Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Culture Geek

Culture Geek

Bible du cinéma en construction, le site Culture Geek a pour but d'analyser et de critiquer tous les films sortis à ce jour, avec quelques écarts vers d'autres médias, des comics à la musique, en passant par les séries télé et la littérature. Bonne lecture, bonnes recherches, en espérant vous compter un jour parmi mes plus fidèles abonnés. Le blog des passionnés ou des simples lecteurs. Un blog fait pour tout le monde.


Rétrospective John Carpenter #1 --> The Thing : L'original ( 1982 ), avec quelques spoilers !!!

Publié par pellflorent sur 30 Mars 2014, 14:38pm

Catégories : #Epouvante - Horreur, #Thriller - Policier, #Critiques Cinéma, #Rétrospectives, #Robots-Extraterrestres - Voyages spatiaux-Fin du Monde : Invasion Planète Terre ou Destruction Cinématographique?

 

 

 

18365850.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

 

 

Avant-hier, je vous avez écrit une critique sur "The Thing" qui avoisinait les 4500 caractères. Et comme je n'ai pas de chance, ou alors est-ce un signe du destin, un problème s'est produit et j'ai perdu tout mon travail sur ce métrage. C'est pourquoi je vous la refais aujourd'hui, tout en espérant n'avoir oublié aucun détail, pour ne pas que mon analyse se trouve incomplète par rapport à celles que j'écris d'habitude. Voila, je ferme cette parenthèse, et vous souhaite une bonne lecture!

 

Dans une précédente critique sur "La Mouche" de David Cronenberg, j'avais évoqué les effets spéciaux "The Thing", les comparant avec ceux du remake de "La Mouche Noire", n'hésitant pas à les tarir d'éloges, mais les trouvant tout de même moins bons que ceux de ce dernier. Nous y reviendrons plus tard. Nul ne pourra dire le contraire, "The Thing" est un film culte, le huis clos par excellence, un film aussi précurseur que novateur.

 

Alors je sais bien que c'est le remake de "La Chose d'un autre monde", mais c'est réellement ce métrage ci qui a popularisé cette situation désespérée et oppressante des hommes isolés en plein Antarctique ( ou en Arctique, cela dépend des fois ), à la manière du mythique "La Nuit des morts-vivants", qui a instauré vie à la mythologie moderne de ceux que l'on appelle, aujourd'hui, plus communément "zombies". Qu'est-ce qui fait de "The Thing" un film culte? Je vais vous en faire une liste, certes raccourcie, car je n'ai pas la place et le temps de tout vous dicter, mais une liste quand même!

 

Alors, je le considère ainsi parce que le scénario est tout simplement génial, très original, comme je l'ai dit précédemment, que les acteurs sont tous aussi bons les uns que les autres, que les effets spéciaux, comme je l'ai déja précisé, sont époustouflants, que la réalisation est d'exception, et j'en oublis bien d'autres! Pour ce qui est de la mise en scène, c'est normal qu'elle soit ainsi, puisque c'est un long-métrage du John Carpenter des années 80, à qui l'on doit des oeuvres telles que "Christine" ou encore "New York 1997", et pas de celui de "Ghost of Mars", sorte de repompée de "The Thing" sous une version western.

 

Afin de bien vous convaincre du niveau des maquillages et autres effets spéciaux, je vais vous en parler plus amplement. Si je les ai comparé avec ceux de "La Mouche", c'est surtout parce que je n'en avais jamais vu de tels dans un film des années avant les années 90, si ce n'est le film de David Cronenberg. Pourquoi pas avant les années 2000, et durant les années 90? Si je vous dis "Terminator 2", cela vous convainc? Nous sommes d'accord alors. Là, leur réalisme est tellement saisissant, leur aspect tellement viscéral et répugnant!

 

La chose est réellement répugnante, mais tellement bien faite, même 30 ans après sa venue au monde. L'impact est resté le même, et l'on ne pourra qu'être sublimement impressionné par le résultat final. Peut-être moins viscéraux et réalistes que ceux de "La Mouche", mais tellement plus impressionnants et horribles! Si tous deux possèdent bien un unique point commun, c'est qu'ils sont, sans que l'on puisse le contester, terriblement poignants, à un tel point qu'ils arrivent à créer une atmosphère d'angoisse et de paranoïa, en même temps que le fait la mise en scène.

 

Ce sont bien ces effets spéciaux qui m'ont convaincu que Stan Winston, décédé en 2008 à l'âge de 62 ans, était un génie du cinéma, et des artifices qui l'accompagnent. Si vous ne le connaissez guère, c'est tout simple, il est à l'origine des effets spéciaux de "Terminator 1 et 2", celui que j'ai cité plus haut en exemple, ainsi que ceux de la trilogie "Jurassic Park", de "Predator", d' "Aliens", et de bien d'autres! C'est d'ailleurs lui qui a réalisé les maquillages d' "Edward aux mains d'argent" de Tim Burton! Vous voyez l'artiste quoi!

 

D'ailleurs, la mise en scène de John Carpenter est tantôt horrifique, à la manière d'un "Halloween, la nuit des masques", tantôt paranoïaque, comme dans un "Invasion Los Angeles", tout en restant bien loin de l'action presque omniprésente d'un "New York 1997", toujours d'exception, avec cette touche particulière qu'il possède et nous offre de manière plutôt généreuse, avec toujours ne maitrîse certaine.

 

Plus le temps passera, plus la situation s'envenimera, et moins on aura la certitude de savoir qui est qui, qui est quoi, quoi est qui. La chose, dans sa toute puissance de monstre discret et fourbe, nous montera même contre le personnage principal, interprété par un Kurt Russell inoublibable. Mais j'y reviendrai plus tard. Cette bête nous fera même douter de l'identité de celui dont on suit la vie, et instillera doute et appréhension dans l'esprit du spectateur et des protagonistes, à l'image de la cultissime scène où tous veulent savoir qui n'est pas qui il prétend. Génial.

 

 

Attention aux spoilers !!!

 

C'est assez amusant de dire cela, mais la fin est aussi excellente que le scénario en béton armé. Oui, je sais, on ne rigole plus là! On aurait pu penser assister à un sauvetage in extremis, à une bataille épique et ensanglantée, et ce jusqu'à la pellicule, mais... Je préfère vous laisser voir!

 

Fin des spoilers !!!

 

Il à présent temps de parler des acteurs, et de leur globale inteprétation. Il n'y aps à dire, tous sont très bons, Kurt Russell en tête, qui s'impose là comme un acteur charismaique, imposant et parfait dans le rôle. Qui d'autres que lui aurait aussi bien pu se défendre face à une telle créature? Peu de monde, soyez en surs! Pour le reste des interprètes, ils ne sont globalement pas célèbres, mais assurent le travail, et paressent s'en donner à coeur joie!

 

The Thing n'est donc pas un chef d'oeuvre ( bien qu'il n'en soit pas loin ). C'est un film culte certes, mais qui n'est pas assez parfait, et ce seulement à quelques détails prêts, pour figurer parmi ce cercle renfermé des oeuvres proches du summum de la qualité cinématographique. Un classique de l'épouvante à voir sans réfléchir. Vous n'en sortirez pas indemne!

 

18/20

 

Par Florent Pelletier

Rétrospective John Carpenter #1 --> The Thing : L'original ( 1982 ), avec quelques spoilers !!!

Commenter cet article

Denver 28/11/2014 09:58

YEAY !

Un grand classique ! Il faudra que je le chronique dans mon blog 90's ! Pas sûr que je le défende aussi bien que toi, mais a-t-il encore besoin d'être défendu ? ;)

Bonne continuation

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents