Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Culture Geek

Culture Geek

Bible du cinéma en construction, le site Culture Geek a pour but d'analyser et de critiquer tous les films sortis à ce jour, avec quelques écarts vers d'autres médias, des comics à la musique, en passant par les séries télé et la littérature. Bonne lecture, bonnes recherches, en espérant vous compter un jour parmi mes plus fidèles abonnés. Le blog des passionnés ou des simples lecteurs. Un blog fait pour tout le monde.


Ring : Le remake de 2003

Publié par pellflorent sur 13 Mars 2014, 18:21pm

Catégories : #Epouvante - Horreur, #Thriller - Policier, #Critiques Cinéma

 

 

aff2.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

 

 

"Ring", long-métrage culte réalisé en 1997 par Hideo Nakata, a connu deux suites et trois remakes. Il a réalisé trois films sur six, dont la première suite du premier volet et la seconde réadaptation. Mais pour s'attaquer à une tâche aussi ardue que de réaliser un remake d'un un tel classique du cinéma d'épouvante, il fallait non seulement oser, mais surtout s'armer d'un homme talentueux et reconnu. C'est pourquoi Gore Verbinski paressait un choix judicieux et très prometteur, bien que sa popularité à l'époque n'était pas la même qu’aujourd’hui.

 

Résultat? Un pari gagné pour  ce remake américain, qui, en plus de surpasser l'oeuvre dont il est tiré, rentre dans la catégorie des meilleurs films d'épouvante de la décennie. Si je le considère comme aussi bon que cela, c'est pour plusieurs facteurs. Tout d'abord, c'est surtout parce que l'atmosphère est lourde, mystérieuse et assez effrayante. C'est tout le contraire du premier en fait, où la peur n'était que très rarement au rendez-vous.

 

Mais surement est-ce dut à son âge et au coup de vieux qu'il a prit en peu de temps, et c'est ce pourquoi cette réadaptation sur grand écran était utile. Elle gomme les défauts de "Ring" tout en s'en démarquant et en proposant une approche nouvelle, bien plus américaine, éprouvante et d'épouvante. La vidéo de la cassette est ici beaucoup plus terrifiante et surréaliste, et l'on s'en souviendra bien plus que de celle de "Ring" version Japon après l'avoir vu.

 

Ensuite, si je le considère ainsi, c'est aussi parce que son scénario est de qualité, et que les quelques retournements de situation qui s'y trouvent sont assez efficaces. Alors, il est vrai que la première scène rappelle sans difficulté une scène d'introduction d'une série b horrifique tant les dialogues ne sont alors pas terribles, mais heureusement que le tout s'arrangera plus tard. Et malgré les quelques incohérences de l'histoire, on en sortira sous le choc, et ce même si la fin est un peu trop rapide et vite expédiée, nous laissant quand même une impression d'inachevé et nous faisant passer un message : il y aura une suite.

 

Pour ce qui est des acteurs, ils sont tous bons et plaisants, et j'avoue les avoir tous appréciés, mise à part peut-être David Dorfman qui joue le fils de Rachel Keller, interprétée par Naomi Watts, et que je n'ai pas trop apprécié dans le rôle. Watts est une fois de plus parfaite, mais quelque chose dans l'interprétation de ce petit m'a quelque peu déplut. Je n'aime pas sa présence, sa manière de jouer, bien que je reconnais que certains peuvent le considérer comme un bon interprète. Il en gênera quelques uns, et comme c'est le but visé avec son rôle, je dois bien vous concéder qu'il remplit son contrat.

 

Autre chose plutôt plaisante parmi toutes celles que j'ai déja cité, c'est la quasi totale absence de jumpscare. Pour une fois dans le cinéma américain d'épouvante, on n'essaiera pas de vous faire peur ou de vous surprendre en vous balançant à la gueule des effets sonores inutiles, extrêmement bruyants et déja tombés à plat avant même d'être apparus. Non, là, Gore Verbinski jouera plutôt avec l'ambiance générale, notre psychologie, la peur à proprement parler quoi! Et cela franchement, ça fait vraiment plaisir!

 

Visionner un film qui se démarque des autres est toujours agréable. Mise à part ses quelques défauts, "Le cercle- The ring" est un excellent métrage d'épouvante doublé d'un très bon remake. La mise en scène est de très bonne facture, les acteurs impliqués, le scénario bien ficelé, le tout plaisant, bien que la fin soit un peu trop rapide. Un classique du remake.

 

15/20

 

Par Florent Pelletier

 

Ring : Le remake de 2003

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents