Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Culture Geek

Culture Geek

Bible du cinéma en construction, le site Culture Geek a pour but d'analyser et de critiquer tous les films sortis à ce jour, avec quelques écarts vers d'autres médias, des comics à la musique, en passant par les séries télé et la littérature. Bonne lecture, bonnes recherches, en espérant vous compter un jour parmi mes plus fidèles abonnés. Le blog des passionnés ou des simples lecteurs. Un blog fait pour tout le monde.


Rétrospective Robert Rodriguez ( #3 ) / Zombies et infectés : Le virus cinématographique d'une moitié de siècle? #4 / Sélection Coups de Coeur : Planète Terreur : Un film Grindhouse

Publié par pellflorent sur 8 Octobre 2013, 17:52pm

Catégories : #Epouvante - Horreur, #Action - Aventures, #Critiques Cinéma, #Rétrospectives, #Vampires - Zombies - Loups-Garous - Le Monstre de Frankenstein - ... : Le Règne de la Terreur Monstreuse?, #Sélection Coups de Coeur

 

 

18722028.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

 

Robert Rodriguez est réputé pour ses films complètement barrés et loin d'être sérieux. Et parmi tous ces longs-métrages, Planète terreur - un film Grindhouse est surement son oeuvre la plus personnelle et la plus originale. C'est tout simplement un délire d'inventivité, tant sur le point de vue visuel que scénaristique.

 

18759186-r 640 600-b 1 D6D6D6-f jpg-q x-xxyxx

 

Sur la base, c'est une histoire bien banale, mais elle est tellement bien écrite et traitée avec un si grand "génie" qu'elle en devient vraiment très originale. S'inspirant du genre zombiesque mais s'en détournant finalement pour trouver ses propres bases et ainsi revoir le mythe à sa propre sauce, ce métrage s'inscrit sans nul doute comme l'un des meilleurs du genre. Les puristes ne le trouveront surement pas assez fidèle au matériel de base mais ils devront tout de même reconnaître, et c'est indéniable, qu'il est en phase de devenir culte, tant il est d'extrême qualité.

 

18787936-r 640 600-b 1 D6D6D6-f jpg-q x-xxyxx

 

Plus d'une fois vous sourirez devant le gore exagéré et les dialogues plus tordants les uns que les autres. La violence, dans ce Planète terreur, c'est un peu comme l'action dans Expendables ( 1 ou 2, les deux sont les mêmes ), c'est volontairement démesuré et ce pour notre plus grand plaisir. Il suffit d'une balle en pleine jambe pour que le sang gicle à profusion, comme s'il jaillissait d'un véritable geyser. 

 

18787929-r 640 600-b 1 D6D6D6-f jpg-q x-xxyxx

 

Retrouver devant la caméra un acteur cultissime des années 80 et un des meilleurs seconds couteaux de ces vingt dernières années est, pour un cinéphile tel que moi, tout simplement kiffant, il n'y a pas d'autres mots. Michael Biehn est cet acteur cultissime et Jeff Fahey est ce second couteau très charismatique et qui a, à son actif, nombre de films cultes, dont quelques uns de Rodriguez. Alors, qui est Jeff Fahey?

 

19241153.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx.jpgEt là, vous vous dites : la transition de malade ! Bon, bref, je vais vous parler de Jeff Fahey, excellent acteur qui incarne dans ce film un cuisinier qui ne vit que pour améliorer ses recettes ( de cuisine ). Alors, dans quoi a joué Jeff Fahey? Tout d'abord, c'est le méchant de Machete, autre film de Robert Rodriguez. Il incarne aussi un personnage secondaire dans un métrage de et avec Clint Eastwood, dans le troisième psychose et prête ses traits au méchant du dtv ( direct to dvd : téléfilm ) Darkman III : Die Darkman Die, le troisième épisode inspiré d'un film culte de Sam Raimi mais qui, tout comme le second, ne parvient pas à atteindre le 10ème de la qualité du premier. Bref, vous l'aurez compris, Jeff Fahey est un véritable second couteau du cinéma américain qui possède, pour principale qualité, une certaine présence filmique. Disons tout simplement que lorsque vous visionnez un de ses films, vous ne pouvez pas ne pas le remarquer parmi les autres acteurs. 

 

18787933-r 640 600-b 1 D6D6D6-f jpg-q x-xxyxx

 

Bon, ma ( petite ) parenthèse est fermée et je peux, dès à présent, reprendre ma critique de ce Planète terreur. Je préfère ne pas vous spoiler les quelques autres caméos que vous réserve ce long-métrage, au risque de vous retirer toute surprise. Ai-je parlé de la teinte de l'image? Je ne crois pas. 

 

18759187 jpg-r 640 600-b 1 D6D6D6-f jpg-q x-xxyxx

 

Les films de Rodriguez possèdent pour la plupart un point en commun : leur qualité d'image est très rétro. Qu'est-ce que j'entend par rétro? Tout simplement, l'image saute, est dégradée sans que ce soit réellement génant. Tous ces effets rappellent vraiment une péllicule abîmée datant des années 60, en mauvaise état et ayant souffert des ravages du temps. On pouvait constater cette particularité au début de Machete, durant tout le film Une Nuit en enfer ( la version d'origine, pas celle remasterisée ) et aussi, si ma mémoire est bonne, à quelques moments dans Desperado. Au début, c'est surprenant, mais passé quelques minutes d'adaptations et vous apprécierez le film comme il se doit.

 

18759179 jpg-r 640 600-b 1 D6D6D6-f jpg-q x-xxyxx

 

Bon, pour conclure, je dois bien avouer que ce Planète Terreur est une véritable claque carrément imparable. Alors oui, c'est violent, mais c'est tellement passionant et déjanté que le résultat final ne peut qu'être excellent.

 

18/20

 

18759182-r 640 600-b 1 D6D6D6-f jpg-q x-xxyxx

 

Par Florent Pelletier

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents