Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Culture Geek

Culture Geek

Bible du cinéma en construction, le site Culture Geek a pour but d'analyser et de critiquer tous les films sortis à ce jour, avec quelques écarts vers d'autres médias, des comics à la musique, en passant par les séries télé et la littérature. Bonne lecture, bonnes recherches, en espérant vous compter un jour parmi mes plus fidèles abonnés. Le blog des passionnés ou des simples lecteurs. Un blog fait pour tout le monde.


Percy Jackson : La Mer Des Monstres (quelques spoilers) ( 2013 )

Publié par pellflorent sur 26 Août 2013, 12:56pm

Catégories : #Action - Aventures, #Critiques Cinéma, #Heroïc-Fantasy - Mythologie

Pour cette toute première critique, je vais vous parler d'une légère déception.

 

 

  21016312_20130627172719133.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q.jpg

       La mythologie au cinéma, beaucoup la résument à des films tels que le remake du Choc des Titans, à la base un vieux film culte que je n'apprécie guère. Mais, il n'y a pas longtemps, sortait sur grand écran un film familial qui nous réservait son lot de surprise et de moments héroïque, en plus d'avoir un humour prononcé, si ma mémoire est bonne. Et comme tout blockbuster surprenant et de qualité, il fallait qu'il aie une suite. Et quelle suite décevante! Le premoer épisode m'avait plus, me faisant passer un excellent moment. J'attendais quand même La Mer Des Monstres, que j'espérais être un film à la hauteur de son prédécesseur. Ce n'est bien entendu pas le cas! 

 

Par où pourrais-je bien commencer? Ah oui, la première chose qui m'a surpris dans ce film, ce sont les clichés, que je trouve personnellement omniprésents. Prenons un exemple simple, celui du méchant qui ne veux pas se résoudre à paraitre pour un gentil lorsqu'il est parmi eux: je ne vous dirais pas quand pour ne pas vous gâcher la surprise, mais à un certains moment, alors qu'une attaque se fait imminente, tout le monde s'affole, sauf un figurant qui ,comme on le pense à la première seconde où on le voit rester calme et assis, incarne le bras droit du méchant principal. Sauf que le problème, c'est que je trouve ce personnage mal exploité et en plus, le comble, il disparait trop vite du paysage, ce qui lui fait perdre toute importance. 

 

Puis, à chaque situation dramatique, il y a un petit quelque chose qui gâche le tout, qui nous fait ne ressentir aucun effet de surprise, aucun frisson. Attention, spoilers: lorsqu'un personnage important se fait tuer, et qu'il est le fils d'une certaine divinité, en tombant dans un précipice, on remarque instantannément ce qu'il y a en dessous et ce qu'il v percuter. Et donc, sa mort est aussi improbable que celle de Percy Jackson dans cet épisode. Et son retour dix minutes plus tard est trop rapide à mon goût. En plus qu'il parait évident, les personnages principaux, encore sous le choc, n'ont pas le temps de vraiment s'en remettre qu'il est déja en train de les aider. Je ne parlerai pas du scénario, il est trop basique pour que je m'y intéresse. 

 

Les acteurs ne paraissent pas réellement impliqués, à l'instar de Jack Abell, qui constitue une version ado du Khan de Benedict Cumberbatch, avec le charisme et la classe en moins. C'est portant celui qui s'en sort le mieux et qui dépasse de loin la prestation de Logan Lerman ou encore d'Alexandra Daddario.

 

Les effets spéciaux sont vraiment inégaux, un peu comme ceux d'Hancock, qui je trouve ont mal vielli. On regrettera l'oeil mal reproduit du cyclope adolescent, alors que le monstre gardant l'entrée de la Mer des Monstres, excusez moi, mais je ne retiens pas tous les noms, est extrêment spectaculaire. 

 

La scène où l'on voit Hermès parler avec nos héros est bourrée de références en tous genres à la mythologie antique qui sont réjouissantes d'humour fin. Le costard Hermès, très bonne blague! Et les zombies en membre d'équipage? Très bonne idée.

 

Pour résumer, j'ai trouvé ce Percy Jackson fade, sans grand intérêt, et ne possédant pas la décontraction du film d'origine. L'humour est parfois drôle, souvent lourd et seuls les enfants pourront pleinement l'apprécier. Les incohérences témoignent du public auquel il est destiné, les specateurs jeunes ne cherchant pas toujours le côté cinématographique soigné d'un film. A réserver aux enfants, et à éloigner des autres. 

 

08/20

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents