Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Culture Geek

Culture Geek

Bible du cinéma en construction, le site Culture Geek a pour but d'analyser et de critiquer tous les films sortis à ce jour, avec quelques écarts vers d'autres médias, des comics à la musique, en passant par les séries télé et la littérature. Bonne lecture, bonnes recherches, en espérant vous compter un jour parmi mes plus fidèles abonnés. Le blog des passionnés ou des simples lecteurs. Un blog fait pour tout le monde.


Le Film du Jour : Le Hobbit : La Désolation De Smaug

Publié par pellflorent sur 31 Décembre 2013, 18:14pm

Catégories : #Action - Aventures, #Heroïc-Fantasy - Mythologie, #Critiques Cinéma

Cela fait déja un certain temps que je n'ai plus posté de critique, et je m'en excuse. Aujourd'hui, je vais vous parler d'un film qui me tient à coeur :

 

 

 

21055250 20131106114016251-r 640 600-b 1 D6D6D6-f jpg-q

 

En cette fin d'année 2013, le film que j'attendais le plus impatiemment était Le Hobbit : la Désolation de Smaug, bien loin devant Cartel et le Loup de Wall Street, le dernier Scorcese. Heureux d'aller voir le film en question ce dimanche matin, j'entrais dans la salle, non sans une grande joie. Salle comble mais de petite taille. Beaucoup d'enfants, autant d'adultes.

 

21046203 20131002180322949-r 640 600-b 1 D6D6D6-f jpg-q

 

Puis, le film commençait, et la si belle musique composée par Howard Shore, excellent compositeur et musicien, en fond offrait une atmosphère unique à cette introduction. Gandalf apparaissait, ainsi que Thorin-Ecu-De-Chêne, ou Thorîn Oakenshield dans le livre, si ma mémoire est bonne. Les deux acteurs sont deux excellents interprètes, bien que je dois avouer que j'ai une légère préférence pour Richard Armitage, c'est à dire Thorin, que je trouve charismatique et parfait pour le rôle.

 

21056777 20131112081605649-r 640 600-b 1 D6D6D6-f jpg-q

 

Bref, le film s'étendait en longueur sans que le temps ne le suive, et au final, tout n'avait parut se dérouler qu'en une simple heure, et non en deux heures quarante, comme le veut la durée de ce nouvel opus des aventures extraordinaires de Bilbo Baggins ( ou Bilbon Sacquet dans le long-métrage, surement pour plus marquer la parenté entre Frodon et Bilbon. ) Tout du long, j'avais eu pour principal impression que Peter Jackson était un génie de la mise en scène et du scénario autant que J.R.R Tolkien ( John Ruald Reuel Tolkien ) en était un de l'imagination et de la narration.

 

21062154 20131129145706003-r 640 600-b 1 D6D6D6-f jpg-q

 

Peter Jackson paraît comme passionné par ce qu'il fait et par le fait de réaliser la première adaptation du Hobbit de Tolkien, ce qui ajoute un peu plus au charme de son oeuvre cinématographique. Comme j'aime à le dire, des films comme cela, il n'y en a qu'un seul chaque année. J'avais dit une chose équivalente pour Gravity, mais les deux sont incomparables, donc chacun est unique à sa propre façon.

 

21012027 20130612145152355-r 640 600-b 1 D6D6D6-f jpg-q

 

Le Hobbit, quand à lui, me fait d'autant plus aimer l'oeuvre entière de Tolkien, alors que le premier épisode de cette nouvelle trilogie m'avait fait découvrir l'univers vaste, profond et novateur et ce génie de la littérature. Il est vrai que dans cette Désolation de Smaug ( nom d'ailleurs utilisé dans la carte de Bilbo le Hobbit pour qualifier je ne sais plus trop quoi ), il y a beaucoup de fan service, comme on dit. Je ne me souviens ainsi pas de la présence d'un Elfe tel que Legolas dans ce livre culte, et je viendrai corriger cette critique s'il s'y trouve, et ce une fois que je l'aurait relu.

 

21012023 20130612145148918-r 640 600-b 1 D6D6D6-f jpg-q

 

Si vous êtes amateur ou si vous découvrez le Seigneur des Anneaux et le Hobbit, je vous invite grandement à vous procurer ce film ou à aller le voir, puisqu'il représente, en plus d'une véritable leçon de cinéma, un implacable et spectaculaire divertissement à la hauteur de toutes les attentes, et qui plus est est largement supérieur au Hobbit premier du nom. La présence démesurée de Smaug et le timbre de voix de Benedict Cumberbatch ( le Khaan de Star Trek Into Darkness ) valent à eux seuls le détour, et il en est de même pour la version française. Mais bien entendus, cette bombe cinématographique ne possèdent pas que ces seuls points forts, bien au contraire, et je vous laisse les découvrir par vous mêmes...

 

19/20

 

21055996 20131108122515138-r 640 600-b 1 D6D6D6-f jpg-q

 

Par Florent Pelletier

Le Film du Jour : Le Hobbit : La Désolation De Smaug
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents