Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Culture Geek

Culture Geek

Bible du cinéma en construction, le site Culture Geek a pour but d'analyser et de critiquer tous les films sortis à ce jour, avec quelques écarts vers d'autres médias, des comics à la musique, en passant par les séries télé et la littérature. Bonne lecture, bonnes recherches, en espérant vous compter un jour parmi mes plus fidèles abonnés. Le blog des passionnés ou des simples lecteurs. Un blog fait pour tout le monde.


Le Film Culte de la Semaine : Un Pont trop loin

Publié par pellflorent sur 16 Janvier 2014, 19:08pm

Catégories : #Critiques Cinéma, #Espionnage - Guerre

                                                  

 

 

 

18771049.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

 

 

 

Chaque génération a sa flopée de films de guerre cultes. Certains ont grandi avec "Il faut sauver le soldat Ryan", d'autres avec "La chute du Faucon Noir", et certain, moins jeunes, ont été bercés par des longs-métrages tels que "Le Jour le plus long", ou plus récemment ( bien qu'il ne soit pas réellement récent ), "Un Pont trop loin", l'oeuvre dont je vais vous faire la critique aujourd'hui.

 

Pour clarifier les choses tel qu'il se doit, je tiens à préciser que ce "Un Pont trop loin" mérite d'être vu ne serait-ce que pour son casting monstrueux pour plus d'un, qui, sans rappeler celui  du Jour le plus long, car il n'est pas aussi titanesque, ne se veut pas être l'intérêt principal du film. En effet, ce long-métrage ne se repose pas sur une chose si basique et plaisante, non, ce serait trop facile : il possède nombre d'autres qualités, dont je vais vous parler.

 

Mais malheureusement, et comme presque aucune qualité ne vient sans défaut, ce film de guerre en possède quelques uns. Pour ce qui est de ses points forts, on compte notamment un réalisme saisissant et très soigné, une tension permanente et palpable et un charme fou pour un vieux film de guerre ( car la plupart ont, pour moi, mal vieilli et n'ont que très peu conservé tout ce qui faisait leur attrait lorsqu'ils sont sortis ).

 

Alors surement que pour beaucoup "Un Pont trop loin" a énormément vieilli, mais il reste toujours meilleur qu'un plus récent "Nous étions soldats", film sur la guerre du Vietnam ultra patriotique et qui ne semble exister que pour justifier sa constante et bourrative propagande américaine. Heureusement qu'un "Pont trop loin" n'a pas été fait dans cet esprit ci, puisque lorsque l'on visionne "We were soldiers" ( avec Mel Gibson en personnage principal ), on ne peut pas s'empêcher se penser : " Les américains sont les gentils, et tous ceux qui ne sont pas américains sont soit méchants, soit mauvais combattants." Mais passons, je m'égare!

 

La violence de ce long-métrage ajoute énormément à son réalisme et certains pourront la placer parmi ses défauts, bien que je préfère la laisser entre les points faibles et les qualités. Parlons en, des défauts, à présent que j'ai énuméré quelques unes de ses qualités! Comme points noirs, on notera notamment la vieillesse de l'oeuvre, qui l'empêche de se situer parmi les grands films. Par exemple, j'ai trouvé que "Le Jour le plus long" avait prit un coup de vieux bien moindre à celui dont souffre "Un Pont trop loin". Son âge se trouve donc entre ses qualités et ses défauts, mais ne nous empêche tout de même pas complètement de l'apprécier comme il se doit.

 

 

Malheureusement, une autre faiblesse vient s'ajouter à la note finale : sa longueur, qui pourra se révéler frustrante pour les uns, ou tout simplement passionnante pour les autres. Eh bien, pour ce qui est de mon cas, je dois dire que les longueurs de ce long métrage m'ont gêné et m'ont fait m'ennuyer. Je n'irai pas jusqu'à dire que l'ont peut en enlever plus d'un quart d'heure comme pour "True Grit" des frères Coen, mais il faut tout de même avouer que ces minutes de longueurs ne sont que très peu intéressantes.

 

Restent la fin très élégante et le reste du film qui, lorsqu'il n'est pas ennuyeux, se veut être passionnant et violent. Un classique du film de guerre qui a échappé de peu au statut de chef-d’œuvre, la faute à ses quelques défauts.

 

14/20

 

18874841.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

 

Par Florent Pelletier

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents