Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Culture Geek

Culture Geek

Bible du cinéma en construction, le site Culture Geek a pour but d'analyser et de critiquer tous les films sortis à ce jour, avec quelques écarts vers d'autres médias, des comics à la musique, en passant par les séries télé et la littérature. Bonne lecture, bonnes recherches, en espérant vous compter un jour parmi mes plus fidèles abonnés. Le blog des passionnés ou des simples lecteurs. Un blog fait pour tout le monde.


La Course aux DTV #2 --> L'attaque du requin à deux têtes

Publié par pellflorent sur 12 Septembre 2013, 16:48pm

Catégories : #Epouvante - Horreur, #La Daube du jour, #Critiques Cinéma, #La Course aux Téléfilms

 

 

 

21026555_20130812182846612.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q.jpg

 

Je ne sais pas si je dois qualifier ce film de chef d'oeuvre ou de désastre. Constamment et sans faillir une seule fois, ce 2-Headed Shark Attack côtoie le pire du cinéma et le meilleur des productions Asylum. On y explose de rire à chaque apparition du requin, à chaque dialogue et à chaque meurtre. Le sang coule à flot, les poitrines des actrices sont pour la plupart nues et les effets spéciaux sont, il n'y a pas d'autres mots, à vomir.

 

Les femmes, c'est peut être le seul intérêt de ce métrage si on le prend au premier degrés. Les deux têtes d'affiche de ce délirant film made in Asylum ne sont autres que Carmen Electra, qui crève l'écran dans des parodies tels que Disaster Movie ou encore Big Movie, et Charlie O'Connell, qui avait montré le bout de son nom dans la série Preuve à l'appui et dont la carrière cinématographique est aussi variée que celle de Carmen Electra est de qualité.

 

Maintenant qu'on connait les deux personnages phares de ce métrage, on peut partir pour l'aventure. Dès les premières images, le méchant requin à deux têtes mange un bateau qui explose comme s'il avait touché une mine. Souvenez-vous, je vous avez bien dit que les effets-spéciaux étaient dantesques.

 

De plus, le réalisme se trouve être l'un des points forts du film. Non, je dis n'importe quoi. Il suffit de visionner la séquence où les trois étudiants dans l'eau se font bouffer par le requin pour immédiatement se rendre compte que justement, les scénaristes ont fait un gros doigt au réalisme pour se concentrer sur leur scénario qui je tient à le dire, est tout à fait poilant.

 

Ce qu'ils semblent oublier parfois, c'est que leurs personnages sont des étudiants. Ça ne les surprend pas plus que ça, eux, qu'une étudiante complètement stupide et qui nous fait éclater de rire à chacune de ses paroles, prenne un revolver pourtant caché à un endroit qui justement ne laissait pas présager qu'il y en ait un ici?

 

Une autre chose. Si l'île est déserte, pourquoi les chemins sont si bien taillés? Vous l'aurez compris, ce film est assez stupide dans le fond mais se montre être extrêmement drôle et divertissant dans la forme. C'est pour le bon moment qu'il m'a fait passer que je lui met cette modeste note.

 

11/20

 

19868211-r 640 600-b 1 D6D6D6-f jpg-q x-xxyxx

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents