Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Culture Geek

Culture Geek

Bible du cinéma en construction, le site Culture Geek a pour but d'analyser et de critiquer tous les films sortis à ce jour, avec quelques écarts vers d'autres médias, des comics à la musique, en passant par les séries télé et la littérature. Bonne lecture, bonnes recherches, en espérant vous compter un jour parmi mes plus fidèles abonnés. Le blog des passionnés ou des simples lecteurs. Un blog fait pour tout le monde.


Hitcher : L'original

Publié par pellflorent sur 6 Mars 2014, 16:09pm

Catégories : #Epouvante - Horreur, #Thriller - Policier, #Critiques Cinéma

 

 

Hitcher_1986-20110317033738.jpg

 

J'ai connu la trilogie "Hitcher" grâce à un acteur que j'apprécie particulièrement, Sean Bean. Alors oui, il n'a joué que dans le remake de 2007, mais comme ce dernier est tout simplement excellent, je me suis de suite lancé sur l'original, que j'étais impatient de visionner. Et je dois bien vous avouer que je n'ai pas grand chose de négatif à dire dessus. En fait, le niveau est presque le même, puisque la plupart des scènes cultes de ce premier "Hitcher" ont été récupérées et réadaptées. Sauf que l'intérêt de l'original et du remake, c'est qu'ils sont, malgré leurs ressemblances, plutôt différents.

 

Et c'est là que l'on voit que la réadaptation actuelle est un excellent métrage : elle se démarque tout en trouvant ses bases dans l'oeuvre d'origine. Et comme dans le remake le personnage principal est une héroïne, ici, c'est un héros, Jim Halsey, et l'objectif visé n'est pas le même. L'équivalent de la copine du héros arrivera en milieu de film, et ne reparaitra que pour la course poursuite en voitures de police. Et justement, comme elle arrive un peu trop tard, on ne s'y attachera pas autant qu'au Jim Halsey du remake, qui lui apparaissait dès le début, et dont la personnalité était bien plus développée.

 

Ce premier "Hitcher" rappelle bien plus "Duel" de Steven Spielberg que sa réadaptation. Alors attention, je ne dis pas que c'en est une copie ou un pastiche, loin de là. Non, c'est clair qu'il s'en inspire, mais il invente nombre de choses et parvient à être original. Classique d'un genre inédit à l'époque, le "road movie", ce "Hitcher" est un véritable film culte, et comme je l'ai dit plus haut, il n'a pas à rougir de la comparaison avec sa nouvelle version. Son charme, malgré le coup de vieux qu'il a prit, est resté intact, et s'est même décuplé.

 

Se déroulant presque uniqement sur la route, cette première adaptation commence bien plus vite que la nouvelle. Le serial killer fait dès le début son entrée en scène, alors que Jim Halsey manque de s'endormir, et c'est alors qu'on s'aperçoit de toute la noirceur et l'originalité de cette oeuvre. Et même si la tension n'est pas à son apôgée comme pour le nouveau, elle atteint tout de même des sommets, et nous offre des moments uniquesjusque là très rares dans le cinéma de l'époque. Sauf que comme il commence directement dans l'action, ce "Hitcher" prend moins le temps d'intaller ses personnages et leur personnalité.

 

Il est vrai que la réalisation a un peu vieilli et que les acteurs ne sont pas tous à la hauteur de ceux de nos jours, ou encore de ceux du remake. Là, je parle surtout pour C. Thomas Howell et Jennifer Jason Leigh, qui ne sont, selon moi, pas à la hauteur de Zachary Knighton et Sofia Bush. Et ne venez pas me dire que c'est à cause de l'âge du film, puisque Rutger Hauer, le John Ryder de cette oeuvre, est, sinon différent, tout aussi bon que Sean Bean. Il a un véritable regard de psychopathe, et se révèle au final fascinant et mystérieux.

 

Et tout en apportant une profondeur unique à son personnage de tueur en série, il lui offre également une crédibilité et un charisme uniques, qui ne sont pas sans intriguer ou terrifier le spectateur, l'un ou l'autre dépendant de sa réaction devant un tel personnage. Interprétant son personnage avec conviction, il n'a pas à rougir de la comparaison avec d'autres acteurs ayant prêté leurs traits à des tueurs, tels Kevin Spacey dans "Seven", ou encore Anthony Perkins dans "Psychose", et tient surement là le rôle de sa carrière.

 

La fin, presque en tous points identique à celle du premier, avec un chouilla de crédibilité en moins, est d'excellente facture, et se trouve être d'une violence surprenante, tout comme le reste du métrage d'ailleurs. C'est assez étrange de voir pareil film aussi sanglant, surtout lorsqu'on connait la censure de l'époque, qui ne s'est pas gênée pour handicaper les "Vendredi 13". Comment ce métrage a pu être vendu tel qu'il l'est aujourd'hui? La tâche n'a pas due être simple! Bref, voila un très bon thriller bourré de charme et de mystère, prenant, mais pas forcément haletant. Culte.

 

16/20

 

"Je veux t'entendre dire ces quatre syllabes : Je veux mourir..."

 

18944329.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

 

Par Florent Pelletier

 

Hitcher : L'original

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents