Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Culture Geek

Culture Geek

Bible du cinéma en construction, le site Culture Geek a pour but d'analyser et de critiquer tous les films sortis à ce jour, avec quelques écarts vers d'autres médias, des comics à la musique, en passant par les séries télé et la littérature. Bonne lecture, bonnes recherches, en espérant vous compter un jour parmi mes plus fidèles abonnés. Le blog des passionnés ou des simples lecteurs. Un blog fait pour tout le monde.


Die Hard : Une Belle Journée Pour Mourir ( 2013 )

Publié par pellflorent sur 27 Août 2013, 13:50pm

Catégories : #Action - Aventures, #Critiques Cinéma

                             
Die-Hard-5.jpg 
 
Etant un amateur de la saga Die Hard, je me suis lancé au cinéma pour aller voir celui ci, en pensant qu'il rattraperait le niveau après un quatrième épisode rien que moins décevant. Mais alors là, j'étais loin de penser tomber sur une telle farce, un tel gâchis, une telle arnaque!
McLaneOn a beau chercher, on ne trouve aucun rapport avec ce qui a fait précédemment le succès de la série. J'ai essayé de trouver des points positifs, mis à part les effets spéciaux, mais c'est tout simple, il n'y en a pas! Il semble que l'équipe en charge du film a tout fait pour massacrer une saga culte déjà en pleine agonisation! La seule raison d'être du film, ce sont les scènes d'action sans queue ni tête et qui n'ont rien, mais alors rien à faire dans un Die Hard. La scène sur l'autoroute est certes graphiquement impressionnante, mais que vient faire une telle scène dans cet épisode?! Le propre à cette série, c'est de garder un réalisme certains, pas de partir dans des scènes d'action certes très spectaculaires mais qui n'ont aucune valeur dans la réalité.
 
WillisLes combats et courses poursuites sont tellement exagérés que c'en est grotesque. Et puis, Bruce Willis commence à se faire vieux, il faudrait peut être penser à arrêter de tourner des Die Hard, au risque de leur faire perdre leur crédibilité. Les effets spéciaux cachent visiblement quelque chose et les voir si bien faits est presque suspect. Et oui, car on se concentre sur eux, mais pas sur l'histoire ou les dialogues, par exemple. Parlons en de l'histoire et des dialogues, tient!
 
John-Maclane.jpgQuand on regarde ce type de film, on ne s'attend pas, et je dit bien on ne s'ATTEND pas, à beaucoup réfléchir, mais on APPRECIE quand même le scénario et les ennemis qui sortent de l'ordinaire, par exemple Hans Gruber dans le premier, ou son frère dans le troisième. Ces deux hommes étaient charismatiques, se démarquaient des autres méchants des films d'action et avaient une raison de ne pas être gentils. Et bien là, le scénariste n'a fait aucun effort et s'est dit: je vais leur sortir un méchant comme on en fait de partout, sans raisons aucunes d'être méchant et de faire ce qu'il fait, et le public gobera tout! Et bien non, cela nous reste en travers de la gorge!
 
20386145.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx.jpgLes dialogues ridicules à souhait et loin d'être convaincants ne sont présents que pour faire la jonction d'une scène de combat à une autre. Prenons l'exemple de la vanne typique du film: McLane ne cesse de répéter à qui veut l'entendre qu'ils ont gâcher ses vacances. C'est une question de dosage: au bout de deux fois, cela peut être drôle, mais passé la barre des trois fois, cela prouve que le manque d'imagination du scénariste pour les dialogues est flagrant. En plus de tout cela, aucune foutue explication n'est donnée pour expliquer le pourquoi du comment de la raison du crime du méchant! Le tout n'a ni queue ni tête! Die Hard, c'est à toi que je m'adresse: C'est une belle journée pour mourir!
 
09/20
Die Hard 5 ( 2 )
 
Par Florent Pelletier

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents