Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Culture Geek

Culture Geek

Bible du cinéma en construction, le site Culture Geek a pour but d'analyser et de critiquer tous les films sortis à ce jour, avec quelques écarts vers d'autres médias, des comics à la musique, en passant par les séries télé et la littérature. Bonne lecture, bonnes recherches, en espérant vous compter un jour parmi mes plus fidèles abonnés. Le blog des passionnés ou des simples lecteurs. Un blog fait pour tout le monde.


Le Vampire au cinéma --> Evolution, Déchéance et Renaissance... #5 : Abraham Lincoln : Chasseur de vampires

Publié par pellflorent sur 22 Septembre 2013, 11:50am

Catégories : #Action - Aventures, #Epouvante - Horreur, #Critiques Cinéma, #Vampires - Zombies - Loups-Garous - Le Monstre de Frankenstein - ... : Le Règne de la Terreur Monstreuse?

 

 

 

20001015-r 640 600-b 1 D6D6D6-f jpg-q x-xxyxx

 

Alors, mettons tout de suite les choses au clair. Abraham Lincoln : Chasseur de Vampires n'est pas une représentation historique de la vie du célèbre homme politique, seulement le délire d'un scénaristique plutôt imaginatif au niveau des récits fantastiques. En visionnant ce film, pensez plutôt que le personnage principal évolue dans un monde parallèle, où il aurait été un chasseur de suceurs de sang. Une fois cette idée bien encrée dans votre crâne, je pense que vous apprécierez le film à sa juste valeur. 

 

Le réalisateur de ce long-métrage est peu connu des gens non initiés au cinéma, pour ne pas les qualifier plus clairement de non cinéphiles. C'est Timur Bekmambetov, réalisateur de Wanted, avec Angelina Jolie et James McAvoy. Ce n'est pas un excellent metteur en scène mais il n'est pas mauvais non plus. Timur nous offre des scènes de combat efficaces et des ralentis stylisés, à la Resident Evil. Je n'aime pas citer cette saga mais parfois, il faut bien le faire.

 

Certaines incohérences subsistent malheureusement, alors que de bonnes idées scénaristiques sont gommées par ces dernières. C'est malheureux, mais c'est comme ça. La morale du film est maladroite et les marchands d'esclaves sont représentés par les vampires. Les deux y sont les ennemis d'Abraham Lincoln. C'est lourd et manichéen. Ce long-métrage est une valeur sure si vous cherchez à visionner un film sans prétention et qui reste un minimum divertissant.

 

 

11/20

 

 

19870151-r 640 600-b 1 D6D6D6-f jpg-q x-xxyxx

 

Par Florent Pelletier

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents