Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Culture Geek

Culture Geek

Bible du cinéma en construction, le site Culture Geek a pour but d'analyser et de critiquer tous les films sortis à ce jour, avec quelques écarts vers d'autres médias, des comics à la musique, en passant par les séries télé et la littérature. Bonne lecture, bonnes recherches, en espérant vous compter un jour parmi mes plus fidèles abonnés. Le blog des passionnés ou des simples lecteurs. Un blog fait pour tout le monde.


[Critique Cinéma] : Les Visiteurs 2 est-il une catastrophe?

Publié par Culture Geek sur 21 Janvier 2017, 10:06am

S'il est une certitude, c'est que Les Visiteurs aura marqué son temps. Divin succès commercial, une suite était obligatoirement envisageable. Le résultat est-il donc si terrible qu'on le dit?

S'il est bien une chose que l'on peine à faire en France, ce sont les bonnes suites de films populaires. Un syndrome désastreux qui touche particulièrement les films populaires de type comique, et qui vide les originaux de toute cette substance, de toute cette âme et de tout ce talent qui faisaient leur succès. Pire, ça enlève tous l'intérêt de nos films cultes d'hier.

Et s'il est des films qui s'en sortent mal, rares sont ceux qui s'en sortent bien. Les Visiteurs 2 : Les couloirs du temps est une sorte d'anomalie génétique, tant l'oeuvre se trouve entre les deux; entre le bon et le mauvais, entre le comique et le risible, entre l'arnaque et le divertissement de qualité. Et s'il est bien quelque chose qui passe mal, c'est quand on ment au public. Explications.

N'ayant certainement plus rien à raconter que de vieux gags éculés suivis d'une infime partie de gags originaux, cette suite en vient même à mentir pour ajouter du ressort comique à son propre scénario. C'est ainsi qu'une brève et rapide présentation ( lue tellement rapidement que c'en deviendra angoissant ) en vient à mentir au public et fans du premier film, leur chiant clairement à la gueule en tentant de leur faire croire que le personnage de Lemercier pensait, dans le film précédent, que la clocharde de Christian Clavier ( et qui chante fichtrement mal, d'ailleurs ) venait du passé.

Mais quand tu connais l'original, et que tu viens juste de t'enchaîner la trilogie originale des Visiteurs ( et qui comprend cette merde de remake ), ça passe mal. Mentir au public, c'est suffisamment putassier pour me mettre en rogne. Un mauvais esprit qui se répercutera par la suite dans l'humour du film, en se contentant de toujours nous ressortir les mêmes gags torchés jusqu'à la moelle et balancés avec, heureusement, un soupçon d'énergie.

Energie vitale, tant le film n'aurait aucun intérêt s'il en était dépourvu. Reste heureusement quelques gags originaux ( encore que Marie-Anne Chazel commence sérieusement à les briser, avec sa voix nasillarde et son jeu inintéressant ) et le personnage du gendarme qu'on aime parce qu'il est débile, incarné par un Christian Pereira au top de sa forme.

Répétitif et puant le réchauffé, cette suite possèdera au moins le mérite d'avoir un humour qui fonctionne. Pas toujours, mais il fonctionne. C'est déjà ça. Reste à relever la prestation minable de Muriel Robin, sans charme ni crédibilité. Face à la classe naturelle de Valérie Lemercier, celle-ci ne fait que pastiche à deux-balles, imitation fausse et peu sincère.

Dans l'excès et le surjeu, elle peine à s'imposer dans l'oeuvre, faisant plus chier le spectateur qu'autre chose. La fin était, quand à elle, excellente, avec une vraie gestion du rythme et de bons cadrages de Poiré, qui réutilise jusqu'à l'excès ses gros plans sur les visages. Les Couloirs du temps est un film qui en fait trop, une oeuvre qui veut toujours impressionner son spectateur, sans jamais parvenir à lui faire oublier le film original. On a fait bien pire, depuis, mais on a surtout fait bien mieux.

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents