Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Culture Geek

Culture Geek

Bible du cinéma en construction, le site Culture Geek a pour but d'analyser et de critiquer tous les films sortis à ce jour, avec quelques écarts vers d'autres médias, des comics à la musique, en passant par les séries télé et la littérature. Bonne lecture, bonnes recherches, en espérant vous compter un jour parmi mes plus fidèles abonnés. Le blog des passionnés ou des simples lecteurs. Un blog fait pour tout le monde.


[Critique Cinéma] : Lara Croft : Tomb Raider - Le Berceau de la vie

Publié par Culture Geek sur 17 Janvier 2017, 08:46am

Catégories : #Critiques Cinéma

Alors que le premier volet de la duologie des Lara Croft massacrait complètement la célèbre licence vidéoludique, une suite était "attendue", si tenté que quelqu'un la désirait. Qu'en est-il donc de cette seconde adaptation de l'une des icônes du jeu-vidéo les mieux massacrées au cinéma? La réponse dans l'article...

Si vous pensiez, la sueur au front, que l'on ne pouvait pas faire pire que Lara Croft : Tomb Raider, laissez moi vous dire, non sans douleur, que vous aviez tord. Car si le film d'origine avait ses défauts et son charme de nanar invétéré, cette suite garde tout ce qui y était si merdique, perdant par là même ce côté débile involontaire qui était terriblement jouissif.

Le changement de réalisateur y est, je pense, pour beaucoup. La mise en scène, autrefois très mauvaise et clipesque, tombe ici dans les tréfonds les plus obscurs du téléfilm bon marché ( sans en être un, en plus ). Ca sent, ça refoule, ça pue le film sans budget, l'oeuvre opportuniste faite avec trois sous pour récolter quatre pauvres clopinettes. Un film de base raté que celui-ci que celui-ci, un échec avant même qu'il ne sorte.

En commençant la franchise par Lara Croft : Tomb Raider, y'avait pas moyen d'espérer le succès, pour cette suite; critique, du moins. L'oeuvre était foutue à la seule présence de Lara Croft dans le titre. Pas un brin plus fidèle aux jeux que le film de base, encore plus idiot et gras, celui-ci se complet dans sa propre médiocrité comme Uwe Boll dans le mauvais goût.

Se croyant suffisamment bon pour enchaîner clichés sur clichés, pour nous amener tellement d'idioties qu'on est rapidement incapable de les compter, ce Berceau de la vie donne plutôt naissance à un divertissement mort né ( comme annoncé plus haut ). Laid et complètement idiot, douteux et répugnant, ce nouvel opus marque la fin d'une saga que l'on désirait; la fin des haricots, certes, mais le début de notre bonheur à tous.

La fin de cette monstruosité filmique que nous livra, non sans manque de talent, l'étrange Simon West, pourtant bon réalisateur de films d'action. La fin du massacre, la fin de l'insulte aux fans. La fin de l'action débridée remplaçant les phases d'exploration les plus passionnantes, de la connerie la plus désopilante prenant le pas sur la réflexion aventurière. Car rien n'est bon dans cette duologie désastreuse, rien n'est à retenir.

Ecriture insupportable, scénario inepte, dialogues idiots, acteurs à la ramasse ( encore qu'on remarquera, non sans surprise, la prestation étonnante de Gérard Butler, bon jusque dans les films les plus mauvais ), mise en scène laide et sans aucun style ( ayant encore moins de personnalité que celle de Simon West ), bande-son techno/rock nauséabonde et combats clipesques, gerbants et répétitifs vous y attendront. Qu'en est-il donc des phases d'exploration? Dites-vous bien que je les cherche encore...

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents