Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Culture Geek

Culture Geek

Bible du cinéma en construction, le site Culture Geek a pour but d'analyser et de critiquer tous les films sortis à ce jour, avec quelques écarts vers d'autres médias, des comics à la musique, en passant par les séries télé et la littérature. Bonne lecture, bonnes recherches, en espérant vous compter un jour parmi mes plus fidèles abonnés. Le blog des passionnés ou des simples lecteurs. Un blog fait pour tout le monde.


Arac Attack ( 2002 ) --> Est-ce que ça casse vraiment trois pattes à un canard?

Publié par pellflorent sur 23 Octobre 2016, 07:49am

Catégories : #Critiques Cinéma, #Action - Aventures, #Science Fiction - Fantastique, #Epouvante - Horreur, #Comédie - Drame

 

Synopsis rapide : Les habitants d'une petite cité minière se retrouvent confrontés à une horde redoutable d'araignées géantes et affamées. L'ingénieur Chris McCormick et son ex-petite amie, le shérif Samantha Parker, vont unir leurs forces pour lutter contre ces monstres à huit pattes résultant d'un déversement de déchets toxiques.

Aux vues de la jaquette, ce film, ça sentait le nanar à plein nez. Non, ça refoulait le nanar à plein nez, plutôt. Et comme vous devez le savoir depuis le temps, j'adooooore les nanars. C'est une passion étrange que j'ai, l'un de ces amours interdits que m'a fourni le cinéma : je kiffe me mater des films pourraves. Peut-être est-ce parce que je veux voir un maximum de film avant de devoir rendre l'âme, et vous proposer un maximum d'articles !

En tout cas, je me suis jeté sur cet "Arac attack" non sans appréhension, craignant que le bien drôle David Arquette ne se soit fourvoyé une nouvelle fois. Surtout que quand on voit la moyenne des spectateurs sur ce métrage ci, il faut bien l'avouer, ce n'est pas glorieux. Mais c'est infondé. Je m'explique. Outre le fait que cet "Arac Attack" est en effet un nanar, c'est également et surtout un nanar qui fait exprès de l'être. Tout est ici assumé, volontaire, calculé, réfléchi. La bande-sonore ( excellente, soit dit en passant ), est précisément là pour appuyer le côté grotesque et gaguesque de cette drôle de production, à mis chemin entre un Asylum et "Starship Troopers".

Tout se veut ici décalé, comique, rien ne se prend au sérieux, c'est l'éclate totale quoi ! Même les acteurs s'éclatent comme pas deux ! Vous me croyez pas? Regardez la gueule que tire David Arquette sur la jaquette ! Le pauvre gars, qu'est-ce qu'il fait rire quand il mime le mec triste... C'est dingue d'être aussi peu charismatique, quand même ! En fait, c'est surtout qu'il n'a pas changé cette manière de jouer qu'il avait dans les "Scream", où il interprétait un flic un peu débile et benêt mais réellement amusant. Ici, il est super drôle, notamment lorsqu'il fait les grands yeux, l'air horrifié. C'est un peu fascinant, tout ça. Quoi donc?

Le second degrés de la chose! Comprenez, c'est juste génial un divertissement qui s'assume autant et ne se prend jamais au sérieux ! Les références s'enchaînent ( en mode "Sixième sens" au début ), les gags pleuvent, les acteurs cabotinent, et aussi étrange que cela puisse paraître, les effets spéciaux sont vraiment très honnêtes. Ils ne manquent pas de détails; les araignées grouillent, se déplacent, font majoritairement vraies. Et même s'il y a tout de même quelques ratés, le résultat final est franchement réussi, pour ne pas dire surprenant. La mise en scène est elle aussi très réussie, nous faisant partager cette bonne humeur qui règne constamment.

Des milliers d'araignées vous courent après? Pas de problème, y'a qu'à balancer la musique d'ambiance! Le personnage du petit est peut-être un peu abusé quand à lui, mais le reste de l'écriture, par contre, n'a pas à rougir. Le scénar, bien que simple, vu et revu, trouve son originalité et ses bases dans les oeuvres dont il s'inspire, et pour lesquelles il n'hésite pas à faire de multiples références. Ce n'est peut-être que moi, mais la scène du super marché me rappelle étrangement celle de la base attaquée de "Starship Troopers", impression se répercutant dans le côté parodique de la chose.

Voilà une excellente série b qui, étrangement, ne fait pas du tout série b dans sa réalisation. Sans ses dialogues idiots et ses acteurs en patinage artistique, on aurait peut-être pu avoir un film qui aurait fait date. Il en résulte néanmoins un superbe divertissement, très drôle et qui fait bien passer le temps. Je me suis bien amusé.

13/20

Par Florent Pelletier

Arac Attack ( 2002 ) --> Est-ce que ça casse vraiment trois pattes à un canard?

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents