Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Culture Geek

Culture Geek

Bible du cinéma en construction, le site Culture Geek a pour but d'analyser et de critiquer tous les films sortis à ce jour, avec quelques écarts vers d'autres médias, des comics à la musique, en passant par les séries télé et la littérature. Bonne lecture, bonnes recherches, en espérant vous compter un jour parmi mes plus fidèles abonnés. Le blog des passionnés ou des simples lecteurs. Un blog fait pour tout le monde.


The Revenant ( 2015 ) --> La Nuit des morts-vivants

Publié par pellflorent sur 2 Mai 2016, 16:51pm

Catégories : #Critiques Cinéma, #Drame, #Western - Peplum

 

 

Aussi difficile que ce soit à admettre, "The Revenant" est un film imparfait : d'un côté, la prestation envoûtée de Dicaprio, de l'autre, la mise en scène prétentieuse d'Alejandro González Inárritu. Et c'est dommage, parce que le film se perd souvent dans sa recherche de l'oscar; sauf qu'au bout d'un moment, cela commence sérieusement à devenir lourd, à force de trop vouloir en faire.

 

Je veux dire par là qu'on a compris qu'Inárritu a du talent; cela n'est plus à prouver. Alors toujours tenter d'en mettre plein la vue, c'est comme de mettre trop de ketchup dans un cheese burger : à force, ça devient écoeurant. Mais vraiment. Ouais, c'est cool de voir plein de plan-séquence, de refaire quelques trucs de Birdman, mais au bout d'un certain temps, j'peux te dire que c'en devient limite commun.

 

Des plans sur la lune, c'est beau, mais pas quand ça dure trois plombes; quand tu vois le même plan qui dure environ cinq secondes ( voire plus, même ), tu commences sérieusement à t'en foutre de la beauté des images; devant une telle lenteur de l'esthétisme, t'as qu'une envie : c'est que le film s'écoule rapidement. Le soucis, c'est qu'il dure 2h30 ...

 

Alors oui, certes, ça change comme trip, mais pas forcément dans le bon sens; "The Revenant" est un film à oscars, c'est clair. Par là, je veux dire qu'il vise la récompense sans rendre son travail sincère, ou un minimum franc du collier. Dans le même genre, on lui préfèrera largement le Macbeth de Justin Kurzel qui lui, pour le coup, posait une réelle ambiance, rendant l'expérience de visionnage viscérale et fascinante.

 

Le voilà le principal défaut de "The Revenant" : il sacrifie son atmosphère au profit de la beauté de ses plans. Inárritu ne se concentre pas assez sur l'effet que son travail aura sur le spectateur; c'est comme s'il s'en foutait royalement, de celui qui va regarder son métrage. Non pas qu'il devrait faire son film pour son public, ce n'est pas du tout ce que je dis; non, je veux dire par là que si tu fais un truc du genre, essaie de le rendre performant au maximum, de lui offrir du drame, des émotions.

 

Voilà ce qu'il manque au film : de la sincérité. Devant tant de pathos cinématographique, le film paraît froid, et semble se perdre dans son esthétisme, comme je le disais. Les plans volontairement long rendent donc l'oeuvre lourde, car plutôt que de nous transmettre des émotions de manière fine et habile, le film tombe dans la facilité et la lourdeur.

 

Et c'est fortement regrettable, tant l'interprétation de Dicaprio aurait pu propulser le métrage au sommet; bon, je ne sais pas si son oscar est mérité, la concurrence étant à l'époque bien rude, mais il est vrai que le type se démène; mieux, il se surpasse. Dicaprio ne joue pas son rôle, il l'incarne. Nuance.

 

Beaucoup trop long, "The Revenant", pourtant plastiquement esthétique, pèche de par ses excès de mise en scène, ne parvenant jamais à réellement m'avoir convaincu. J'en attendais peut-être trop, aux vues de sa mise en scène. A noter, également, un Tom Hardy très convaincant.

 

Et malgré tout ce que j'ai pu avancer, le film demeure bon, notamment grâce à ses combats et sa scène de fight avec un ours ( le film était vendu sur ça, et la scène ne dure que cinq minutes; allez comprendre ). Un trip dans lequel je ne suis pas vraiment entré, bien que je lui reconnaisse d'indéniables qualités.

 

14/20

Par Florent Pelletier

The Revenant ( 2015 ) --> La Nuit des morts-vivants
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents