Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Culture Geek

Culture Geek

Bible du cinéma en construction, le site Culture Geek a pour but d'analyser et de critiquer tous les films sortis à ce jour, avec quelques écarts vers d'autres médias, des comics à la musique, en passant par les séries télé et la littérature. Bonne lecture, bonnes recherches, en espérant vous compter un jour parmi mes plus fidèles abonnés. Le blog des passionnés ou des simples lecteurs. Un blog fait pour tout le monde.


L'oasis des Tempêtes ( 1957 ) --> L'île mystérieuse vs Robison Crusoe

Publié par pellflorent sur 6 Mars 2016, 16:22pm

Catégories : #Critiques Cinéma, #Science Fiction - Fantastique, #Action - Aventures

 

 

 

J'avais un plaisir curieux à l'idée de voir "L'oasis des tempêtes", et honnêtement, j'ai bien fait de m'y jeter tête la première. La seule véritable déception ue j'ai eu se trouve au niveau du noir et blanc, tant le métrage aurait gagné à se trouver en couleurs, à la manière d'un excellent "Voyage au centre de la terre", semblable en plusieurs points avec ce film. 

Premièrement, il faut lui reconnaître une efficacité particulière : les plans, bien choisis, nous dévoilent des décors très vastes, tandis que les acteurs, convaincants, campent des personnages attachants, quoi qu'un peu trop clichés ( la blonde est la beauté stéréotypée de l'époque, tandis que nos trois héros sont, plutôt que des scientifiques, bien plus des joueurs de foot américain ).

Leur interprétation, correcte, ne connaît pas trop de fautes. Le problème viendra surtout des décors et des accessoires. Ils refoulent complètement le kitsch et le vieillot, bien loin, comme j'en parlais plus haut, de "Voyage au centre de la Terre". Après, peut-être que son budget était faible, et dans ce cas, le résultat n'est en rien décevant, mais lorsque l'on voit le résultat final, c'est clairement ridicule par bien des endroits.

Il n'y a qu'à voir le T-Rex pour prendre en compte tout le kitsch de la chose; ridicule à souhait, il paraît encore moins réussi que le Godzilla de 54. A la fois trop souple et pas assez impressionnant, il paraît même trembler lorsque l'acteur avance; seulement, il faut lui reconnaître de beaux montages, notamment lorsque les héros, appeurés, courent pour larguer ce même T-Rex. Pour le coup, c'est très bien fait.

La créature la plus convaincante sera sûrement le monstre du lockness bis, ne manquant ni d'originalité ni de charisme ( pour une bête en carton pâte, c'est quand même assez réussi pour bien en parler ). Seulement, le ptérodactyle se révèlera le reflet du manque de qualité de l'écriture de l'oeuvre.

On le voit deux, voire trois fois à l'ouverture de l'aventure, et puis, plus rien. Il disparaît sans que l'on sache trop où; et justement, l'écriture est, comme démontrée ici, réellement imparfaite. D'un côté, c'est très bien pensé, bourré d'imagination et d'intelligence. Mais de l'autre bord, certains éléments du métrage sont oubliés ( comme l'exemple sus-cités ), ou mal présentés : les dialogues, par exemple, commenceront bien au départ, mais termineront très mal, notamment lors de la seconde moitié du film.

Pour le coup, c'était extrêmement décevant, mais étonnament dédomageable, tant le tout est convaincant et original. J'aî particulièrement apprécié le mélange de mythologies, de l'Ile mystérieuse de Jules Vernes avec le Robinson Crusoe de Daniel Defoe. Rien à redire d'autre sur le métrage en lui même, si ce n'est que je n'ai ni apprécié les premier et dernier plans du film, horriblement patriotiques et propagandistes ( commencer par un plan sur la Maison Blanche, et terminer en glorifiant ce qui semble être la Navy, ce n'est pas trop ma tasse de thé, tellement que j'en ai mal au coeur ).

Néanmoins, vous l'aurez compris, j'ai particulièrement apprécié ce petit film, cette série b d'un autre âge. Et je tiens tout de même à souligner le magnifique titre des distributeurs français qui, pour une fois, n'ont pas gâché le plaisir de voir un film avec un titre hors-sujet ( "Die Hard with Vengeance" transformé en "Une journée en enfer" ). "L'oasis des tempêtes" est donc un film que je recommande aux amateurs du genre, aux amoureux de divertissement kitsch et de séries b qui s'assument. 

 

14/20

Par Florent Pelletier

L'oasis des Tempêtes ( 1957 ) --> L'île mystérieuse vs Robison Crusoe

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents