Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Culture Geek

Culture Geek

Bible du cinéma en construction, le site Culture Geek a pour but d'analyser et de critiquer tous les films sortis à ce jour, avec quelques écarts vers d'autres médias, des comics à la musique, en passant par les séries télé et la littérature. Bonne lecture, bonnes recherches, en espérant vous compter un jour parmi mes plus fidèles abonnés. Le blog des passionnés ou des simples lecteurs. Un blog fait pour tout le monde.


L'Âge de Glace ( 2002 ) --> Sid-errant

Publié par pellflorent sur 2 Mars 2016, 15:56pm

Catégories : #Critiques Cinéma, #Animation - Arts Martiaux, #Comédie - Drame

 

 

"L'Âge de glace" fait partie des films qui m'ont batti une enfance, en plus d'une culture naissante. Dans mes souvenirs, l'on tenait une sorte de chef-d'oeuvre d'animation, une oeuvre intouchable et magnifique. Seulement, il a fallu que je le revois, et l'illusion est tombée. Attention, que nul ne vienne me dire ce que je n'ai jamais dit : l'oeuvre reste bonne, mais bien en déça du niveau que je lui avais, pendant toutes ces anneés, bêtement attribué.

 

La plus grosse désillusion demeure, en mon sens, au niveau de l'animation; non seulement c'est vieillissant, mais elle manque de détails; visiblement, les mecs ont tout mis sur la fourrure de Manie, sans se préoccuper du reste. Et c'est dommage, parce que d'un point de vue esthétique, on reste un poil sur notre faim, surtout en apercevant les formes géométriques, visibles à l'oeil, d'autant plus sur les humains que sur le reste des personnages qui, il faut l'avouer, n'ont pas obtenu le travail suffisant.

 

Guère convaincante, la réprésentation de l'homme n'est en aucun point réaliste; d'une certaine manière, cela colle bien à l'esthétique même de l'oeuvre, et pour un enfant, rien ne s'avèrera dérangeant, mais à le voir aujourd'hui, c'est, sinon décevant, d'autant plus dérangeant que leur visage, finalement, ne ressemble à rien. Aïe.

 

A noter, en opposition à ce que je viens de dire, un sacré travail sur les couleurs; belles, lumineuses et esthétiques, elles offrent un aspect très attachant à l'oeuvre, tant on ne les retrouvera nul part ailleurs. De plus, c'est qu'on a fichtrement envie d'aller ce baigner avec eux, sérieux ! Serait-ce plus dû aux couleurs accueuillantes, ou au trio attachant comme aucun autre? Je vous laisse maîtres de la réponse.

 

L'écriture n'a également rien de bien folichon. Non pas que ce soit mauvais, c'est juste basique. Parlons de la psychologie des personnages. Pas nettement extraordinaire, elle ne fait office que de bouche-trout, histoire de dire : "ouais mais les mecs, au moins, on a fait quelque chose". En soit, la pillule passe mal, tant c'est, en fait, un complet foutage de gueule.

 

Finalement, on ne sait rien sur les humains, rien sur le gosse, si ce n'est qu'il a perdu sa mère, rien sur Scrat non plus. Tout est basé sur le trio, une sorte de background efficace, mais bien maigre, lorsque l'on fait le bilan. Je sais juste que tel personnage a perdu sa famille, que lui, c'était un méchant, et qu'il est devenu gentil, et que l'autre, sa famille, qu'on a jamais vu, l'aime pô. Wha, extraordinaire.

 

Finalement, si l'on s'attachera aux quatres animaux phares de la saga ( à savoir Scrat, Manie, Sid et Diego; on dirait les noms de la relève des "Geepsie King" ), ce sera surtout dû à toutes ces idioties qu'ils font entre eux, à cette malchance qui est la leur, en plus de se révéler propice à un humour, lui encore, complètement dépassé.

 

En soit, il semble n'avoir été pensé que pour un public jeune; j'ai pas de problème avec cela, "Nemo" s'en sortait très bien. Non, le problème vient surtout du fait que contrairement au métrage en question, "Nemo" reste, aujourd'hui encore, toujours aussi drôle et savoureux. Celui-ci a perdu, avec l'âge ( de glace, groooosse blague ), de sa saveur, de sa superbe, de son aura.

 

C'est téléphoné, parfois même stéréotypé. Dommage, dans mes souvenirs, "L'âge de Glace" était indétronable. En résulte donc une oeuvre qui a vieilli ( surtout au niveau de son animation ), et dont les seuls points forts étaient, et le restent, son quatuor, mémorable. Mais le reste, décevant, ruinera ses efforts pour le faire sortir de l'eau, gelée, pour, finalement, l'y rabattre pleinement, comme en hibernation forcée.

 

12/20

Par Florent Pelletier

L'Âge de Glace ( 2002 ) --> Sid-errant

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents