Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Culture Geek

Culture Geek

Bible du cinéma en construction, le site Culture Geek a pour but d'analyser et de critiquer tous les films sortis à ce jour, avec quelques écarts vers d'autres médias, des comics à la musique, en passant par les séries télé et la littérature. Bonne lecture, bonnes recherches, en espérant vous compter un jour parmi mes plus fidèles abonnés. Le blog des passionnés ou des simples lecteurs. Un blog fait pour tout le monde.


Sherif Jackson ( 2014 ) --> Ed Harris gambade, et gambade, et re-gambade ...

Publié par pellflorent sur 7 Février 2016, 09:45am

Catégories : #Critiques Cinéma, #Drame, #Western - Peplum

 

 

Je vous l'ai déja dit, les westerns et moi, on n'est pas trop copains; pour tout vous dire, je n'ai pas beaucoup de temps à leur consacrer. Mais j'essaie d'y remédier. Parlons donc de "Sherif Jackson", oeuvre particulière, et particulièrement atypique. Honnêtement, je n'en attendais pas grand chose, au départ; je pensai tomber sur un énième téléfilm qui ne vaudrait pas grand chose, et ne promettait que pour son casting ( De Harris les mecs ... Ed Harris quoi ... ). Mais finalement, il s'est avéré particulièrement jouissif, pour ne pas dire presque inoubliable.

Au début, il faut bien avouer que cela commençait très bizarrement; sans réellement comprendre le délire présent à l'écran, je n'étais pas particulièrement satisfait de ce que j'y voyais. Mais ensuite, dès que l'histoire a commencé à s'imposer, j'ai vraiment commencé à l'apprécier; en gros, ce n'est qu'àprès l'arrivée de la seconde scène que l'on comprend que le métrage sera bon.

Premièrement, la mise en scène de Logan Miller II, qui réalisait ici son deuxième film, est particulièrement convaincante. Elle est très imaginative, et sait sortir des sentiers battus. Personnellement, je n'en demandais pas plus. Seulement, j'ai eu plus que cela. Bien plus. L'atmosphère même du film est extrêmement palpable; j'avais rarement vu cela dans le genre.

De plus, la manière qu'à Miller de tourner les choses, les évènements qui se déroulent dans le métrage est extrêmement plaisante; c'est enfin passionnant de vivre des évènements banals ( oui, certains le sont ) de l'époque. Et si cela, ce n'est pas du talent, appelez moi Jésus. Anyway, c'est du talent quand même. Une autre impression traverse le film : son désir de réalisme. Et justement, je pense que c'est un détail important dans ce genre de films que de se révéler réaliste.

Beaucoup ont tenté de n'y pas se référer, sans grand succès. Lui fonce à fond dedans, nous livrant une oeuvre qui veut constamment être dans le vrai, augmentant la crédibilité de la reproduction, et l'immersion même de l'expérience. C'est parfaitement convaincant, et c'est exactement ce que je recherchais avant de le visionner. Que demander de plus?

Une écriture de haut niveau. Et c'est exactement ce que j'ai ressus. Le syle d'écriture est très bon, plein d'imagination et d'inventivité. Et même si le scénario s'avère classique, c'est sa manière même de traiter son sujet qui le rend à ce point unique et particulier. En gros, c'est original, pour le genre. Mieux, c'est atypique, et cela, c'est un luxe qui nous est rare, de nos jours, que de tomber sur une oeuvre atypique dans un genre à tel point surfait.

De plus, les dialogues sont excellents, et ce d'autant plus pour un western, qui n'est pas censé chercher dans la finesse d'écriture. La construction narrative des personnages est également pour quelque chose dans le succès artistique de l'oeuvre. Beaucoup possèdent une personnalité originale, une personnalité qui leur est propre.

Particulièrement Ed Harris qui, comme à son habitude, fait des merveilles avec ce qu'il a. Certes, l'écriture l'aide à bâtir son rôle, mais c'est son imagination même, complètement laissée libre, qui rend son interprétation à ce point énergique et particulière, et amène un certain cynisme à l'oeuvre. Il fait, comme à son habitude, du grand art, interprétant une sorte de rôle à contre-emploi, et ce pour notre plus grand plaisir.

Que demander de plus? Une bande-son qui colle parfaitement à la réalisation, formant une adéquation parfaite et efficace. Check. Une écriture excellente? Check. Un jeu d'acteurs convaincant? Check. Un bon film? Check, check et re-check. Je m'en retourne checker les points que j'ai oublié d'évoquer dans cet article, et me repêtre de tout ce talent presque palpable.

 

18.5/20

Par Florent Pelletier

Sherif Jackson ( 2014 ) --> Ed Harris gambade, et gambade, et re-gambade ...

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents