Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Culture Geek

Culture Geek

Bible du cinéma en construction, le site Culture Geek a pour but d'analyser et de critiquer tous les films sortis à ce jour, avec quelques écarts vers d'autres médias, des comics à la musique, en passant par les séries télé et la littérature. Bonne lecture, bonnes recherches, en espérant vous compter un jour parmi mes plus fidèles abonnés. Le blog des passionnés ou des simples lecteurs. Un blog fait pour tout le monde.


Priest ( 2011 ) --> Rest in Priest

Publié par pellflorent sur 10 Février 2016, 11:34am

Catégories : #Critiques Cinéma, #Action - Aventures, #Science Fiction - Fantastique

 

 

Des fois, je me dis que je dois vraiment avoir des goûts de merde. Non parce qu'à en croire l'opinion publique, je suis clairement en tord, quand je dis que j'aime ce film. En toute connaissance de cause, je le répète : j'aime ce film, et j'emmerde le monde. Oui, c'est un peu mon côté réactionnaire. Seulement, voilà que je dois vous confesser quelque chose, mon père : c'est pas parfait.

Vraiment, je sais pas si j'ai déja vu un résultat aussi casse gueule, dans le genre. Sûrement que oui; j'ai vu tellement de films de vampires, que c'est fort probable, en fait. Mais "Priest" tient une place toute particulière dans mon coeur, et je vais tenter de vous expliquer pouquoi. Je sais, c'est pas gagné.

Déja, expliquez moi d'où vient l'idée de foutre des prêtres ninjas dans un univers de Blade Runner, avec une croix gravée sur le front, des pieux en métal, des croix qui défoncent la mère des vampires et qui volent, et qui double-volent ( faut quand même être un minimum précis ), une voix rauque à la Christian Bale ( aka Bruce Wayne ), un Eomer méchant, un prêtre qui fait de la putain d'escalade sur des pierres en suspension ( merde alors !! ), des esclaves pervers, un train d'enfer qui va à une vitesse de la mort qui tue, et, pour finir, des putains de vampires avec des gueules de Blobs? 

Non parce que là, c'est plus un kiff, c'est du délire ! Comment une personne saine d'esprit pourrait-elle justifier de pareils choix? En plaidant la folie soudaine, le génie incompris? Le soucis, c'est qu'aucune des deux réponses ne me paraît véritablement satisfaisante, tant le mec à la base de l'ovni dont il est question, semblait en tou
te possession de ses moyens.


Non pas que ses idées sont mauvaises, c'est juste un gros bordel ambulant. Et puis faut quand même dire que les personnages, sans aucune personnalité ( pas même le prêtre; une coquille vide, je vous dis ! ), font un peu tâche, dans ce désert sous filtre jaune. Ouais, les dialogues ne rattrapent pas le nveau, eux non plus.

Dès lors que je lui ai, à ce point, défoncé la rondelle, une question se pose : comment ai-je réellement pu apprécier ce film, si je le démonte à ce point? Eh bien, chers amis, j'aime le trip du mec : il sait qu'il fait de la merde, et il y va à 200%. Ce genre de délire testostéroné, bourrin et con comme ses pieds, c'est typiquement le genre de trucs qu'il me faut regarder, un après midi de vacances où j'ai rien à foutre de mieux que me mater une petite daube.

Car "Priest", loin de la merde annoncée, est bien plus qu'une catastrophe : c'est une série b qui s'ignore, le genre de films qui se croit bon, intelligent, mais qui ne vaut pas un soû, une fois lancé dans le lecteur ( RPZ le syndrôme post Matrix ). Forcément que c'est lourd, stupide, mais merde, c'est exactement ce que je cherchais.

Les influences, évidentes, offrent un style particulier au film, tout comme sa mise en scène, cette dernière frôlant le génial comme le ridicule. Non parce que quand tu vois des plans qui surplombent une nuée de cadavres, ouais, c'est vachement cool; mais quand tu vois le combat qui a causé cette même nué de cadavres, y'a clairement de quoi pleurer.

 

Surtout quand tu vois notre ami prêtre/ninja/biker/tatoué/tatoueur/voix de Batman/lanceur de croix shurikens/poète à ses heures perdues grimper sur des pierres qui volent. Ouais, c'est vraiment badass, comme film. Y'a pas à dire, c'est le pied, ce genre de daube/série b/délire chelou, tellement que j'utilise trop de /.

 

12/20

Par Florent Pelletier

Priest ( 2011 ) --> Rest in Priest

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents