Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Culture Geek

Culture Geek

Bible du cinéma en construction, le site Culture Geek a pour but d'analyser et de critiquer tous les films sortis à ce jour, avec quelques écarts vers d'autres médias, des comics à la musique, en passant par les séries télé et la littérature. Bonne lecture, bonnes recherches, en espérant vous compter un jour parmi mes plus fidèles abonnés. Le blog des passionnés ou des simples lecteurs. Un blog fait pour tout le monde.


Drones ( 2014 ) --> La Guerre des Agneaux

Publié par pellflorent sur 31 Janvier 2016, 08:55am

Catégories : #Critiques Cinéma, #La Course aux Téléfilms, #Espionnage - Guerre

 

 

Rares ont été les dtv à m'ennuyer comme "Drones" est parvenu à le faire. Pourtant, au début, ça partait bien. Vraiment bien : surprenant, l'oeuvre commençait comme un film, un vrai, du genre de ceux qui ont des moyens, des vrais. Mais voilà, la première scène de dialogues enfonce le clou qui gâchera, plus tard, l'oeuvre toute entière. 

Dès lors, c'est foutu pour lui; les bases sont jetées, l'oeuvre devient irrécupérable. Cherche pas, c'est pas même envisageable que de pouvoir sauver ce film ci. Parlons donc de la première scènes de dialogues. Longue, molle, interminable, elle n'affiche pas une seule once de rythme; il est, par ailleurs, amusant de constater que le fil narratif de l'oeuvre suivra ce même schéma d'écriture.

Quand on y réfléchit, c'est pas du tout amusant, mais plutôt que de pleurer devant sa télé, mieux vaut trouver un moyen de dédramatiser la situation. Non parce que là, quand je regarde mon mémo, je vois écris : "les vingts premières minutes du film sont insupportables". Le soucis, dans l'histoire, c'est que j'avais écris ça au bout de vingt minutes; comment pouvais-je me douter que le reste suivrait le même modèle? 

Soutenu par l'espoir d'enfin voir de l'action, j'ai foncé droit dans le mur. Depuis, je ne suis plus le même. Ma vision même de l'art, du monde, de l'humanité, aussi, a complètement changé. C'est terrible de voir comme un simple film peut vous modifier à tout jamais. Comment pourrai-je encore le bâcher? Bonne question.

Je sais! Les dialogues sont complètement cons, idiots, pleins de lieux communs et de détails qui les rendent complètement consternant. En plus, comme si cela ne suffisait pas, rien ne se déroulera durant la première demi-heure. Puis, un minimum d'action intervient dans l'intrigue, action d'ailleurs annulée par une nouvelle couche de répliques lassantes et incessamment répétitives. 

Et puis merde, c'est qu'ils ont aucun talent, les dialoguistes ... Parce qu'au fond, qu'est-ce qu'on en a à foutre de savoir que l'héroïne a chaud, que lui veut mettre la clim, et qu'elle n'aime pas comment elle s'habille? Les mecs, c'est un film de guerre, pas un épisode de Dora l'Exploratrice qu'on étendrait sur une heure et demie, alors ce genre de choses, on fait pas. Jamais ! 

J'aimerai également préciser que l'affiche est complètement mensongère. En plus, ils pompent Apocalypse Now. C'est comme s'ils avaient décidé de me mettre en rogne, les mecs... La voix off s'avère, quand à elle hilarante, de même que les acteurs, pas trop mauvais, mais portés par des personnages caricaturaux, bêtes et illogiques. 

Le soucis, c'est que les scénaristes désirant les rendre attachants, ils balancent des traits de caractère par dizaines, tellement qu'au final, on ne se souciera plus du tout de ce qui se passe sur l'écran de la télé, celui du portable devenant, étrangement, bien plus intéressant. Grosse arnarque que cette oeuvre ci. Vous ne me croyez pas? Il faudra attendre une heure de dialogues redondants pour goûter à cinq secondes d'action. Comme je l'avais écris, à chaud, sur mon memo : "c'est un supplice de tenir jusqu'au bout". Mais j'y suis parvenu. Là est ma fierté. Ne le visionnez sous aucun prétexte. 

 

03/20

Par Florent Pelletier

Drones ( 2014 ) --> La Guerre des Agneaux

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents