Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Culture Geek

Culture Geek

Bible du cinéma en construction, le site Culture Geek a pour but d'analyser et de critiquer tous les films sortis à ce jour, avec quelques écarts vers d'autres médias, des comics à la musique, en passant par les séries télé et la littérature. Bonne lecture, bonnes recherches, en espérant vous compter un jour parmi mes plus fidèles abonnés. Le blog des passionnés ou des simples lecteurs. Un blog fait pour tout le monde.


Les Grands Films d'Action #85 --> La Mémoire dans la Peau ( 2002 )

Publié par pellflorent sur 19 Novembre 2015, 18:24pm

Catégories : #Critiques Cinéma, #Action - Aventures, #Les Grands du Cinéma d'Action, #Drame, #James Bond et ses Descendants : La Classe Anglaise ou l'Efficacité Américaine?, #Espionnage - Guerre, #Thriller - Policier

 



"La Mémoire dans la peau" est un film très célèbre, et concrètement, ce n'est pas pour rien. En effet, sa réputation, il ne l'a pas volée. C'est un film solide, plaisant et divertissant, constituant le renouveau des espions au cinéma, bien plus à la page que de le défunt James Bond. Je le dis, "La Mémoire dans la peau" est un film presque révolutionnaire, et d'une efficacité sans nom.

Pour commencer, ce métrage ci est un excellent thriller en tous points : c'est percutant, efficace et habile. Les acteurs jouent bien, la réalisation est excellente, et l'écriture, tirée du roman de Robert Ludlum, suit sans réel problème. Le truc est vraiment balaise, je pense que c'est indéniable. Premièrement, le jeu des acteurs est particulièrement bon : outre le fait qu'il a littéralement révélé Matt Damon, il faut bien constater que le film possède une plétore d'acteurs extrêmement talentueux.


Premièrement, les seconds rôles du truc sont portés par des interprètes vraiment fameux, de belles et bonnes surprises : pour vous dire, cela va de Brian Cox à Clive Owen, désormais célèbre pour son rôle dans "Sin City". Le couple principal ( Damon/Potente ) joue tellement bien qu'il en devient extrêmement attachant : on s'identifie rapidement à eux, et le reste suit instantanément.

La machine est dès lors en marche : tout ce déclenche, et les bonnes choses se suivent et s'enchaînent. La réalisation est ainsi particulièrement bonne, et se révèle très efficace : c'est beau et bien tourné, et c'est ce qui nous plaît. Loin d'être clipesque, la mise en scène est tantôt classe tantôt nerveuse, lorgnant du côté des films d'auteurs et de ceux d'action, constituant un mélange détonant des deux pour, finalement, rendre un spectacle incroyable et ahurissant.

C'est balaise, vraiment. Mieux, même : c'est inoubliable. Car loin d'être un produit stupide et gratuit bourré de scènes dénuées de sens, "La Mémoire dans la peau" préfère souvent les mots à l'action, bien qu'il n'hésite pas à avoir recours aux gunfights et aux fights ( simples ) pour capter notre attention, et sublimer le résultat final.

Et s'il y a bien quelque chose d'aussi bon que toutes ces choses suscitées, c'est bien l'écriture du truc, au top de sa forme. Certes, c'est tiré d'un bouquin, et comme je ne l'ai pas lu, je ne peux dire si le métrage s'en inspire vraiment : je resterai donc sur mes gardes, et jugerai le métrage pour ce qu'il est rééllement, une oeuvre dotée d'une rédaction de qualité.

Premièrement, le scénario est particulièrement bon. Et là, je pense ne pas trop m'avancer en prétendant que Robert Ludlum a signé un bouquin de malade. Car même si certains détails du film peuvent changer, la trame globale relativement la même. Et le vrai travail des scénaristes vient sur deux points différents : les dialogues, et la personnalité des protagonistes.


Ensuite, j'ai particulièrement apprécié l'écriture concernant les personnages : la plupart sont attachants ( même les tueurs à gage, c'est pour dire ... ), et comportent leur propre état d'esprit. On peut s'identifier à la plupart d'entre eux, offrant un dynamise certain au métrage. Ensuite, j'ai trouvé les dialogues particulièrement habiles et plaisants : ils font leur taffe, et jouissent d'une bonne répartie. C'est fluide, réaliste, bref, c'est loin d'être forcé.

Pour revenir en dernier point sur la mise en scène, et pour conclure sur cette dernière ( même si je parlais de l'écriture, mais anyway ), je dirai qu'elle parvient à instaurer une réelle atmosphère au film, une atmosphère moderne, réaliste et fascinante, ainsi qu'une véritable ampleur, rendant le truc au sommet de toutes les attentes possibles. On ressentira donc de nombreuses sensations, dont, notamment, un fort sentiment stress : l'immersion est forte et réussie, pour ne pas dire fortement réussie.

"La Mémoire dans la peau", c'est donc le résultat du talent d'artistes qui en possèdent sans aucun doute : la crème de la crème a vu, à vécu, à vaincu. Exactement comme le spectateur moyen qui, devant ce métrage ci, ne pourra qu'être éberlué ( s'il aime ce genre de films ) par tant de maîtrise, d'imagination et de soin apporté à l'oeuvre. Presque un chef-d'oeuvre; il ne lui manque plus qu'une petite chose que je ne suis point encore parvenu à identifier. Mais on en est bien proche ...

 

18/20

Par Florent Pelletier

Les Grands Films d'Action #85 --> La Mémoire dans la Peau ( 2002 )

Commenter cet article

Bella 01/12/2015 14:08

En voilà un très bon film d'action. J’ai tout aimé : les acteurs sont excellents, l’histoire est intéressante et les combats sont à la fois réalistes et fantastiques.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents