Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Culture Geek

Culture Geek

Bible du cinéma en construction, le site Culture Geek a pour but d'analyser et de critiquer tous les films sortis à ce jour, avec quelques écarts vers d'autres médias, des comics à la musique, en passant par les séries télé et la littérature. Bonne lecture, bonnes recherches, en espérant vous compter un jour parmi mes plus fidèles abonnés. Le blog des passionnés ou des simples lecteurs. Un blog fait pour tout le monde.


La Course aux DTV #75 --> Sharknado 3 ( 2015 )

Publié par pellflorent sur 27 Septembre 2015, 07:40am

Catégories : #Critiques Cinéma, #Action - Aventures, #Science Fiction - Fantastique, #Comédie - Drame, #Epouvante - Horreur, #La Course aux Téléfilms

 

 

Les téléfilms, c'est vraiment la poubelle du cinéma pop corn. Enfin, la plupart du temps. Mais bon, comme 90% d'entre eux se composent de daubes indépendantes ou de métrages de chez Asylum ou ScyFy ( au choix ), la décision arbitraire n'est point tout à fait longue : il n'y a rien à en attendre, et il n'y aura sûrement jamais d'intérêt à les suivre à la trace. Et pourtant, c'est exactement ce que je fais. Pourquoi? Je dois être atteint d'une quelconque maladie mentale, ou d'un truc du genre.

Et pourtant, il arrive parfois que, parmi toutes les pommes mortes ou racies, se trouve une petite perle, une légère pépite qui vous redonnera le sourire. Et cette perle, ce n'est clairement pas "Sharknado". Ce que je dis ne s'applique pas aux films Asylum. Eux, ils sont ... spéciaux. Seulement, ces célèbres faux nanars sont, tout de même, bien plaisants aux yeux du spectateur avisé qui, devant cet hallucinant spectacle de tripailles et de poissons volants, demeurera béat, sans réellement comprendre ce qu'il regarde.

En fait, "Sharnado", ça te met dans un état second, un état indescriptible, un état que tu ne peux retrouver que dans ce film. En fait, "Sharnado", ça te défonce complètement le ciboulot, ça te déchire le cerveau plus que deux pets et trois railles de coke. En fait, "Sharknado", ce n'est pas humain; non, c'est bien plus que cela. C'est puissant, c'est unique, c'est une expérience à vivre en famille ou entre potes, après un bon petit coup dans l'nez. 


Parce que "Sharknado" c'est génial, et que ça l'est vraiment, il faut que vous le voyiez. Parce que "Sharkando" tient simplement du génie, il ne peut être simplement comparé à ses concurrents directs ou non, qu'ils soient bons ou mauvais, la plupart demeurant, comme vous devez sûrement vous en douter, dans la seconde catégorie de goûts. 

Bien sûr, c'est hilarant : voir un mec jouer à Rambo sur des requins qui volent dans la Maison Blanche ( ouais non mais là, les scénaristes se sont tapé un foutu délire de gros malade mental ), c'est incroyable. Mieux, c'est littéralement intemporel. Parce qu'en fait, quand on y réfléchit, quelque chose de moche dès le départ, quelque chose qui est naturellement vieux, eh bien cette daube ci va bien moins vieillir que le dernier film que tout le monde encense et dont personne ne se souviendra deux ans plus tard. 

Le film de merde, au moins, personne n'en aura rien à foutre, si ce n'est les paumés cinématographiques dans mon genre. Et puis niveau écriture, c'est pas forcément très mauvais. C'est pas bon, oui, mais c'est meilleur que le pire des téléfilms du genre. En fait, c'est le meilleur du pire, pour résumer. Et étonnement, il existe de bonnes idées dans ce film. Oui, c'est bel et bien vrai. 

Détail plutôt anodin mais qui fait véritablement la différence : les annotations en bas d'écran. Et là, tu comprends que les mecs qui ont fait cette daube ne sont pas stupides. Non, ils sont très intelligents, sûrement plus que ceux qui ont décidé de sortir un "Transformers" like, par exemple. tous font preuve d'une autodérision et d'une imagination débordante qui m'ont rendus hilare. J'en pouvais plus. Véridique, j'en avais les larmes aux yeux. 

Quel délire ! Et puis, bien entendu qu'il faut qu'on parle des acteurs. Et là, t'as clairement l'impression que t'es tombé dans une cour où se déroulerait le duel du siècle, tu vois : la team "New Generation" menée par Diacaprio, Bale, Cruise, Crowe, Hopkins et Cumberbatch contre la "Old Generation", de Brando à Grant, en passant par Bogart et Stewart. En gros, c'est le top du top. Mais non, je plaisante, c'est tout le contraire ! 

Bien entendu, les principaux protagonistes jouent comme des pieds. Et là, une question me taraude : qu'est-il arrivé à Tara Reid pour tomber si bas? Concrètement, elle n'a jamais été au top, mais bon, pour tomber si bas, faut l'faire, quand même ! Et bien sûr, les seconds rôles sont fameu...seument stupides. Outre un David Asselhof qui semble, depuis quelques temps, abonné aux productions de merde du rayon "nanar", on trouvera un inhabitué du genre qui, à n'en pas douter, le deviendra très prochainement : Frankie Muniz, à la défunte carrière. 

Ce nom vous dit quelque chose? C'est normal, c'est Malcolm. C'était. Depuis, le mec n'a rien fait pour, à l'échéance, s'échouer lamentablement dans la tristesse du monde nanardesque. Idôle déchue de mon enfance, que me reste-t-il d'autre, à présent, que le lointain souvenir d'un acteur qui fut bon, et qui ne le sera, visiblement, plus jamais. 

Néanmoins, l'honneur est sauf : j'ai ri comme pas possible, j'ai kiffé comme rarement. Les effets spéciaux sont, de manière évidente, excessivement moches, et les dialogues ne dérongent évidemment pas à la règle. Il reste une dernière chose : ils les ont envoyé dans l'espace !! Ils ont enfin fait ce que je désirais qu'ils fassent, et réalisé la meilleure chose possible pour la trilogie, évidemment future saga : nous produire des films pourraves mais débridés et, principalement, bourrés d'action et d'hémoglobines. Jamais n'aurai-je pensé pouvoir écrire cela : aussi bon que mauvais. 

 

15/20

Par Florent Pelletier

La Course aux DTV #75 --> Sharknado 3 ( 2015 )

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents