Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Culture Geek

Culture Geek

Bible du cinéma en construction, le site Culture Geek a pour but d'analyser et de critiquer tous les films sortis à ce jour, avec quelques écarts vers d'autres médias, des comics à la musique, en passant par les séries télé et la littérature. Bonne lecture, bonnes recherches, en espérant vous compter un jour parmi mes plus fidèles abonnés. Le blog des passionnés ou des simples lecteurs. Un blog fait pour tout le monde.


Podium ( 2004 )

Publié par pellflorent sur 20 Septembre 2015, 17:20pm

Catégories : #Critiques Cinéma, #Comédie - Drame

 



Avant de commencer, on va mettre quelque chose au clair : mon pote producteur là, quand tu tiens un film comme ça entre les mains, n'essaie surtout pas de le faire passer pour une comédie en mettant tous les instants "comiques" dans la bande-annonce. Parce qu'au final, mon ami malhonnète, tout ce que tu vas te choper, c'est "un coup de latte dans la gueule". Et c'est sûrement ce qui a dû se passer, même si t'as arnaqué 3 millions de gens.

Car oui, "Podium" n'a foutrement rien d'une comédie. C'est à peine drôle, et c'est surtout triste. Si t'avais pour projet de noyer ta dépression quotidienne dans ce métrage ci, va plutôt voir ailleurs : je préfèrerai que t'évite de te jeter par la fenêtre. Car il faut bien le dire, même s'il tente de l'être, ce métrage ci n'a rien de drôle. D'accord, quelques passages s'avèreront plus ou moins comiques, mais dans l'intégralité du truc, c'est surtout triste. Très triste.

Déja, le film commeçait plutôt bien : le générique était magnifique, les images parfaitement choisies, les ralentis esthétiques, et le parallèle entre les vrais images de documentaire et les fausses étaient tout simplement géniales. Sauf que le soucis, c'est qu'après cette intro de haut niveau, le reste ne suit pas. Et là, dès que le personnage de Rouve arrive, on passe du tout au tout, du film sérieux qui veut se faire passer pour une comédie. Et ça casse.

Globalement, le film est très bien interprété : Poelvoorde prend son rôle à coeur, et nous livre une prestation de grande qualité. De même pour Rouve, qui amène une légère ( très légère ) touche d'humour. Sans lui, s'aurait été la déprime. Les deux portent littéralement le film sur leurs épaules. Ensuite, deux bernadettes ont attirées mon attention : Anne Marivin et Nadège Beausson-Diagne, sûrement présente pour du piston, membres de la confrérie Boon. Diagne manque clairement de talent. Marivin, quand à elle, n'a aucune importance dans le récit. 

Et le pire avec les acteurs, c'est que Poelvoorde interprète ses chansons. Et quand il reprend du Julien Clerc, autant vous dire que l'original est de suite renvoyé aux vestiaires. C'est violent. Très violent. Le mec envoie du paté. Sec. Et puis quand il reprend les chansons de Claude François, alors là, c'est le festival ! Le mec se fait plaisir, et il nous le fait savoir. Quel talent, sérieux ...

Globalement, l'écriture s'avère plutôt bonne, et ce même si les tentatives de gags tombent souvent à l'eau ( dixit la scène de la fourgonette avec le marteau, volontairement grotesque mais manquat d'élégance et de recherche pour faire rire ). J'ai d'ailleurs souligné un détail amusant : je ne sais pas ce que le ou les scénaristes avaient contre ces mecs, mais les dialogues envoient d'étranges pics envers Michel Sardou ou Michel Delpeche ( c'est bien comme ça qu'il s'appelle, le monsieur? La varité française et moi ... ). Faut quand même aller leur dire que François n'avait rien de supérieur à tous ces gars. Surtout pas à Johnny Halliday, par exemple.

Un manque de respect envers les autres, donc. J'ai beaucoup aimé la manière qu'ils ont de se foutre de la gueule de ce brave Polnareff. Encore, manque de respect. J'me s'rai battu. Niveau mise en scène, c'est extrêmement décevant : suite à l'introduction, cela n'a plus rien de stylisé, d'esthétique et de recherché. Le mec film, point à la ligne.

Un bon film que celui ci, doté de bons dialogues, d'une histoire convaicante, d'acteurs qui s'engagent ( globalement ) ainsi que d'un thème intéressant. Malheuresement, la mauvaise promotion du film ainsi que la réalisation extrêmement décevant viennent quelques peu gâcher le plaisir de se trouver devant pareil film. C'est dommage, le tout était intéressant, et la fin très bien faite. Comme cette critique, je l'espère.

 

11.5/20

Par Florent Pelletier

Podium ( 2004 )
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents