Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Culture Geek

Culture Geek

Bible du cinéma en construction, le site Culture Geek a pour but d'analyser et de critiquer tous les films sortis à ce jour, avec quelques écarts vers d'autres médias, des comics à la musique, en passant par les séries télé et la littérature. Bonne lecture, bonnes recherches, en espérant vous compter un jour parmi mes plus fidèles abonnés. Le blog des passionnés ou des simples lecteurs. Un blog fait pour tout le monde.


Le Retour --> Ted 2 ( 2015 ) : American Idiot

Publié par pellflorent sur 23 Août 2015, 17:56pm

Catégories : #Critiques Cinéma, #Comédie - Drame

 

 

 

Qu'on se le dise, personne ne regarde Ted pour voir du grand cinéma. Clairement, ça n'en n'est pas. Et vous savez le meilleur de l'histoire? Ça ne veut pas l'être. Parce que Todd McFarlane a tout compris aux comédies : faire de l'humour gras ça va deux secondes, mais au bout d'un moment, ça soûle.

 

Alors la solution, nul doute qu'il la trouvée : sortir un premier film très "subtile" des tréfonds de son imagination déjantée, un premier film qui montrerait les explois et les peines d'un ours en peluche vivant. Rien que ça. Et là, quand tu vois le spitch pour la première fois, normalement, tu te dis "oulah". 
 

Parce que s'il y a bien quelque chose de sûr chez McFarlane, c'est que ce gars n'a rien de politiquement correct. Alors la question que je me pose  personnellement, c'est pourquoi se casser le cul à faire deux films irrévérencieux si, au final, c'est pour plonger tête la première dans le politiquement correct? 

En fait, c'est comme si tu te baladais dans un labyrinthe, et une fois que t'aurais trouvé la sortie providentielle, tu ferais exprès de tout gâcher et de sauter dans un piège. Le résultat final, c'est qu'on a l'impression que le type n'a pas compris ce qu'il tenait entre les mains. Ted ne doit pas être un symbole d'espoir, bon dieu, ce doit être le messie de la baise et de la drogue. 

Cet ours, c'est le côté tentation de Satan, pas la restriction de Jésus. Alors faire tout ça, les beaux discours et les demandes en mariage, ok c'est cool, c'est beau même, mais c'est beaucoup trop sérieux pour le personnage. 

Et puis j'espère que l'épopée de notre ours en peluche mondial ne va pas s'arrêter là. Imaginez Motorhead terminer sur du Claude François. Vous ne connaissez pas Motorhead? Ha. En gros, les deux sont tellement éloignés que ce ne serait pas possible. 

Et puis sérieux, quand on voit tout le talent comique de McFarlane et la qualité globale de son écriture, comment justifier un tel gâchis? A ce niveau là, c'est carrément de l'amateurisme. En gros le type nous sort un caméo d'anthologie ( sûrement le meilleur et le plus hilarant que j'ai pu voir jusque là ) et puis comme ça, une heure après, il envoit tout chier parce qu'il en avait envie. A un certain moment, faut arrêter de ne pas tout oser. En gros, fau_t assumer au maximum ce qu'on fait. Et bien sûr, ici, ce n'est pas le cas.

Et c'est d'autant plus dommage que la réalisation est encore meilleure, les acteurs beaucoup plus attachants et que les bonnes idées pullullent, comme les bonnes scènes ( celle du comics con est surréaliste ). Malheureusement, la fin plombe tout. Mais je lui octroie tout de même un 16, parce que sérieux, j'étais plié en deux. Outre tout ce dont on a parlé, c'est quand même vraiment supérieur au premier. A voir, c'est très bon.

 

16/20

Par Florent Pelletier

Le Retour --> Ted 2 ( 2015 ) : American Idiot

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents