Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Culture Geek

Culture Geek

Bible du cinéma en construction, le site Culture Geek a pour but d'analyser et de critiquer tous les films sortis à ce jour, avec quelques écarts vers d'autres médias, des comics à la musique, en passant par les séries télé et la littérature. Bonne lecture, bonnes recherches, en espérant vous compter un jour parmi mes plus fidèles abonnés. Le blog des passionnés ou des simples lecteurs. Un blog fait pour tout le monde.


Zombies et Infectés #21 --> Resident Evil : Apocalypse ( 2004 )

Publié par pellflorent sur 10 Juillet 2015, 18:39pm

Catégories : #Critiques Cinéma, #Action - Aventures, #Epouvante - Horreur, #Vampires - Zombies - Loups-Garous - Le Monstre de Frankenstein - ... : Le Règne de la Terreur Monstreuse?

 

 

 


Resident Evil, c'est LA saga qu'il faut détester. Et pour le coup, je ne peux guère la défendre. Parce qu'il faut bien l'avouer, ce film est une merde. Vraiment, je n'aime pas utiliser ce mot, mais quand on tombe sur un film comme celui là, c'est dur de se retenir. C'est presque impossible, en fait. Non, c'est impossible, point à la ligne.


Qu'est-ce qui fait que ce second opus est si mauvais? Ha ha, elle est là, la question. En fait, aussi paradoxal que cela puisse paraître, le film souffre du départ de Paul WS Anderson. Ouais, je l'avoue, j'aurai jamais pensé pouvoir dire ça un jour, mais voilà, c'est fait, je l'ai écris : si le premier se portait mieux que celui là, c'est parce qu'Anderson se trouvait à la réalisation.


Mais me faîtes pas dire ce que je n'ai pas dit : son travail était minable. Mais comme on le sait tous, le mot "minable" ne signifie pas que l'on a touché le fond. Et le soucis, c'est que ce mec là, ce réalisateur, non, ce tâcheron de Yes Man, cet inconnu, cet Alexander Witt, il nous livre de la merde en pensant faire de l'or. Bien entendu, il n'aurait jamais pû en faire : c'est pas sa faute, il n'a aucun talent.


Outre le fait de reprendre quelques images des jeux vidéos dans sa mise en scène, sa mise n'est clairement pas bien reluisante. Et cela se voit dès les premières minutes : c'est moche, bâclé et loin d'être inspiré. C'est tout sauf agréable à regarder, le comble pour un blockbuster d'été. Cherchez pas, c'était pour la rime. Dès le début, c'est mauvais. Pire, c'est insupportable.


L'introduction sous forme de flashbacks et d'explications est hideuse, épileptyque et ridicule comme aucune autre avant elle ( oui parce qu'après, dans les autres films, ça va clairement pas s'arranger ). Annonçant les premiers soubresauts d'une mise en scène clipesque dégueulasse, le film semble s'être embourbé dans sa propre mélasse : c'est ça que de vouloir se foutre de la gueule du spectateur. Non, mon pote, les humains ne sont pas des zombies raquant pour tes films.


Les ralentis avec les rôdeurs sont ignobles, et tout ce qui les accompagne suit, bien évidemment. Et le pire, c'est qu'il y avait pourtant de bonnes idées. Oui, je serai de mauvaise fois si je ne le reconnaissais pas : les combats, plutôt bien fournis, sont quand même loin d'être moches. Enfin non, ils l'auraient été sans ce Yes Man. Par contre, je dois au moins lui concéder que l'horreur est beacoup plus poussée et efficace que dans le film précédent métrage. Mais en même temps, c'était déja trop édulcoré, alors bon ...


Les personnages sont eux aussi peu reluisants : ils n'ont pas de personnalité, et ne peuvent se montrer attachants que grâce à leurs acteurs ... qui ne leur permettent pas d'être attachants. Une autre idée d'écriture aurait pû y apporter : les mecs qui veulent survivre, et sont prêts à tout pour le faire. Sauf que, bien entendu, c'est mal rédigé, et mal retranscrit. Tiens, ça m'étonne.


Et puis, bien entendu, la majeure partie des choses de ce film sont pompées de quelque chose, autant de Matrix que de Blade. En gros, ce second "Resident Evil" n'est pas un bon film. Mais alors vraiment pas. A ne pas voir, sauf pour les amateurs du genre, qui y trouveront, peut-être, un dixième de leur compte.

 

06/20

 

Par Florent Pelletier

Zombies et Infectés #21 --> Resident Evil : Apocalypse ( 2004 )

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents