Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Culture Geek

Culture Geek

Bible du cinéma en construction, le site Culture Geek a pour but d'analyser et de critiquer tous les films sortis à ce jour, avec quelques écarts vers d'autres médias, des comics à la musique, en passant par les séries télé et la littérature. Bonne lecture, bonnes recherches, en espérant vous compter un jour parmi mes plus fidèles abonnés. Le blog des passionnés ou des simples lecteurs. Un blog fait pour tout le monde.


Les Grands Films d'Action #67 --> Chasse à l'homme ( 1993 )

Publié par pellflorent sur 1 Juin 2015, 16:55pm

Catégories : #Action - Aventures, #Les Grands du Cinéma d'Action, #Drame, #Thriller - Policier

 

 

 

 

Alors, "Chasse à l'homme" est-il un bon Van Damme? Et surtout, est-il un bon John Woo? Oui pour le premier, non pour le second. Dommage, j'en attendais beaucoup. Pas pour Van Damme, pour Woo, qui promet toujours tellement dans le genre "action" qu'on ne peut pas rater une seule de ses oeuvres. Et vous savez surement que j'ai bien du retard pour ce qui est de la carrière de notre cher réalisateur chinois favori.  

 

En fait, situons d'abord le métrage dans l'histoire du cinéma. Après avoir pondu des chef-d'oeuvres d'action pour le cinoche chinois ( précisément Hong-Kongais ), tels que "The Killer" ou encore "A toute épreuve", un acteur a décidé de l'introduire dans le cinéma américain : Jean Claude Van Damme. Car oui, même si je n'apprécie guère cet acteur, je dois bien lui concéder sa passion pour le septième art, et le fait même qu'il nous a indirectement offert ( plus indirect, tu peux pas ) un mythique "Volte/Face", dans lequel John Woo recyclera un plan de caméra de ce film, qui sépare Van Damme de Vosloo, grand acteur de ce film. Mais nous y reviendrons.

 

Voilà, donc pour toi Van Damme, gros big up. Parlons du film. et là, grosse déception. C'est clair qu'on ne tient pas un chef-d'oeuvre du film d'action, mais quand même, John Woo les mecs ! John Woo quoi ! Ce mec c'est une légende du cinéma, tu peux pas lui confier un film comme ça ! En fait, le problème vient principalement de deux choses : son écriture, et sa réalisation. Et c'est là que le bas blesse. Je n'aurai jamais penser pouvoir dire d'un film de John Woo que le problème vient de John Woo.

 

En fait, venant de Chine, le monsieur a essayé de convaincre le monde, et en particulier l'Amérique, qu'il avait du talent. J'ai rien contre ça, c'est même très intelligent comme démarche pour pouvoir s'imposer outre-atlantique. Le soucis, c'est que cela change complètement son oeuvre. Mais alors complètement de chez complètement, à tel point que le film n'a rien d'un John Woo, si ce n'est ses ralentis et son côté spectaculaire. Bon, j'exagère peut-être un peu, y'a aussi les colombres, auxquelles on ajoute des pigeons. c'est amusant cette pasion qu'il a pour les oiseaux ...

 

Désireux de s'installer chez les ricains, notre ami John nous livre une oeuvre complètement schyzophrène et carrément casse gueule. Ainsi, pour leur plaire, il y incruste foule de ralentis inutiles ( ils ne tiennent plus du tout du choix artisitique là, c'est juste pour faire genre "t'as vu, il est balaise" ), des multitudes de plans sur des drapeaux américains, des clichés plus par dizaines, par centaines, des combats encore plus testostéronés ( sans aucune logique, même ), des plans montrant "la belle et fière Amérique rurale du pays de la natalité de la nation", et surtout, un héros qui n'est rien de plus qu'un véritable et authentique cowboy de la cambrousse.

 

Ouais ouais, je plaisante pas. Ajoutez au tout des phrases à "je t'aime", et des sentiments ultra patriotiques, et vous ne pourrez que regretter le John Woo d'avant. Perso, j'ai vraiment pas apprécié, parce que tu sens que c'est forcé, que la mise en scène n'a rien de sincère, d'authentique. Alors peut-être que c'est fait avec coeur, mais j'ai trouvé, et c'est purement personnel, je tiens à le souligner une nouvelle fois, que le film manquait d'identité propre : outre la mise en scène de son réalisateur, c'est ce côté ultra-patriotique et "américanisé", si je puis utiliser ce terme, qui fait que ce métrage n'a presque rien d'un John.

 

L'écriture n'aide pas, évidemment, demeurant souvent en déça de la moyenne du genre. J'aurai largement espéré mieux. Pas étonnant de voir qu'il a été écrit par l'homme qui allait causer, quelques années plus tard, la catastrophe "Virus", pour lequel je ne déblaterrerai aucun jeu de mots. Je tenais à vous prévenir. Les dialogues manquent évidemment de finesse, le scénario également, et les références au passé glorieux de l'Amérique ( soldats, avec un certain effort pour parler du Vietnam ) ne pourront que lasser, arrivé un certain moment.

 

J'ai surtout trouvé que l'écriture était très mal gérée, très mal dosée : à certains moments, c'est l'ennui total, alors qu'à d'autre, c'est un trop plein d'action. Perso, ce "trop plein d'action" m'a pas dérangé, c'est surtout le manque de constance du tout qui m'a réellement gêné. Comment rentrer dans un truc si son irrégularité te fait constamment en sortir? Perso, je ne saurai y répondre. Bon, comme d'habitude avec John Woo, l'action gère comme pas possible : ça pétarade de partout, ça envoit les explosions à tout va, le décors se désagrège, les mecs font des vol-planés en tirant, bref, c'est super généreux.

 

Pour les acteurs, rien de particulier si ce n'est deux prestations : celle de Van Damme et l'autre de Vosloo. On ne va pas parler du cabotinage incessant du très atypique Lance Henriksen, acteur qui aurait mieux fait de ne pas être présent au casting. Van Damme a une sacré gueule dans le cas présent, pour en revenir à sa presta. Les cheveux longs lui va bien, et le rôle lui colle à la peau. Il peut exprimer tout son talent ( hum ), et nous montrer l'étendue de sa technique de coups de pied.

 

Pas de coups de poing, c'est trop simple et pas assez badass pour lui. Il est là son talent. Mais il serait tout de même de mauvaise fois de dire qu'il ne s'implique pasdans son travail : j'ai rarement vu un gars autant le faire ! Pour Vosloo, c'est autre chose. Il est vraiment très charismatique, et apporte énormément. A mon goût, il est l'acteur qui ressort le plus de ce film d'action somme toute médiocre, nous présentant un avant goût de sa future presation dans "La Momie". "Chasse à l'homme" a été une réelle déception, mais je ne regrette néanmoins pas de l'avoir vu. Une rencontre entre Van Damme et John Woo, il n'y en a pas deux !

 

10.5/20

 

 

Par Florent Pelletier

Les Grands Films d'Action #67 --> Chasse à l'homme ( 1993 )

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents