Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Culture Geek

Culture Geek

Bible du cinéma en construction, le site Culture Geek a pour but d'analyser et de critiquer tous les films sortis à ce jour, avec quelques écarts vers d'autres médias, des comics à la musique, en passant par les séries télé et la littérature. Bonne lecture, bonnes recherches, en espérant vous compter un jour parmi mes plus fidèles abonnés. Le blog des passionnés ou des simples lecteurs. Un blog fait pour tout le monde.


Le Found Footage : L'art du "Footage" de gueule? #2 / L'Egypte et sa mythologie #3 --> Pyramide ( 2015 ), un film qui n'aurait jamais dû sortir des "Catacombes"

Publié par pellflorent sur 17 Mai 2015, 17:54pm

Catégories : #Critiques Cinéma, #Le "Found Footage" : L'art du "Footage" de gueule?, #Vampires - Zombies - Loups-Garous - Le Monstre de Frankenstein - ... : Le Règne de la Terreur Monstreuse?, #Epouvante - Horreur, #Thriller - Policier

Voilà, fraichement revenu du festival de Cannes, je vous publie l'article d'un film pas si bon que ça. Vous le savez surement, mais j'adore tout ce qui touche à la Hammer, à la Universal, à Dracula, à la Momie, bref, aux créatures fantastiques. Vous verrez à quel point j'ai été déçu par ce métrage que j'attendais énormément. Allez, à très bientôt !

 

 

 

Bon ben voilà, je viens tout juste de terminer de voir "Pyramide", et je dois bien vous avouer que c'est tout de même pas folichon. J'adore les films de ce genre. Pas forcément les "found fottage" ( même s'ils savèrent souvent très efficaces dans l'horreur ), non, les films qui se consacrent à des malédictions, et totu particulièrement à celles se rapportant à l'Egypte que l'on pourrait qualifier d'antique. Allez savoir pourquoi, cela m'intéresse grandement. Et donc, j'ai appris, il y a quelques mois, qu'un métrage allait sortir et qu'il se centrerait sur cet axe de narration.

 

Et puis, j'ai vu l'affiche, un mélange entre le look de la première Momie de Vosloo et une pyramide d'Egypte. Et là, je dois bien vous dire que cela sentait vraiment bon pour moi. J'ai essayé de garder la surprise à son paroxysme, ne visionnant aucune bande-annonce. Et le résultat final est catastrophique. C'est pas tant le fait que l'affiche est une hodieuse arnaque qui choc, c'est à tel point son écriture est bâclée, pour ne dire complètement foirée.

 

Et pourtant, contrairement à sa campagne marketing axée autour d'une momie qui a sacrément de la gueule ( il n'en sera d'ailleurs jamais question, désolé de vous décevoir ), le film en lui même n'est pas foncièrement malhonnête. Je dirai même plus, il tente de faire des choses, mais comme le reste ne suit pas, il est constamment ramené au sol, ne pouvant pas prendre cet envol sur lequel il lorgne tant.

 

La mise en scène est ainsi incomparable à l'écriture du tout. Pour tout vous dire, elle est peut être - ou surement - l'élément le plus soigné du métrage. Grégory Levasseur réalise son premier film, sorte de mélange entre "found footage" et cinéma que je qualifierai de plus classique. La recette est détonnante, détournant intelligemment les instants de mise en scène purement épyleptiques auxquels on aurait pu avoir droit : l'exemple de "Cloverfield", aussi bon le film soit-il, est le plus frappant; au final, j'en ai eu une migraine atroce.

 

Levasseur tente des choses, expérimente des effets, souvent sonores, mais efficaces tout de même. Il cède parfois à de l'horreur facile ( faîte de jumpscares et de tout le tintouin ), mais parvient à la déclencher à des moments auxquels on ne pourrait s'attendre, en déclenchant les jumpscares un poil trop tôt, par exemple. Outre le fait que je hais ces agressions sonores, j'ai particulièrement apprécié sa manière particulière de prendre le spectateur au dépourvu en jouant avec les codes cinématographiques du genre.

 

Ensuite, y'a l'écriture, et là, c'est pas la même paire de gants. Disons juste que les mecs avaient le pain, le beurre et le caviar, et qu'ils nous en ont fait une biscotte à la confiture bas de gamme. Voilà, j'ai tout résumé. Les deux compères ont foiré la plupart des choses, mélant incohérences et personnages fades dans une intrigue qui ne semble jamais avancer. il n'y a pas assez d'enjeux dramatiques pour que l'horreur fonctionne réellement ( d'où ce que je vous disais plus haut : l'écriture plombe la mise en scène ), on ne sait rien du passé des personnages, de leurs goûts : ils sont tous là pour avancer, et se faire tuer.

 

De plus, le récit suit une linéarité exaspérante et lassante, tellement que l'on se désinteressera finalement du récit pour se demander lequel mourra le premier. Bien sûr, que personne n'oublie les clichés et les stéréotypes, ils sont redoutablement présents. "Pyramide" traduit donc, de part ses faiblesses scénaristiques, le manque de talent et de maîtrise du sujet dont font preuve les scénaristes.

 

Ajoutez à cela des acteurs sans âme ni personnalité, qui n'ont pas le moindre charisme et arborent un jeu sans nom, et vous aurez la totale. Je vous le dis et vous le redis, il est quasiment impossible de s'attacher aux personnages. Le père semble être le plus fouillé. En même temps, c'est toujours lui qui parle. Pour le militaire, c'est la bérézina, par contre.

 

[spoiler]Un défaut d'écriture qui se retrouve même à la fin : désirant à tout pris respecter cette règle du "found footage" qui veut que tout métrage lui appartenant doit mal se finit, celui ci n'y échappe pas. Pire, il le fait de manière atrocement lourde, complètement gratuite et truffé d'invraisemblances et de questions qui resteront à jamais en suspend. [/spoiler]

 

A part cela, la bande-sonore n'a rien d'extraordinaire, les effets sonores non plus, et les effets spéciaux, franchement peu détaillés et parfois assez faiblards, relèvent à nos yeux, une fois encore, l'aspect totalement série b du tout. Un film qui promettait beaucoup et qui, au final, n'a offert que très peu. Un manque de générosité et de maîtrise flagrants font que je n'aurai jamais dû m'engouffrer dans cette "Pyramide" ci.

 

07.5/20

 

 

Par Florent Pelletier

Le Found Footage : L'art du "Footage" de gueule? #2 / L'Egypte et sa mythologie #3 --> Pyramide ( 2015 ), un film qui n'aurait jamais dû sortir des "Catacombes"

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents