Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Culture Geek

Culture Geek

Bible du cinéma en construction, le site Culture Geek a pour but d'analyser et de critiquer tous les films sortis à ce jour, avec quelques écarts vers d'autres médias, des comics à la musique, en passant par les séries télé et la littérature. Bonne lecture, bonnes recherches, en espérant vous compter un jour parmi mes plus fidèles abonnés. Le blog des passionnés ou des simples lecteurs. Un blog fait pour tout le monde.


Parce que Marvel, c'est aussi une phase -1 qu'ils n'assument pas #1 / Les DTV D'action #12 / La Course aux DTV #63 --> Punisher ( 1989 )

Publié par pellflorent sur 29 Mars 2015, 09:05am

Catégories : #Critiques Cinéma, #Action - Aventures, #Les Grands du Cinéma d'Action, #La Course aux Téléfilms, #Super Héros - Comics, #Rétrospectives

 

 

 

 

Parce que Marvel ce n'est pas que des phases 1, deux et trois, on va désormais parler de ce que j'appelle, personnellement, la phase -1, suite de métrages tous plus mauvais les uns que les autres, à l'exception près d'un certain film de canard. Mais je ne vous en dit pas plus, les amis, vous aurez bien le temps de découvrir tout ce beau monde avec le temps ! Et pour commencer à vous parler de cette "phase inconnue" de la célèbre firme de comics, quoi de mieux que de débuter par la première adaptation portant sur mon personnage de comis Marvel favori, le Punisher? Et pour tout vous dire, ce "Punisher" version 1989 est entre le bon et le mauvais.

 

Qu'est-ce que ça donne, comme milieu? Du médiocre, tout simplement. Pour commencer, Dolph Lundgren fait un excellent Punisher, bien plus proche du comics que la version de Thomas Jane, encore que je lui ai tout de même préféré celle de Ray Stevenson en 2008. Niveau charisme, il est le meilleur des trois, pas de doute là dessous, et niveau physique, il est parfait en brun pour jouer Frank Castle, mais niveau écriture, j'ai trouvé qu'il lui manquait un petit quelque chose : on ne s'y intéresse pas assez, le personnage n'étant que très peu développé.

 

Ainsi, on ne peut guère s'y attacher, et même si Lundgren se démène pour faire ressortir son protagoniste dans le film, il n'y parvient guère. Après, c'est sûr que parmi tous les autres, il demeure tout de même le plus intéressant à suivre et le plus profond. Etrange, je sais, mais c'est normal, l'écriture n'est pas terrible, et les autres perso ne sont guère plus développés. Dommage, parce que ce "Punisher" ci avait du potentiel pour réussir. Déja, il possède une réalisation plutôt correcte.

 

Malgré de très bonnes scènes d'action, j'ai trouvé dommage le fait de ne pas ressentir cette ambiance chère aux films d'action des années 80-90, cette âme dont je vous parle souvent dans mes articles sur les films de ce genre et de cette époque. Le gars met bien en avant ses fusillades et ses combats, et honnêtement, c'est assez spectaculaire : ça pétarade dans tous les sens, ça tue, ça meurt de partout, bref, aucune surprise. Et c'est tout ce que l'on en attend, vous ne pensez pas?

 

A-t-on jamais reproché à un film d'amour d'être gorgé de sentiments? Non, alors c'est pareil ici : on ne va pas blâmer un film d'action pour tuer tout le monde et demeurer vide de toute émotion. Encore que non, ce n'est pas vrai. Il existe tout de même un certain travail dans les relations entre les personnages : le méchant, aussi mauvais soit-il, aime tout de même son fils, et se sert du Punisher pour accomplir ce que lui ne parvient pas à faire. Il y a donc un certain travail dans l'écriture, mais personnellement, je ne l'ai vraiment pas trouvée à la hauteur. En fait, c'est surtout qu'elle fait terriblement DTV.

 

Les dialogues sont lourds, mais alors tellement lourds qu'ils en deviennent souvent ridicules. Et c'est cela qui gâche le film : sa rédaction digne d'un mauvais téléfilm. Elle le plombe, lui fournit des airs de dtv mélangé à une pure série b de pacotille, chose qu'il n'est qu'à moitié. On sent le manque de moyens, c'est clair, mais était-ce la peine de nous fournir une écriture aussi mauvaise? Après, peut-être est-ce dû à une mauvaise traduction, matinée de doublages complètement catastrophiques?

 

Et pour cela, je vous conseillerai tout de même de le voir en vostfr, si vous désirez le voir. Niveau scénario, c'est simple mais efficace, et c'est pas plus que ce qu'on lui demandait. Un film sauvé par son action efficace et son acteur phare qui, sans eux, serait bien moins que médiocre. Un film décevant venant de la Marvel, il faut bien l'avouer, mais une série b d'action tout simplement convenable. Par contre, niveau méchants, j'aurai tout de même espéré mieux. Mais ce n'est qu'un détail.


Ps : La tête de mort manque terriblement. C'est comme de faire un Batman sans Batmobile... ou sans cape.

 

12/20

 

 

Par Florent Pelletier

Parce que Marvel, c'est aussi une phase -1 qu'ils n'assument pas #1 / Les DTV D'action #12 / La Course aux DTV #63 --> Punisher ( 1989 )

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents