Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Culture Geek

Culture Geek

Bible du cinéma en construction, le site Culture Geek a pour but d'analyser et de critiquer tous les films sortis à ce jour, avec quelques écarts vers d'autres médias, des comics à la musique, en passant par les séries télé et la littérature. Bonne lecture, bonnes recherches, en espérant vous compter un jour parmi mes plus fidèles abonnés. Le blog des passionnés ou des simples lecteurs. Un blog fait pour tout le monde.


La Hammer en Films / La Momie au cinoche #2 --> La Malédiction des Pharaons ( 1959 )

Publié par pellflorent sur 5 Mars 2015, 17:51pm

Catégories : #Critiques Cinéma, #Vampires - Zombies - Loups-Garous - Le Monstre de Frankenstein - ... : Le Règne de la Terreur Monstreuse?, #Drame, #Science Fiction - Fantastique, #Epouvante - Horreur

 

 

 

 

Bon, je rompts mon planning ( j'ai tellement de critiques à vous faire que je suis obligé de m'en faire un ^^ ) pour vous parler d'un métrage que je viens de voir et que j'ai tout simplement adoré : "La Malédiction des pharaons". Remake de "La Momie" par Terence Fisher et la Hammer, film de Karl Freund sorti en 1932 sous les ordres de la Universal, voilà un métrage qui fait plaisir à voir. Véritable mirroir de l'âge d'or de la Hammer, boîte de production mythique de films fantastiques, "La Malédiction des Pharaons" est un sacré film, une oeuvre culte, saisissante et puissante.

 

On y retrouve bien entendu tout ce qui a fait le succès des métrages de la Hammer : le gothique, la violence, l'épouvante, la musique, la réalisation de Terrence Fisher et bien entendu, le casting. Fisher, comme à son habitude, nous livre une réalisation impeccable, et forte d'une intensité dont lui seul avait le secret. Les plans sont tous bien choisis, l'atmopshère palpable, l'action renversante. On sent toute la tension qui règne, le tout étant appuyé par une bande-sonore divinement efficace et effrayante. On ne change pas beaucoup de registre comparé à celles habituelles, sauf que l'on rajoute, tout de même, un poil de sons égyptiens.

 

Une bande-sonore qui aura, d'ailleurs, largement inspiré celle des remake "La Momie" de la Universal, avec Brendan Fraser et Arnold Vosloo. Magnifique et parfaite dans son utilisation, elle amène une ambiance particulière au métrage, et réaffirme encore plus celle qu'il était en train de se forger. Réalisation de Terence Fisher   musique typique de la Hammer : succès ( la plupart du temps ) garanti. Ensuite, l'écriture.

 

Elle est vraiment de qualité. Reprenant la plupart des éléments scénaristiques de l'original, Jimmy Sangster, notamment réputé pour avoir scénarisé quelques épisodes de la saison 1 de "Wonder Woman", et les deux premiers "Dracula" et "Frankenstein" ( autrement dit, c'est grâce à lui que la Hammer a connu nombre de chef-d'oeuvres ), part d'un matériau de base très efficace pour finalement partir dans une autre direction ( tout en gardant en tête l'histoire d'amour ), s'approchant plus d'une vengeance teintée de film policier, un peu à la manière d'un "Chien des Baskerville", avec les mêmes acteurs phares, trouvant sa propre originalité dans le thème.

 

L'histoire des momies est quand à elle plus approfondie dans cette version que dans celle de la Universal ( de 1932 ), si mes souvenirs sont bons. Ensuite, le casting y apporte énormément. Pour jouer la Momie, la Universal avait choisi un colosse : Boris Karloff, grand rival du premier "vrai" Dracula, Bela Lugosi. Pour la Hammer, il fallait dénicher figure aussi impressionnante que celle employe par le passé.

 

Pas de ruskof dans le cas présent, seulement un ancien Dracula, un homme au physique exceptionnel, un ancien agent des services secrets : Christopher Lee, un géant d'un mètre 96 alors célèbre pour son rôle de vampire précédemment cité. Pour lui faire face, le gigantesque Peter Cushing. Pas dans la taille, non, dans son jeu d'acteur. Véritable homme charismatique, il emporte une nouvelle fois le film sur ses rivages, le portant à bout de bras, et combattant un Christopher Lee en momie plus vrai que nature, et plus colossal que jamais.

 

Ce dernier paraît disproportionné, indestructible, créant une tension suplémentaire dans un film qui n'en manquait pas. Leur affrontement demeure dans les meilleurs combats de la Hammer : violent, impressionnant, électrisant. Les maquillages sont de qualité, à n'en pas douter. Voilà un très bon film de la Hammer, en plus d'un excellent remake. A voir, c'est un classique du cinéma fantastique !

 

18.5/20

 

Par Florent Pelletier

 

La Hammer en Films / La Momie au cinoche #2 --> La Malédiction des Pharaons ( 1959 )

Commenter cet article

mina 06/03/2015 17:39

C'est un très bon film que j'ai vu il y a longtemps et comme toujours un excellent Cushing ^^ Très bon W.E Flo, merci pour ta visite dans le blog. A très vite :) Et bravo pour ton génial travail, tu n'arrêtes pas :)

pellflorent 08/03/2015 17:14

Merci beaucoup, et bonne rentrée :)

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents