Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Culture Geek

Culture Geek

Bible du cinéma en construction, le site Culture Geek a pour but d'analyser et de critiquer tous les films sortis à ce jour, avec quelques écarts vers d'autres médias, des comics à la musique, en passant par les séries télé et la littérature. Bonne lecture, bonnes recherches, en espérant vous compter un jour parmi mes plus fidèles abonnés. Le blog des passionnés ou des simples lecteurs. Un blog fait pour tout le monde.


# Mes 17 ans ( 3/3 ) / Le Vampire au cinéma #19 --> Les Maîtresses de Dracula ( 1960 ), aka "The Brides of Dracula",

Publié par pellflorent sur 11 Février 2015, 19:09pm

Catégories : #Critiques Cinéma, #Epouvante - Horreur, #Science Fiction - Fantastique, #Vampires - Zombies - Loups-Garous - Le Monstre de Frankenstein - ... : Le Règne de la Terreur Monstreuse?

 

 

 

 

Dracula au cinéma, c'est une longue, une très longue histoire. En fait, elle est presque aussi longue que le cinéma en lui même, c'est pour vous dire ! Le plus célèbre des vampires a pratiquemment autant connu de visages que de films différents. Et "Les Maîtresses de Dracula", le film dont on va parler aujourd'hui, est une anomalie dans le paysage, quelque chose d'anormal et d'inhabituel. Pas parce qu'il cherche à l'être, non, parce que Dracula y brille de par son abscence. Et aussi étrange que cela pourra vous paraître, il est bel et bien le meilleur de tous les films de vampires de la Hammer.

 

"Le Cauchemar de Dracula" était un classique, un vrai, celui là pousse le personnage de Van Helsing encore plus loin et nous fournit une histoire, originale, réfléchie et bien plus aboutie. Le scénario est littéralement génial, et permet à cette suite de se démarquer du reste des métrages du genre, tout en nous fournissant une vision originale et nouvelle du mythe du vampire. En effet, Dracula vaincu, il fallait lui trouver un remplaçant, un nouveau vampire charismatique, un autre méchant démoniaque.

 

David Peel prend le flambeau avec talent, et l'approche de son personnage se veut encore plus sensuelle et terrifiante. Car oui, Christopher Lee avait beau être très bon, je trouve ce David Peel largement meilleur. Ils est bien moins cliché que son prédécesseur, et nous fournit une vision nouvelle du vampire : il peut autant paraître gentil que terrifiant, séduisant que repoussnat. C'est cela, le talent, mes amis ! Pour tout vous dire, Saroumane/Dooku ne m'a pas manqué une seconde. C'est surtout parce qu'en fait le grand Peter Cushing, que je trouve largement au dessus, nous fait l'honneur d'interpréter le rôle principal de cette suite : le professeur Van Helsing, personnage qu'il reprend avec charisme, conviction et un brio certain.

 

Il nous fait part de tout son talent, et nous gratifie d'une prestation unique et inoubliable. Et justement, pour les suites, ce qui manque le plus, c'est Peter Cushing. Même si Lee s'y trouve présent, il ne parvient pas à nous faire oublier le grand gentleman du cinéma fantastique des années 60. "Les Maitresses de Dracula", outre un titre français complètement hors-sujet, est à mon goût le meilleur Dracula de la Hammer, le plus aboutit d'entre tous, un chef-d'oeuvre intouchable et insurmontable.

 

L'écriture est réellement excellente : cette manière qu'ils ont de jouer avec la mère du vampire, c'est tout simplement brillant [spoiler]: on pense qu'elle est la méchante du film ( d'autant plus qu'elle ne manque pas de présence à l'écran ! ), pour finalement nous dévoiler que celui que l'on pensait le gentil était, au final, le grand méchant de l'histoire ![/spoiler]. C'est la meilleure écriture de toute la saga : le scénario est vraiment excellent, comme je vous l'ai dis, et trouve son originalité là où les autres n'auront jamais voulu aller.

 

Outre le fait qu'il est très intelligent de jouer ainsi avec les personnages, les nombreux enjeux dramatiques sont très efficaces et bienvenus, offrant une sorte de non linéarité à l'oeuvre toute entière, parsemée de passages très beaux, parfois presque émouvants. Les acteurs sont très bons, bien que je trouve que Peter Cushing est celui qui en ressort le plus ( comme à son habitude, ai-je envie de dire ! ).

 

Le passage où Van Helsing se cotérise est réellement impressionnant, surtotu pour l'époque : saisissant, bluffant, j'ai été conquis ! L'atmosphère soignée apporte énormément, et les décors et les costumes sont très esthétiques : ils font vrais, et c'est tout ce que l'on peut en souhaiter ! La musique est toujours aussi bonne, tout comem la réalisation du très talentueux Terence Fisher. A voir. Plus qu'un classique, un chef-d'oeuvre !

 

19/20

 

 

Par Florent Pelletier

# Mes 17 ans ( 3/3 ) / Le Vampire au cinéma #19 --> Les Maîtresses de Dracula ( 1960 ), aka "The Brides of Dracula",

Commenter cet article

Mina 14/02/2015 23:54

Je crois déjà te l'avoir dit, je n'aime pas vraiment le Dracula de Christopher Lee mais lorsque Peter Cushing répond présent, je regarde. Ce comédien est l'un de mes grands chouchous et bravo à toi de parler de ce film que j'ai bcp aimé. Ta critique est vraiment excellente ^^ et permet à de très jeunes cinéphiles de découvrir ces grands classiques horrifiques.
A nouveau très bon anniversaire Florent. Bonne fin de soirée et très bon dimanche :)

pellflorent 16/02/2015 21:23

Oui, je m'en souviens. Exactement comme moi pour ce qui est de Cutching, il était un grand acteur malheureusement trop méconnu. Le but est bel et bien là :) bonne soirée !

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents