Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Culture Geek

Culture Geek

Bible du cinéma en construction, le site Culture Geek a pour but d'analyser et de critiquer tous les films sortis à ce jour, avec quelques écarts vers d'autres médias, des comics à la musique, en passant par les séries télé et la littérature. Bonne lecture, bonnes recherches, en espérant vous compter un jour parmi mes plus fidèles abonnés. Le blog des passionnés ou des simples lecteurs. Un blog fait pour tout le monde.


Critique Série : Arrow, Saison 1 ( 2012 )

Publié par pellflorent sur 21 Février 2015, 17:56pm

Catégories : #Critiques Séries, #Action - Aventures, #Drame, #Science Fiction - Fantastique, #Super Héros - Comics

 

 

Synopsis rapide : Disparu en mer avec son père et sa petite amie après un violent naufrage, le milliardaire et playboy Oliver Queen est retrouvé vivant 5 ans plus tard.

Robin des Bois

A en croire la plupart des gens que je connais, outre "Game of Thrones" et "Breaking Bad", il y avait une série à voir avant toutes les autres : "Arrow". Et bien sûr, comme cela m'arrive d'écouter les conseils de mes amis et autres connaissances, j'ai commencé à suivre ladite "Flèche". Et c'était assez fendant, bien que pas très touchant. Il manque un peu de piquant, quelque chose qui pourrait nous faire dire : "Bon sang, elle détruit tout cette série !".

Enfin, elle est vraiment bonne dans ses intentions, et touche souvent au but, mais il lui manque ce petit quelque chose pour me faire dire qu'elle défonce tout, qu'elle est suffisamment balaise pour me tenir en haleine tout du long. Et même si mon avis s'avèrera tranchant, il n'en demeurera pas moins droit et pointu. Joli champs lexical de la flèche. En même temps, j'étais obligé ! Alors, que penser d' "Arrow"? Dans le fond, c'est plutôt décevant, parce qu'aux vues de tout ce que l'on m'avait dit sur cette série, je m'attendais vraiment à mieux. Peut-être n'aurai-je pas dût la voir juste après la saison 4 de "Game of Thrones"...

En fait, pour tout vous dire, "Arrow" commence vraiment bien. Les premiers épisodes sont excellents, passionnant, badass, et très bien réalisés. On découvre avec plaisir les personnages et les intrigues de cet univers "made in" DC Comics : c'est brutal, original et très intéressant. Malheureusement, le niveau ne tardera pas à s'amenuiser, et vous à déchanter. Après cinq premiers épisodes en or, le tout vire à l'alimentaire : cela devient répétitif, et l'intérêt que l'on y portera ne cessera de diminuer.

En fait, "Arrow" est typiquement le genre de série américaine qui se perd dans des sentiments tous plus inutiles et niais les uns que les autres. Et c'est extrêmement dommage, parce que "La Flèche" avait clairement les moyens pour réussir et s'imposer parmi toutes les autres séries du genre, qui se sont mangé le sol. En fait, le principal problème de cette série, c'est qu'elle est trop carrée, beaucoup trop structurée, tellement qu'elle en devient presque risible, carrément prévisible.

Vraiment j'aurai souhaité une autre approche du personnage : la plupart des épisodes se résument à flashbacks ( normal, ce n'est pas un reproche ), méchant qui arrive, combat à 35minutes, victoire à 40 minutes, révélation / twist final vers 42 minutes. Je ne vous spoil rien, j'essaie juste de vous expliquer ce qui ne va pas. Ce qui fait la force des séries qui racontent une histoire, une vraie, et qui ne sont pas structurées comme des séries policières, c'est qu'elles sont assez variées, diversifiées pour en devenir imprévisibles et surprenantes.

Et là est le principal défaut d' "Arrow" : on la devine trop facilement, et tous les twists à chaque fin d'épisode rendent bien au début, mais se délitent finalement, et commencent un minimum à lasser, au bout d'un moment. Si vous n'avez jamais vu la première saison, ne lisez surtout pas ce qui va suivre. [spoiler] C'est pour vous dire, ils ont même osé imaginer faire revenir un personnage d'entre les morts en justifiant sa disparition par une absence sur une île déserte, et sa redécouverte par un touriste ( sur une île déserte? gnééé? ), alors qu'elle était habillée avec une casquette. Et tout ça pour un fail. Génial, non?[/spoiler]

En gros, les rebondissements partent, par la suite, beaucoup trop loin, n'importe où et n'importe comment : c'est à celui qui en fera le plus, sans que les scénaristes n'aient compris que l'on voulait le moins. Trop de démesure ne pourra jamais entraîner la mesure. En fait, ils essaient de briser la routine du truc : échec, cela ne fait que rendre la chose encore plus lourde et maladroite.

En fait, c'est surtout que comme la structure est assez similaire à celle de nombreuses séries policières, ils se concentrent bien trop sur des méchants bas de gamme, des personnages dont on n'aura, au final, pas grand chose à faire. Une chose qui sera, bien heureusement, corrigée dans la saison suivante. Ils auraient plus dû se concentrer sur le personnage génial ( il faut bien le dire ) de Malcolm Merlyn.

Il est vrai qu'ils ont bien fait leur taf pour le rendre attachant et profond ( l'un des seuls bad guys pour lequel j'éprouve de l'empathie ), mais j'aurai vraiment préféré plus le voir lui que les autres persos inintéressants. La réalisation est quand à elle tantôt bonne ( surtout au début ) tantôt caméra à l'épaule, et cela en perturbera certains. Par contre, j'ai vraiment adoré la mise en scène de l'épisode où la maison se fait attaquer par un tueur à gages ( si c'est bien dans cette saison, je ne m'en souviens vraiment plus ).

Les flashbacks, souvent très courts et aussi intéressants soient-ils, prouvent que c'est une série qui a pour but de durer en longueur, ce qui nous en fait revenir au côté alimentaire de la chose. J'ai bien aimé les acteurs, particulièrement deux hommes : John B"arrow"man, qui avait le nom parfait pour interpréter Malcolm Merlyn, en plus d'un physique peu commun, et le génial et ultra charismatique ( encore plus que Barrowman, c'est pour vous dire ) Manu Bennett, interprète du personnage de Salde Wilson ( que les amateurs de comics connaîtront très bien ) dont je vous ai parlé sur mon blog au sujet des cinquante acteurs que je préfère.

Stephen Ammell est parfait pour jouer Oliver Quenn ( bien qu'un peu monotone, mais c'est surement le personnage qui veut cela ), et devient le visage même du personnage, que ce soit au cinéma ou dans les comics : je ne peux plus voir l'ancienne version d'Arrow. Et là, on peut vraiment dire que c'est très réussi. De même pour Paul Blackthorne et David Ramsey, tous deux excellents, ainsi que le génial Michael Rowe, très charismatique en Floyd Lawton.

Une série assez bonne dans le fond, et ce même si je n'apprécie guère sa manière d'être menée. Mais cela ne lui enlève pas ses qualités touu de même imposante, et même si les CGI sont tout juste corrects, "Arrow" est assez spectaculaire. J'ai bien aimé le côté "Punisher" du personnage dans cette saison. A voir, c'est de la bonne.

15/20

Par Florent Pelletier

Critique Série : Arrow, Saison 1 ( 2012 )

Commenter cet article

Joris VIVES 19/09/2015 10:35

Très bonne série !!!!

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents