Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Culture Geek

Culture Geek

Bible du cinéma en construction, le site Culture Geek a pour but d'analyser et de critiquer tous les films sortis à ce jour, avec quelques écarts vers d'autres médias, des comics à la musique, en passant par les séries télé et la littérature. Bonne lecture, bonnes recherches, en espérant vous compter un jour parmi mes plus fidèles abonnés. Le blog des passionnés ou des simples lecteurs. Un blog fait pour tout le monde.


La Seconde Daube du Jour / Les Super-Héros Indépendants ( #4 ) --> Spawn ( 1997 ) + Champ Lexical du "Dégoût"

Publié par pellflorent sur 23 Février 2015, 09:42am

Catégories : #Critiques Cinéma, #Action - Aventures, #Science Fiction - Fantastique, #Super Héros - Comics, #La Daube du jour

 

 

 

 

J'attendais beaucoup de "Spawn", et même si j'avais lu nombre d'avis le descendant, voir même le rabaissant, je me disais qu'il ne pouvait pas être si mauvais. Et bien, il y a deux jours j'étais encore naif, parce que le résultat final est vraiment hideux à voir. J'avais beaucoup d'espoirs pour ce personnage bien badass comme il faut, et au final, le tout s'est révélé, sinon décevant, carrément foiré. Rares ont été les adaptations aussi mauvaises que celle ci. Peut-être fera-t-on encore mieux dans les années qui viennent, mais franchement, je ne suis pas pressé d'y assister.

 

Comme je le dis souvent pour les films de cette qualité ci, tout est présentement raté. Que ce soit l'écriture, la mise en scène ou les acteurs, rien n'est à retenir, et tout est à jeter. Déja, parlons de la réalisation. Honnêtement, le niveau est bas, tellement que j'en suis triste pour le réalisateur. On sent qu'il essaie de créer une atmosphère, une tension, mais c'est complètement raté ! Fort d'une dramatique incompétence, le prétendu metteur en scène ne met pas les choses en scène justement, il ne fait que les montrer avec mollesse et paresse. Aucune scène n'est donc intéressante, et la plupart des séquences d'action se révèlera d'une platitude rarement atteinte.

 

C'est simple, tout est lent, moche et repoussant au possible : il n'y a donc aucune recherche artistique, et les quelques plans de caméra avec notre héros en armure sont repoussants de numérique ( raté, qui plus est ! ). C'est tellement moche et répugnant qu'on ne désirera plus qu'une seule chose : se téléporter une heure et demie après, quand il sera enfin terminé. En manque d'imagination ( avec si peu de talent, c'est un peu normal ! ) notre a(enne )mi Mark A.Z. Zippe ( pas de jeu de mot ) ira jusqu'à entierrement pomper le look gothique et classe du magnifique "The Crow" a des fins purement mercantiles et abjectes : il tente ainsi de combler le vide abyssal de son "oeuvre", mais ne parvient qu'à encore plus s'embourber dans les méandres du mauvais goût et du gâchis le plus total. Pour tout vous dire, c'est réellement repoussant.

 

Je crois bien que j'ai trouvé pire réalisation que celle de "Behind Enemy Line 2". Quel tacherons, ce mec, tellement dénué de talent qu'il signera ici son unique film en live, et partira réaliser une autre daube, "Terreur dans les bayous", puis trois métrages animés sur le terrible "Garfield". C'est pour vous dire le niveau. Il est vraiment high là, tellement que même Dieu ne peut pas le toucher. Et donc, comme je vous l'ai déja appris, ce film ne se gêne pas pour pomper l'inoubliable "The Crow", avec Brandon Lee dans le rôle titre, et réalisé par le très talentueux Alex Proyas.

 

Et même dans l'écriture ils le pompent complètement. Ne cherchez pas, l'histoire est exactement la même, avec le même déroulé, les mêmes retournements de situation, et le même plan final ( à quelques choses prées ). On est carrément dans le plagiat, et même si le comics utilisait le style gothique avec talent, celui là le fait tellement mal qu'il tombe dans du pompage de haut niveau... dans la bassesse.

 

L'écriture est donc littéralement catastrophique, d'une incompétence sans nom. Excusez moi, ce marasme de mauvais goût porte deux noms : Alan McElroy et Mark A.Z. Zippe. Oui, le réalisateur, doublement responsable de cette grosse daube. Et même dans l'écriture, il pompe complètement "The Crow", comme je vous l'ai déja annoncé. Autre grand méfait de cette chose? Ses effets spéciaux. Ils sont... non mais alors là, je ne sais même pas si de telles horreurs sont qualifiables.

 

Réellement, c'est atroce que d'avoir à les supporter pendant plus d'une heure et demi. Ils sont laideur rare, d'une mocheté unique et caractéristique de cette production ci ( car elle ne mérite clairement pas le statut d'oeuvre ). Et le pire avec ces CGI de l'enfer, c'est qu'ils sont utilisés outre la mesure, dans le démesure la plus totale. Vous en aurez ainsi presque à chaque plan, et comme la plupart sont franchement dégueulasses, il vous viendra bientôt une soudaine envie de vomir, comme quand vous avez mangé trop de choses grasses en trop peu de temps : il s'exprime donc une certaine forme de saleté au travers de ce film, comme si ses producteurs et autres membres de l'équipe technique n'assumaient pas le fait d'y être à l'origine.

 

Quand tu les vois, tu sens l'amateurisme, et seul un homme enrumé n'aurait pas pu le sentir. Seul un aveugle n'aurait pas pu voir leur laideur, notamment lorsque la cape de notre héros se déploit : les mouvements sont irréalistes, et les animations tout bonnement ignobles. Et seul n'aurait pu s'apercevoir du comique des doublages, tout bonnement vomitifs. Les acteurs eux aussi sont catastrophiques, dont tout particulèrement le héros, "Michael je sais plus quoi".

 

L'interprète de Violator ( ou un truc comme ça ) est en totale roue libre, et Martin Sheen se ridiculise à force de cabotinage. Les dialogues sont catastrophiques, le scénario incompréhensible, les acteurs minables, la mise en scène ignoble et tout le reste, est bien le reste est du même niveau. On ne va pas plus s'étendre, je comprends désormais pourquoi cette production a pali de tant d'avis négatifs, de critiques exacerbées et d'articles dégoutés. J'en fais maintenant partis, au grand malheur de son réalisateur.

 

02/20

 

 

Par Florent Pelletier

La Seconde Daube du Jour / Les Super-Héros Indépendants ( #4 ) --> Spawn ( 1997 ) + Champ Lexical du "Dégoût"

Commenter cet article

ilarinou 24/02/2015 15:12

D'accord avec toi j'ai vraiment eu du mal à le finir ..

pellflorent 24/02/2015 16:21

Merci d'être venu faire un petit tour sur mon blog, et d'avoir pris le temps de venir poster un commentaire. J'espère que la critique t'aura plu. En attendant, je suis bien sûr avec toi : Un film tellement mauvais qu'il en devient difficile à terminer !

Cine7Inne (Alex*56*) 23/02/2015 18:17

Ouch 2/20, je t'ai jamais vu aussi catégorique sur un film ^^ Mais si comme tu le dis les effets spéciaux et tout sont bien nazes je vois parfaitement le genre de film que ça peut être. Après je ne connaissais même pas l'existence du film :) Il y a assurément de la daubasse dans l'air ^^

pellflorent 24/02/2015 16:53

À la base c'est un comics, et le problème c'est que le comics est très bon ^^ Donc double raison d'enrager, et l'une de celles pour laquelle j'ai été catégorique :) un film à ne surtout pas voir, comme tu l'auras sûrement compris ! En tout cas merci pour ton commentaire alex, c'est toujours un plaisir d'y répondre :)

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents