Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Culture Geek

Culture Geek

Bible du cinéma en construction, le site Culture Geek a pour but d'analyser et de critiquer tous les films sortis à ce jour, avec quelques écarts vers d'autres médias, des comics à la musique, en passant par les séries télé et la littérature. Bonne lecture, bonnes recherches, en espérant vous compter un jour parmi mes plus fidèles abonnés. Le blog des passionnés ou des simples lecteurs. Un blog fait pour tout le monde.


La Course aux DTV #49 --> The Last Days on Mars ( 2013 ), déception, car un potentiel énorme!

Publié par pellflorent sur 22 Décembre 2014, 14:17pm

Catégories : #Science Fiction - Fantastique, #Robots-Extraterrestres - Voyages spatiaux-Fin du Monde : Invasion Planète Terre ou Destruction Cinématographique?, #Drame, #Thriller - Policier, #Epouvante - Horreur, #Critiques Cinéma, #La Course aux Téléfilms

 

 

 

 

Voyez-vous, il existe des films qui avaient tout le potentiel pour réussir et qui, au final, se plantent lamentablement. "The Last Days on Mars" fait à moitié partie de cette catégorie. Il a du potentiel, c'est sûr, mais son échec n'est pas total. Non, c'est surtout qu'en fait, il a été mal écrit et très mal rythmé. Ce qui saute le plus rapidement aux yeux : sa lenteur. Et même s'il possède deux têtes d'affiches plutôt engageantes, en la personne de Liev Schrieber et d'Erik Koteas, force est de constater qu'il gâche leur potentiel via une écriture somme toute décevante. Je l'ai déja écrit y'a pas si longtemps, dans ce film, il y a beaucoup trop de lenteurs.

 

Ce n'est pas tant le fait que l'action se déclenche au bout d'une demi-heure ( ou 45 minutes, je ne m'en souviens plus ) qui gêne, c'est surtout que pendant ce long laps de temps, les dialogues n'ont rien de passionnant. Bon, ce n'est pas pire que ceux de "Drones", dont je vous parlerai très prochainement, mais ils en bouchent quand même un coin. Je sais bien que dans tout film il doit y avoir une part belle des répliques, mais quand même, quand on ne sait pas les écrire correctement, on évite de les faire, tout simplement. Qu'est-ce que je me suis ennuyé pendant cette première ( longue! ) partie!

 

Les lenteurs sont vraiment abusées, vous l'aurez compris, et, malheureusement, elles ne sont pas aidées par une réalisation parfois molle, bien que majoritairement correcte. Heureusement, une fois que la première demi-heure sera passée, vous aurez droit à une deuxième et dernière partie franchement de bonne facture. Mais il y a toujours ce petit quelque chose qui a fait que je n'ai pas pu le noter de manière plus élevée : l'ennui. En effet, je sais que je vais me répéter ( une nouvelle fois ), mais ces lenteurs, et ce même si la suite est plaisante, m'ont complètement achevé.

 

Je ne suis pas du genre à arrêter de regarder un film tout simplement parce qu'il ne me plait pas ( critiques obligent ), mais là, c'était vraiment frustrant. Non pas que j'ai pensé à éteindre la télé, on n'en était pas à ce stade. Mais au bout d'un moment, quand toi tu t'attends à un bon vieux survival dans l'espace ou sur une autre planète, autant vous avouez qu'autant de longueurs ne peuvent que vous insupporter. Et pour cela, "The Last Days on Mars" est un métrage franchement décevant. Il avait un certain potentiel, et n'a pas sût le saisir quand il le devait. Mais le pire, c'est qu'après, il est plutôt bon!

 

Les effets spéciaux passent bien, certans plans aussi, et les décors sont vraiment très bien faits. Sur cette partie, par contre, niveau décors, ils ont fait carton plein! C'est tellement réaliste et crédible que, personnellement, je me croyais réellement sur Mars. Pour un dtv ils sont tout simplement excellents. Globalement, on tient là un film pas trop violent. Alors certes, certains scènes de meurtres peuvent être un minimum sanglantes, mais le fait est là, on reste dans le minimum. Ce n'est pas pour me déplaire, car je n'apprécie pas trop les orgies de sang et de boyau ( à part quand la situation l'oblige, genre vampires, zombies, etc ).

 

Les acteurs sont franchement à leur place, et bien que parfois peu exploités, ils remplissent leur rôle et nous offrent une bonne prestation. Ainsi, je n'ai pas grand chose à dire sur eux. Heureusement pour nous, "The Last Days on Mars" possède une bonne tension, une tension qui fait que l'on ne s'ennuie pas ( ou plutôt que l'on ne s'ennuie plus ) et qui nous tient en haleine jusqu'à la fin. Et c'est justement cela qui est dommage : après un temps d'égarement, le film reprend ses droits. On aurait souhaité qu'il ne les ai pas perdus!

 

L'action en plus est vraiment efficace. Ce qui m'en fait venir à une hypothèse certifiée ( n'est-ce donc pas une certification? ): ce métrage est terriblement inégal. Comme je l'ai déja dit, il a du potentiel, mais en méchant petit garçon mécontent, il gâche tout. En fait, c'est plutôt un mélange entre l' "Alien" de Ridley Scott et le "The Thing" de John Carpenter. Quand je vous dis qu'il pouvait donner un sale truc! Franchement, au ciné, on aurait eu droit à quelque chose de surement inoubliable. Y'a qu'à voir l'image marquante qui se situe sur l'affiche du film où quelqu'un défonce le crâne d'un autre à coups de pierre.

 

C'est juste glaçant. Et c'est ainsi que l'on aurait voulu voir ce film : glaçant et terrifiant! Et justement, pour la conclusion, enfin, le dernier combat, j'ai été réellement conquis, à tel point que j'en suis resté bouche-bée. C'est impressionnant de discener une telle violence dans un métrage qui partait si mal, et nous proposait une conclusion d'une si grande ampleur. C'est une très belle fin, émouvante et dure, presque poétique dans sa manière d'être tournée.

 

Malheureusement viendra la suite de la conclusion, et beaucoup diront surement que c'est bâclé. Je ne pourrai que leur répondre affirmativement, car on n'aura pas patienté plus d'une 1h35 pour assister à pareil dénouement. C'est d'autant plus dommage que le film partait dans une bonne direction, dans quelque chose de dramatique et de viscéral. Déçu, mais je reste sur mes positions : il aurait fait un superbe film au cinéma. Je garde l'espoir fou qu'il sera, un jour, réadapté. Un espoir tellement fou que même moi, je n'y crois pas.

 

08/20

 

 

 

 

 

Par Florent Pelletier

La Course aux DTV #49 --> The Last Days on Mars ( 2013 ), déception, car un potentiel énorme!

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents