Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Culture Geek

Culture Geek

Bible du cinéma en construction, le site Culture Geek a pour but d'analyser et de critiquer tous les films sortis à ce jour, avec quelques écarts vers d'autres médias, des comics à la musique, en passant par les séries télé et la littérature. Bonne lecture, bonnes recherches, en espérant vous compter un jour parmi mes plus fidèles abonnés. Le blog des passionnés ou des simples lecteurs. Un blog fait pour tout le monde.


Profession Profiler ( 2005 ), une bonne surprise!

Publié par pellflorent sur 19 Décembre 2014, 12:01pm

Catégories : #Critiques Cinéma, #Thriller - Policier, #Epouvante - Horreur

 

 

 

 

"Profession Profiler" est malheureusement un film très peu connu, voir même méconnu. Et c'est dommage, parce qu'il possède tout du bon divertissement qui ne cherche pas à se prendre. Bon, forcément qu'il se prend un peu pour ce qu'il n'est pas, mais bon quand même, de là à n'être connu que des cinéphiles, il y a une limite à ne pas dépasser. En effet, "Profession Profiler" est un bon film, mais avant tout un thriller de bonne facture. Bon, il est vrai que le niveau n'est pas de celui d'un "Seven" ou d'un "Silence des Agneaux", mais on ne s'attaque pas aux classiques ici, et on ne joue clairement pas dans la même cour. Non, "Profession Profiler" mise la carte de la série b plutôt que du chef-d'oeuvre, et dans ce sens, il réussi pleinement son contrat.

 

C'est un très bon métrage, mais malheureusement plombé par une multitude d'incohérences et d'erreurs d'écriture loin d'être négligeables. Et c'est cela qui m'a empêcher de pleinement bien le noter : ces petits détails qui, seuls, ne sont pas grand chose, mais qui, une fois réunis, s'avèrent franchement gênants. Vous voyez ces petites épines dans le pied qui vous font mal pendant une heure? Et bien c'est exactement cela. Et pour tout vous avouer, malgré ces imperfections, je n'ai pas du tout été déçu par ce film, dans le sens où je n'en attendais rien.

 

Mieux, même, j'ai été très surpris. Déja, il possède deux acteurs que j'apprécie particulièrement : Val Kilmer et Christian Slater. Si ce dernier enchaîne les direct to video, Kilmer, lui, se fait de plus en plus rare à l'écran. Et c'est extrêmement dommage; ceux qui auront vu le génial mais méconnu "Tombstone" ( oui, lui aussi mériterait plus d'attention ) comprendront de quoi je veux parler. Tous deux sont très bons ici, mais à la particularité qu'ils ne restent que très peu dans l'histoire. Et là est l'une des particularités de ce film : il vire dès les trente premières minutes les deux acteurs que l'on attendait le plus, et ce sans que cela ne nous dérange le moins du monde.

 

Les autres jouent assez bien pour les remplacer, et le groupe de profilers formé par la suite est assez attachant pour que l'on oublie l'absence des deux principales têtes d'affiche. Le casting est donc très bon. Mais ici se cache également une autre particularité de ce film : on ne sait jamais qui est le héros. En effet, au début, on croit que c'est Christian Slater, mais comme il n'est là que pour faire une petite apparition, on ne saura jamais ( avant la fin ) à qui l'ont doit se référer pour gérer la situation, la situation étant que presque tout le monde réagit bien, ou suffisamment bien pour que l'on ne se pose pas la question de "à quoi sert-il?".

 

En cela, "Profession Profiler" est assez original, et ce qui aurait pu passer comme un important défaut s'est métamorphosé en importante qualité. Après, il y a les fameux twists de fin, et alors là, honnêtement, quand vous commencerez à les découvrir, vous ne serez en rien déçus d'avoir suivi le film jusqu'au bout. C'est un peu la consécration, si vous voulez, le point culminant d'une intrigue plutôt bonne. Les retournements de situation sont aussi efficaces que nombreux, et certains seront réellement surprenant. Pas retournants, parce qu'il n'en possède clairement pas la force, non, seulement surprenants.

 

Mais ce métrage a également l'intelligence de jouer sur la paranoïa à la manière d'un inoubliable "The Thing", plutôt que sur l'action. On se concentre bien plus sur la pyshologie des personnages ( dans le sens face à la situation préente ), que sur les meurtres eux mêmes, et vu le budget du film, c'est carrément pertinent comme démarche. Vous avez qu'à voir la scène d'explosion ou encore celle du gel ( dans le sens geler ) pour comprendre que ce film, il estlargement mieux quand il n'essaie pas de faire au dessus de ses moyens. Les effets-spéciaux ont donc clairement vieilli, le pire étant que c'est un film qui date de 2005, et non de 1995.

 

Et le problème de l'écriture, maintenant qu'on peut y revenir, ce sont ses incohérences malheureusement beaucoup trop nombreuse pour que l'on prenne son pied. Il sera courant de se demander "tiens, comment le tueur pouvait-il savoir qu'il fallait faire ça?" ou bien "c'est tout simplement impossbile" ( cf les clopes à l'acide ). Ce sont ces interrogations qui viennent vous gâcher le plaisir, et vous empêcher de le savourer à sa juste valeur.

 

Et c'est vraiment dommage parce qu'il avait un vrai et bon potentiel, et qu'il l'a gâché à cause d'un manque de rigueur dans l'écriture. Pour la réalisation, c'est exactement la même chose. Renny Harlin ( la cause de l'insupportable "Légende d'Hercule" ) nous amène une bonne tension, mais la plombe complètement de par sa mise en scène manquant de travail et d'imagination. Il n'y a qu'à voir la scène où la caméra ne cesse de tourner pendant plus de deux minutes autour des personnages, jusqu'à ce que cela nous gave complètement.

 

Ou encore celle d'analyse des preuves, complètement plagiée des experts, et qui ressemble plus à un mauvais pilote d'une série policière bas de gamme qu'à un extrait d'un vrai long-métrage. C'est dommage, en effet, mais c'est un peu comme la carrière de Renny Harlin : c'est gâché.

 

15/20

 

 

Par Florent Pelletier

Profession Profiler ( 2005 ), une bonne surprise!

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents