Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Culture Geek

Culture Geek

Bible du cinéma en construction, le site Culture Geek a pour but d'analyser et de critiquer tous les films sortis à ce jour, avec quelques écarts vers d'autres médias, des comics à la musique, en passant par les séries télé et la littérature. Bonne lecture, bonnes recherches, en espérant vous compter un jour parmi mes plus fidèles abonnés. Le blog des passionnés ou des simples lecteurs. Un blog fait pour tout le monde.


Les Super-Héros Indépendants ( #1 ) --> Les Tortues Ninja ( 2014 ), Badass ou Fadass?

Publié par pellflorent sur 3 Décembre 2014, 16:42pm

Catégories : #Critiques Cinéma, #Comédie - Drame, #Action - Aventures, #Science Fiction - Fantastique, #Super Héros - Comics, #Rétrospectives

 

 

 

 

Au cinéma, il n'existe qu'un seul type de tortues badass : les tortues ninja. Souvenirs d'enfance obligent, j'attendais énormément ce reboot des Ninja Turtles. Je ne me souviens plus trop des deux suites qu'avait connu celui de 90, mais ce que j'en ai entendu et lu m'a soudain redonné la mémoire : elles sont fadass! Et c'est pourquoi, un remake/reboot était le bienvenu. Ajoutez y Michael Bay, et vous aurez autant de cauchemars que de rêves en tête. Et donc, y'a deux semaines, je suis allé le voir, et... voila quoi.

 

C'est un film dur à apprécier, en fait, parce qu'il est complètement schyzophrène : il ne sait pas à qui s'adresser, et se vautre lamentablement dans son humour. Mais j'y reviendrai. En soit, il n'est pas vraiment décevant, parce que pour être déçu, il fallait vraiment en attendre quelque chose. Tout ce que je voulais, c'était revoir les tortues et réentendre le cultissime "Cowabunga!!!".

 

Il n'est pas réellement décevant, comme je le disais, mais je m'attendais quand même à quelque chose de beaucoup plus aboutit. On est loin d'un film réellement aboutit. Alors bien sûr qu'il respecte très bien son contrat, mais cela ne peut pas tout le temps nous permettre de tout pardonner. En fait, il possède trop de défauts pour que je l'apprécie comme il se devrait. Et pour bien me contredire, je vais, en premier, vous parler des tortues, l'un des points positifs du film.

 

Avant, les tortues, elles étaient de base comiques. Maintenant, pour les gosses, elles sont presque effrayantes. C'est carrément des monstres! Elles doivent faire 200 kilos, sont encore plus bodybuildées que des catcheurs ( type Batista ) et se battent vraiment bien. On a toujours l'humour type du comique du groupe, dont j'ai complètement oublié le nom ( Méa Culpa ), et il s'avère être, parfois, amusant. Mais là est le principal défaut du métrage : il ne sait pas du tout gérer ses répliques comiques et ses situations cocasses. Je m'explique.

 

Il y a une situation simple qui revient au moins six fois dans tout le film : Michel Angelo, après avoir vu Megan Fox ( qui a tellement changé que je ne l'ai reconnu qu'après la première heure... ), ne cesse de répéter à qui veut l'entendre ( au bout de deux fois, plus personne ne souhaite l'écouter ) qu'elle est sa petite amie et qu'il est premier pour la draguer. Ok, on va faire rapide; passées les deux fois, ça commence à être lourd, mais à partir de la troisième, c'est tout simplement gavant. Et le pire, c'est qu'il ne s'arrête pas là! Non, il continue!

 

Preuve étant que son humour est balourd et insupportable, même les enfants n'ont plus rigolé au bout d'un certain temps. Y'a aussi la scène de l'adrénaline, qui a laissé tout le monde de marbre, ou les références trop subtiles pour que les enfants les captent et que ça les amuse. C'est aussi cela le problème de ce "Ninja Turtles" : il ne sait pas trop où se positionner, entre le film tout public et la private joke. Et c'est en cela qu'il est schyzophrène : il oscille entre les deux sans réellement trouver sa vraie personnalité.

 

On pourrait même dire qu'il n'en a pas, mais ce serait quand même aller loin. Pour bien vous expliquer, au début, quand on découvre les tortues, y'a la surprise et tout ça. On rigole bien, on s'amuse, c'est sympa. Mais le soucis, en fait, c'est qu'outre Michel Angelo et son humour à deux balles, celui basé sur le fait que les tortues n'ont rien d'humain est très répétitif, et lorsque l'efet de surprise nous aura déserté, on n'en rira plus, jusqu'à le trouver lourd et inutile. Une nouvelle preuve? Encore une fois, personne dans la salle n'a rit pendant la demi heure du milieu.

 

Comme quoi, les enfants peuvent être de bons éléments pour prouver telle ou telle théorie. L'humour est donc paresseux, et ne se renouvelle pas assez. Le problème, en fait, c'st que quand il change et essaie d'innover dans son registre, il est efficace, et alors, tout le monde s'esclaffe. Mais cela n'arrive presque pas, dans le film... Après, bien sûr, y'a la technique visuelle du tout. Niveau mise en scène, ça va, c'est correct, bien qu'elle manque parfois de visibilité, mais les quelques séquences où le gars parvient à filmer le tout de manière stable peuvent nous permettre de lui pardonner ses quelques écarts de réalisation.

 

En fait, là où c'est le meilleur, c'est dans les effets spéciaux. Ils sont juste magnifiques! es tortues sont imposantes et très crédibles, on a vraiment l'impression que l'on pourrait les toucher. Les décors aussi sont très bien faits, chose d'autant plus impressionnante quand on sait que la majorité d'entre eux ont été mis au point sur fond vert via la 3D. Bluffant, on n'y voit aucune différence avec la réalité.

 

Des petits génies, les mecs! Mais le problème avec ces CGI de haute qualité, c'est qu'ils cassent le plaisir que l'on avait de voir nos tortues préférées en costumes. Ca avait beaucoup de charme, et même si elles ont vieilli, la magie n'en demeure pas moins efficace. Là, on tient un métrage désincarné qui ne vit que pour ses effets-spéciaux et ses scènes d'action. Un peu comme la plupart des blockbusters d'aujourd'hui, en fait... Et l'écriture! Non mais les mecs, il vous est passé quoi par la tête quand vous avez écrit le script? Sérieux, vous étiez lucides?

 

Ils veulent tout lier [spoiler]( et vas y que le père d'April a créé les tortues, et qu'un autre a voulu le tuer, et que les tortues ont été libérées par April, et qu'April est en fait l'élu... )[/spoiler]. Du grand n'importe quoi, jte dis! Et puis c'est au final tellement prévisible que àa en devient risible. Néammoins, c'est un divertissement plutôt correct, et il fait bien passer le temps. Pas le meilleur métrage du genre des super-héros, c'est clair. Alors bien entendu, une suite est déja prévue. Pourquoi pas, ai-je envie de rétorquer, mais à condition que, cette fois-ci, vous nous sortiez quelque chose de sombre et d'aboutit. Ne surtout pas répéter les erreurs de ce reboot ci.

 

12/20

 

 

 

Par Florent Pelletier

 

 

 

Les Super-Héros Indépendants ( #1 ) --> Les Tortues Ninja ( 2014 ), Badass ou Fadass?

Commenter cet article

Mina 07/12/2014 01:31

Je le savais et tu ne fais que conforter l'idée que je m'en faisais. Encore un film dont je me passerai et quel dommage que la si jolie Megan est autant jouée avec la chirurgie esthétique : elle était si jolie mais par contre, elle devrait arrêter le cinéma, piètre, piètre actrice. Bonne fin de soirée Florent et bon dimanche :)

pellflorent 07/12/2014 08:02

Clairement, ce n'est pas LE film à voir! Bonne journée :)

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents