Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Culture Geek

Culture Geek

Bible du cinéma en construction, le site Culture Geek a pour but d'analyser et de critiquer tous les films sortis à ce jour, avec quelques écarts vers d'autres médias, des comics à la musique, en passant par les séries télé et la littérature. Bonne lecture, bonnes recherches, en espérant vous compter un jour parmi mes plus fidèles abonnés. Le blog des passionnés ou des simples lecteurs. Un blog fait pour tout le monde.


Les Grands Films d'Action #51 --> L'Homme de guerre

Publié par pellflorent sur 28 Décembre 2014, 09:29am

Catégories : #Critiques Cinéma, #Les Grands du Cinéma d'Action, #Action - Aventures, #Drame

 

 

 

 

Alors que je vous rédigeais un quatrième point culture, cette fois sur Dolph Lundgren, par l'intermédiaire de mon blog, je vous avais parlé de "L'Homme de Guerre", que je vous avais qualifié de considéré comme étant l'un des meilleurs films, si ce n'est le meilleur, de la carrière de Dolph Lundgren, ou de son vrai nom Hans ( pas très française, cette phrase! ). Et comme je vous en avais parlé alors que je ne le connaissais pas trop ( si ce n'est grâce aux avis de certains chroniqueurs que j'apprécie ), il fallait que je le vois. Non, ce n'était pas maladif, seulement une preuve de curiosité de la part d'un gars qui apprécie bien la grande tête d'affiche de "Man of War".

 

Et alors, qu'en ai-je donc pensé? Honnêtement, quand j'ai vu l'introduction, je m'attendais direct à un gros navet, un peu à la manière du "Street Fighter" de Van Damme, un peu avant. Mais Hans n'a jamais été Jean ( ouais, jles connais, tu vois... ), et il ne nous a jamais sorti de réelles daubes dans les années 90 ( de ses films que j'ai vus ), l'âge d'or des séries b d'action et de tous ces acteurs qui, aujourd'hui, peinent à se renouveler et à retrouver leur renommée d'antan. Franchement, quand je l'ai vu commencer, je n'étais ni chaud ni froid. Oui, tiède, t'es perspicace. C'est bien.

 

Et donc, je ne savais clairement pas à quoi m'attendre. J'avais tout de même un peu d'appréhension, craignant que le résultat final soit des plus décevants ( le très mauvais, voire catastrophique "Street Fighter L'ultime combat" m'ayant conforté dans ma méfiance, alors que j'y avais placé nombre d'espoirs, espoirs transformés en déception ). Pensez donc que j'étais en droit de me méfier de cette prétendue série b plutôt méconnue. 20 personnes l'ont vu sur Allociné, c'est pour vous dire. Déja, j'aime vraiment la manière dont c'est filmé. Le gars a du talent, c'est clair et, à mon sens, c'est indéniable.

 

Il nous livre une mise en scène vraiment bonne et qui, bien qu'un poil classique, se révèle pleine de surprises ( cf la scène du bazooka ). Pourtant, "Man of War" a été la seule réalisation cinématographique de Perry Lang, faiseur de belles images plutôt méconnu. Et cela va de soi : par la suite, il ne s'est chargé que de séries, et ce même si certaines étaient plutôt célèbres. Sa mise en scène est maîtrisée et stable, et l'on suit les combats ( et autres gunfights ) sans réellement de soucis. Je dirai même plus, on les visionne avec plaisir. Les plans jouissent d'un minimum de recherche, et c'est loin de nous déplaire!

 

Bon, malgré son efficacité, elle recèle tout de même quelques défauts qui ne trompent pas vis à vis du budget du métrage et de ses ambitions. On pourrait principalement citer les ralentis, vraiment ratés et offrant un côté téléfilm à une oeuvre qui n'en avait pas besoin. Cela le ringardifie, c'est vraiment dommage. Bon, ce n'est pas non plus énorme comme détail, mais c'est assez important pour gêner un minimum le cinéphile amateur de beaux plans et de mise en scène irréprochable. Mais pour rattraper cela, on pourrait également et surtout citer le côté spectaculaire très poussé de "L'Homme de guerre".

 

On ne compte plus les explosions, les balles tirées, les effets pirotechniques ou encore les morts. Les figurants en preinent pour leur grade à la manière d'un "Expendables". Mais loin de moi l'idée que l'action est stupide et bâclée. Elle bénéficie surtout d'une bonne écriture ( notamment pour ce qui est des personnages; j'avais constamment peur pour les héros lorsque la fin arrivait ), une écriture qui rend tout cel crédible. La première partie n'aura ainsi rien à voir avec la seconde et la troisième, qui vireront le récit dans une toute autre démarche narrative.

 

J'ai bien aimé le scénario, scénar basé sur un thème assez original et franchement trop peu représenté dans le cinéma d'action. La fin est géniale, aussi vrai que l'action est jouissive. Les acteurs, quand à eux, sont vrament très bons. Côté Lundgren, R.A.S. Il joue toujours comme d'habitude, mi-amusé-mi-monolithique, avec l'air de vouloir en permanence taper sur l'ennemi. Le grand méchant du film est plutôt un bon bad guy, bien que cliché comme pas deux ( le surjeu le guette ... ).

 

La bande sonore est vraiment bonne, par contre. "L'Homme de guerre" est donc une excellente surprise, un film que je ne peux que vous conseiller si vous appréciez le genre. Voilà donc l'un des summums de la carrière de Lundgren, l'une de ses oeuvres les plus plaisantes et réfléchies. Un excellent divertissement, doublé de répliques qui font mouche, quelques fois ( j'ai adoré celle de fin ). On ne s'ennuie jamais. Un must du genre!

 

16/20

 

 

Par Florent Pelletier

Les Grands Films d'Action #51 --> L'Homme de guerre
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents