Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Culture Geek

Culture Geek

Bible du cinéma en construction, le site Culture Geek a pour but d'analyser et de critiquer tous les films sortis à ce jour, avec quelques écarts vers d'autres médias, des comics à la musique, en passant par les séries télé et la littérature. Bonne lecture, bonnes recherches, en espérant vous compter un jour parmi mes plus fidèles abonnés. Le blog des passionnés ou des simples lecteurs. Un blog fait pour tout le monde.


Les DTV d'Action #8 / Zombies et infectés #16 / La Course aux DTV #47 --> Battle of the Damned ( 2013 )

Publié par pellflorent sur 29 Novembre 2014, 12:52pm

Catégories : #Critiques Cinéma, #Action - Aventures, #Epouvante - Horreur, #Vampires - Zombies - Loups-Garous - Le Monstre de Frankenstein - ... : Le Règne de la Terreur Monstreuse?, #Science Fiction - Fantastique, #Les Grands du Cinéma d'Action, #La Course aux Téléfilms

 

 

 

 

Tu vois qui c'est Dolph Lundgren? Je pense, mais bon, au cas où tu ferais partie des quelques uns qui répondraient non, je vais t'expliquer. Le mec, il a commencé par "Rocky 4" ( le 5, ou encore un autre? ), et après, on ne l'a plus vu. Enfin, au ciné j'entends, parce que le mec a tourné plus d'une trentaine de directs to DVD ( j'en ai déja critiqué un ou deux ) depuis. Et si quelqu'un le connait, c'est pour quelle raison, à ton avis? Pas parce qu'il a tourné dans la première version du "Punisher", dont plus personne ne se souvient ( ou dont personne n'a jamais attendu parler ).

 

Non, lui, son salut, il le doit à Stallone. Un peu comme Chuck Norris ou Jean Claude Van Damne. Pauvre Steven Seagal. Et donc, lui, contrairement à ce qu'on aurait pu croire, il n'a pas tourné dans de bons films après les "Expendables". Non, le mec a tellement de talent qu'il est resté, après deux superbes films d'action, à son point de départ, et a continué dans sa lancée de départ, à tourner et enchaîner les DTV pourraves. Chassez le naturel, il revient au galop. Qu'est-ce tu veux y faire, y'a des mecs qui préfèrent trainer dans la boue que rouler sur l'or.

 

C'est comme ça, tu peux rien à faire. Quoi, j'entends pas ce que tu dis? J'entends toujours pas. Ah, il est trop nul pour jouer dans des films? Ah, pas con... C'est peut-être ça, en fait... Ouais, donc, le résultat est que c'est quand même un grand du cinéma d'action. Oui, bon, ok, du cinéma d'action de merde, mais du cinéma d'action quand même! Il a une sacrée gueule, et bien qu'il ne joue pas comme Christian Bale ou Schwarzy, il s'en sort plutôt que de se ramasser lamentablement ( comme beaucoup l'ont fait, Seagal le premier ). Honnêtement, je l'aime bien cet acteur.

 

C'est pas le meilleur du genre, mais il a quelque chose, il a un certain charisme, et surtout, il a un physique, un vrai, imposant et atypique. On pourra dire ce qu'on veut, mais avoir une gueule, dans le ciné d'action, ça prime assez sur le jeu d'acteur. Bon, que personne ne me comprenne mal, je ne dis pas que le jeu d'acteur n'est pour rien dans le succès d'un film ou dans la carrière d'un interprète, non, je dis juste que je préfère voir un mec comme Stallone qu'un autre comme Kellan Lutz.

 

Bon, des fois, par contre, il y a des exceptions, des mecs qui veulent te faire mentir, qui veulent te prouver que t'as tord, qui veulent te les briser quoi! Et c'est Chuck Norris l'emmerdeur qui s'y colle! Non seulement, le mec joue comme un pied, mais en plus, il a une gueule de caniche! Fallait le faire, quand même! Enfin de caniche, de chien, de toutou quoi! Et imagine ce mec en train de tabasser des zombies, à parler à un robot et à se la jouer tout gentil pas doux. Perso, j'en ai rêvé. Mais toi, a ton avis, ça donnerait quoi? Un nanar? Un navet? Non, t'es loin gars!

 

Ah non, mince, c'est pas Chuck Norris, c'est Dolph Lundgren. Désolé, mes rêves s'emparent de moi... Ca donne un film de malade, que t’arrive même pas à qualifier ou à comprendre, entre le bizarre, l'incompréhensible et le comique. Et contrairement à ce que je pensais, ce n'est pas mauvais. Alors ouais, c'est fauché, c'est sûr, mais bon c'est du Lundgren aussi, fallait pas s'attendre à un budget de 50 millions. Et franchement, c'est pas mal pour le budget! Sans vraiment être tout le temps convaincant, le mec à la réalisation ne s'en sort pas mal, et livre quelque chose entre le bon et le pas terrible. Bon, si tu veux le voir un jour ou l'autre, faut surtout pas que tu t'attendes à quelque chose de vraiment cinématographique.

 

Tu sens le manque de moyens, et tu comprends que le mec a fait avec presque rien, une caméra, deux pommes de terre, et un casse croute par journée. C'était la diète, quoi! Et ça se ressent notamment dans les effets spéciaux, surtout lors de l'apparence des robots, mal incrustés et se mouvant étrangement, bien que les maquillages ( des zombies ) et autres costumes ( ceux des soldats ) sont plutôt réussis. Bon, le début, il est un peu rapide, mais il donne globalement le ton : de l'action, des tripes à l'air, des grimaces, Lundgren qui mord un cure dent ( il veut voir des vampires, je pense, c'est pas assez original les zombies ), et des morts à l'unité.

 

Sauf que les fusillades sont nombreuses, autant que les figurants sont d'un nombre étonnement important. J'en ai rarement vu autant dans un film avec si peu de moyens. Y'a du monde à l'écran, et franchement, ça fait vraiment plaisir! Ca donne un peu l'impression que c'est vrai, que c'est réaliste, que les mecs, même sans les moyens, ne se content pas de trois mecs et de femmes qui tournent en boucle pendant une heure vingt. Et puis surtout, Lundgren, qu'est-ce qu'il a l'air de s'éclater!

 

Le mec, il te tabasse tout ce qui le regarde ( c'est un gentil, il s'en fou, il va le détruire, il est né pour ça, c'est un Terminator le type ), il flingue tout ce que la nature a mis sur pattes, et surtout, il défouraille à tout va pendant une heure et demie et des poussières. Et le mec, dès qu'il s'enfile le cure-dent dans la bouche, tu peux qu'éclater de rire. C'est pas comme si le gars ne faisait que ça, non, il ne rate pas tout ce qui va avec : bouche à moitié fermée, dans une sorte de grimace tentant d'être badass, regard de tueur involontairement drôle, et également le plus important parce que sinon, y'a pas de saveur, des répliques qui tuent, des bonnes vieilles punchlines comme seuls ces mecs savent nous les sortir! Bon, après, malheureusement, le film est rattrapé par ses faiblesses de budget.

 

Ca se ressent surtout quand les mecs tirent avec leurs flingues ( notamment au début ), nous montrant une fumée faîte en image de synthèse vraiment dégueulasse ( les pauvres mecs n'ont pas les moyens d'avoir de vrais armes avec de vrais balles à blanc ) et accompagnée de bruitages sonnant clairement le DTV. Ca le ramène un peu dans la moyenne des autres films du genre, je trouve. Bon, après, c'est sûr que l'histoire n'a rien d'original, mais comme je te l'ai déja dit plus tôt, c'est du Dolph Lundgren, donc faut pas s'attendre à une tragédie Shakespearienne, et franchement, c'est étrange, mais je l'aime bien.

 

Les dialogues sont eux aussi complètement cons, mais c'est pas grave, faut lui pardonner, c'est pas non plus les attentes qu'on pouvait lui coller au dos. Franchement, "Battle Of The Damned" est le bon film du dimanche après midi, en temps de pluie ou non, comme tu préfères, avec de bons effets-effets gores, et, contrairement à ce que l'on pourrait croire, on est loin du nanar. Une bonne surprise.

 

14/20

 

 

Par Florent Pelletier

Les DTV d'Action #8 / Zombies et infectés #16 / La Course aux DTV #47 --> Battle of the Damned ( 2013 )

Commenter cet article

cmf 29/11/2014 22:05

Une dizaine de films avec Lundgren sont sortis au ciné entre 1985 et 1996 (THE SHOOTER de Ted Kotcheff étant le dernier, en France en tout cas), avant que tous ne soient des DTV pour cause entre autres que le public lui préféraient Van Damme et qu'aucun des Dolph n'a vraiment marché sur son seul nom (alors qu'il volait la vedette à JCVD dans UNIVERSAL SOLDIER)...

pellflorent 07/12/2014 08:13

Merci pour l'info. Ce que je voulais dire par là, c'est qu'il a tourné dans beaucoup de films dont ne se souvient pas tellement aujourd'jui.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents