Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Culture Geek

Culture Geek

Bible du cinéma en construction, le site Culture Geek a pour but d'analyser et de critiquer tous les films sortis à ce jour, avec quelques écarts vers d'autres médias, des comics à la musique, en passant par les séries télé et la littérature. Bonne lecture, bonnes recherches, en espérant vous compter un jour parmi mes plus fidèles abonnés. Le blog des passionnés ou des simples lecteurs. Un blog fait pour tout le monde.


Pompéï ( 2014 ), l'éruption d'une déception?

Publié par pellflorent sur 14 Novembre 2014, 18:27pm

Catégories : #Critiques Cinéma, #Drame, #Western - Peplum, #Action - Aventures

Salut à tous! En ce moment, je peine à vous sortir des articles. Etudes obligent, je n'ai pas beaucoup de temps pour moi. Alors ce que je fais, c'est que j'essaie de rédiger des critiques pendant la semaine, et une fois venu le week end, je vous les balance toutes. A moins que faire le contraire serait plus prolifique... Bref, en ces temps de plui et de mauvais temps, je vous acceuille en mon temps. Amusez-vous bien et j'espère bien que vous prenez toujours autant de plaisir à venir me lire. Allez, à bientôt mes chers amis! 

 

 

 

Paul W.S. Anderson a vraiment le talent pour tout foirer : donne lui de l'or, il t'en fera du plomb. Et cela, on l'avait déja expérimenté avec le premier "Alien vs Predator", les "Resident Evil", ou encore le premier "Mortal Combat", et lorsque j'ai appris qu'il allait nous sortir sa propre adaptation de la catastrophe de Pompeï, j'ai espéré qu'il se rattraperait et nous ferait oublier toutes ses erreurs passées. Sauf que non.

 

Comme on ne change pas une équipe qui gagne, lui n'arrête pas de jouer au perdant. Et franchement, c'est gavant! Attends, le type, on lui sert une histoire de dingue sur un plateau d'argent, et lui te la gâche complètement. Alors oui, ils ont bien été à quatre pour écrire le scénario, mais si presque chaque film d'Anderson est décevant, ça ne peut pas tout le temps être de la faute des autres. Déja, en premiers lieux, on peut compter l'écriture comme plus gros défaut.

 

Pire, même, c'est presque un problème. Alors, on va essayer de faire simple tout en restant calme. Avec un tel sujet, comment Anderson peut-il nous sortir pareil résultat? Excellente problématique pour partir dans un sujet de philo. En fait, le gros truc qui ne va pas, c'est que tous quatre tentent de faire trop en trop peu de temps. C'est un principe simple : tu ne peux pas accumuler histoire d'amour, rivalités combattantes, combats de gladiateurs, histoire de vengeance et destruction d'une civilisation.

 

C'est juste impossible! Non, cherche pas, en une heure-trente, ce n'est pas faisable! T'as beau être le meilleur scénariste du monde ( et je m'y connais ), tu ne peux pas faire autant quand tu disposes d'aussi peu de temps. En trois heures, cela serait vraiment bien passé, parce que les trois heures, il faut bien les meubler par quelque chose, et alors, aller dans différents registres serait paru comme une excellente idée d'écriture, et n'aurait pas été de trop pour l'appréciation du récit, avec le développement des personnages et celui de l'intrigue.

 

Et voilà justement le problème principal de ce film : il ne se concentre sur rien en particulier, et ne semble avoir été fait que parce que le réalisateur avait soudain ressenti le caprice de mettre en image l'éruption du volcan de Pompeï. Et c'est justement ça qui magace : le mec est parvenu à rater tout ce qu'il avait entre les mains! Autant transformer l'or en eau, ou l'eau en air : à quoi est-ce que ça sert?! Arrrgghhh! Je m'attendais à tellement mieux!

 

Déja, niveau personnages, c'est le néant. Aucun n'est particulièrement attachant, pas même le Jon Snow de GoT ou le méchant interprété par le fils de Donald ( pas le canard, hein! ), Kiefer Sutherland. Les acteurs ne sont pas particulièrement mis en valeur, si ce n'est Kit Harrignton, le "bâtard" des Stark, qui écope d'un rôle assez similaire à celui qui l'a fait connaître.

 

Pas même la peine de parler du pauvre cas de la sous-estimée Carrie-Anne Moss, qui ne parvient jamais à trouvé sa place et n'apprait, au final, qu'une dizaine de minutes tout au plus ( faut plutôt en compter cinq, en fait ). J'ai bien aimé le gladiateur ennemi ( au départ ) de Snow : il a une gueule et du charisme. Mais le problème, c'est que ces acteurs, comme tu l'auras aisément compris, sont desservis par une écriture qui ne sait pas mettre en valeur leur talent.

 

Les personnages sont sous-exploités, à tel point qu'au moment de la catastrophe finale, je n'ai rien ressenti de particulier pour aucun d'entre eux. C'est bête, mais c'est comme ça. Après, peut-être que vous me trouverez injuste, mais ce n'est que mon ressenti. Et puis, comme je le disais précédemment, le principal problème de ce film c'est qu'il possède un trop plein de "trop". Je vais me répéter, mais en si peu de temps, tu ne peux pas faire ce que tu veux.

 

Preuve étant que l'histoire d'amour passe à la trappe pendant les trente premières minutes, et que celle de vengeance prend le pas sur l'amitié des deux gladiateurs. On pourrait également noter que l'éruption qui gronde nous éloigne encore et toujours plus du récit : pourquoi s'évertuer à s'attacher à des personnages mal écrits qui, en plus de ne rien nous faire éprouver, mourront surement pour la plupart?

 

[spoiler] Pour la scène de mort des parents, par exemple, j'en avais tellement, mais alors tellement rien à foutre que je n'attendais qu'une seule et unique chose, qu'on passe à la suivante. [/spoiler]. Et puis surtout, trop de clichés! Je veux bien que les romains et autres italiens de l'époque parlaient de la sorte, mais qu'est-ce que ça sonne faux dans la bouche des acteurs! En plus d'une écriture décevante, comme veux-tu prendre au sérieux un film qui n'est pas crédible de base? Y'à pas 36 solutions : tu ne peux pas.

 

Ah oui, bien sûr, la fameuse histoire d'amour, j'allais oublier! Juste non. Non, cherche pas, juste non. Je veux bien que l'on invente des histoires toujours plus belles et folles, mais arrivé un certain stade, je n'ai envie de dire qu'une seule chose : faut pas prendre les aigles pour des pigeons. Attends gars, tu crois vraiment que l'on va tombé dans le panneau? Non mais sérieux, tu penses vraiment que l'on va croire qu'un pauvre esclave censé mourir dans l'arène pourrait tomber amoureux d'une princesse, et qu'elle fasse de même?

 

Et tu espérerais que l'on croit qu'il a plus d'une chance de l'approcher, et qu'il ne peut ne serait-ce que la toucher? Déja que dans "Titanic" cela paraissait lourd, mais l'histoire était assez belle et émouvante pour lui faire pardonner ses quelques défauts, alors là, imagines-toi bien que tu vas droit dans le mur. Parce que la fin a beau être magnifique, leur histoire demeure en elle même trop improbable et pas assez originale pour émouvoir. Niveau CGI, c'est pas trop mauvais.

 

L'éruption est impressionnante, mais certains combats ne font pas vrais ( tout comme certaines armures de gladiateurs ). La réalisation n'est pas terrible, Anderson se contentant, la plupart du temps, de copier avec mollesse les plus grands films du genre ( "Gladiator", "Troie", "300" ). Une habitude, avec lui. La bande-son est plutôt bonne, bien que pas assez présente aux bons moments. Mais les décors... Non mais les décors!

 

C'est une honte! Ils puent les égoûts du fond vert, le genre de choses que les plus grandes productions auraient refusé. Mais bon, nous sommes loin des grosses prods. Un métrage en somme décevant, qui aurait gagné à être traité par d'autres personnes. Un remake serait utile, pour le coup. Voila une oeuvre qui plaira à ceux qui veulent passer un agréable moment sans trop se soucier du côté artistique. Pour les autres, il faudra repasser!

 

10/20

 

 

 

Par Florent Pelletier

 

 

Pompéï ( 2014 ), l'éruption d'une déception?

Commenter cet article

Mina 15/11/2014 23:47

Aucune envie de le voir et encore moins après avoir lu ta critique, et surtout quelle déception de voir au casting Kiefer (que j'aime bcp) et Carrie-Ann qui sont de très bons comédiens donc aucun désir de souffrir avec eux; n'est pas Ridley Scott qui veut : ce sera sans moi, merci de m'éviter une nvelle daube ;)

pellflorent 19/11/2014 06:48

En parlant de Scott, on verra bien ( après le chef-d'oeuvre Gladiator ), si son Exodus sera à la hauteur des attentes. Hâte de comparer nos avis!

Cine7Inne (Alex*56*) 14/11/2014 22:48

Il a franchement pas l'air jojo le film, il s'était pris une claque à sa sortie d'ailleurs, autant sur la critique que sur le box office !

pellflorent 19/11/2014 06:47

Il est pas génial, mais n'est pas non plus une catastrophe :)

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents