Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Culture Geek

Culture Geek

Bible du cinéma en construction, le site Culture Geek a pour but d'analyser et de critiquer tous les films sortis à ce jour, avec quelques écarts vers d'autres médias, des comics à la musique, en passant par les séries télé et la littérature. Bonne lecture, bonnes recherches, en espérant vous compter un jour parmi mes plus fidèles abonnés. Le blog des passionnés ou des simples lecteurs. Un blog fait pour tout le monde.


Parce que Marvel, c'est aussi une phase de bides #6 --> Ghost Rider ( 2007 ), éternel cancre de Johnny Blaze...

Publié par pellflorent sur 25 Octobre 2014, 08:43am

Catégories : #Critiques Cinéma, #Super Héros - Comics, #Science Fiction - Fantastique, #Rétrospectives, #Action - Aventures

 

 

 

 

 

"Ghost Rider" est ce que l'on appelle communément par delà mes terres un gentil nanar. Un peu trop gentil, je pense, tellement qu'il en devient niais et naïf. Pauvre petit Nicolas pensa convaincre avec sa tête de mort et ses flammes à tout va. Qu'il est gentil le petit! Sauf que le problème, mon gars, c'est que quand tu prends un bon gros et sale Yes man pour qu'il fasse ton film, faut pas t'attendre à des merveilles. Ouais, Mark Steven Johnson est un gros Yes Man.

 

Je sais, je n'avais pas dit cela pour ma critique de "Daredevil", mais depuis, j'ai vu "Ghost Rider", et ça, ça change tout. Parce que "Ghost Rider", comme je l'ai dit, est un bien gentil nanar. Et commet tout gentil nanar qui se respecte, il est loin d'être mignon, mais qu'est-ce qu'il est plaisant! C'est tellement amusant de se foutre de la gueule de tout le monde, en particulier du jeune enfant ( dans sa tête ) Nicolas Cage. Sauf que le problème, en fait, avec ce film, c'est qu'il plombe totalement et irrémédiablement son acteur principal.

 

Parce que Cage, en vrai, ce n'est pas ça. En vrai, ce mec, c'est "Volte/Face", "Lord Of War", "Rock", "Windtalkers", "Rusty James", "Birdy" ou encore le tout récent "Joe", que je suis juste impatient de voir. Tu vois, en vrai, Cage, c'est un acteur, un vrai. Le soucis, c'est que comme beaucoup, il s'est tout simplement perdu au tournant des années 2000. Et là, notre ami, il est catastrophique, à tel point mauvais et ridicule que je me suis demandé s'il ne l'avait pas fait exprès pour plomber le film.

 

Non parce que là, il en tient ne couche, quand même! y'a qu'à le voir à chaque transformation, c'est juste hilarant! Le mec te fait les gros yeux, cris comme un taré, et a un espèce de sourire figé aussi dégueulasse que grotesque. Ou alors quand il nous débite ses inimitables dialogues sur le sens de la vie et de la mort, ou quand on le voit sortir à sa bien aimée qu'il est en fait un cavalier de l'enfer qui, toutes les nuits, s'en va sur sa moto enflammée zlatanner de pauvres bandits et renvoyer en enfer les petits rejetons de Satan.

 

Et bien sûr, comme tu dois t'en douter, il n'est pas du tout aidé par ces mêmes dialogues. Et là, franchement, y'a du lourd, de l'intersidéral, du cosmique, du tellement perché que tu te demandes comment les mecs ont fait pour redescendre de l'arbre. Et je déconne pas! C'est juste... juste... juste émouvant quoi! C'est vraiment magnifique, d'une finesse tellement juste et belle que j'en ai eu les larmes aux yeux... de rire! Ah, t'as cru que j'étais sérieux? Hahahahaha!!

 

J'ai rarement relevé une écriture aussi catastrophique, même dans les plus mauvais Marvel que j'ai pu voir ( pire qu' "Elektra", fallait le faire! ). C'est pas tant les dialogues qui gênent, puisqu'ils s'avèrent franchement hilarants ( quoi que cela peut-être une forme de gêne de constamment éclater de rire devant des répliques ), c'est surtout et donc principalement l'écriture des personnages. Est-ce que je fais comme avec "Elektra" et "Hulk"? Oui, je peux vraiment pas résister...

 

Alors, en premiers lieux, t'as monsieur crane chauve ( et blanc ) qui arrive, tout feu tout flamme, et il est vraiment pas content, genre pas content de chez pas content, avec la voix caverneuse, la chaine, les pics sur le blouson, et tout tout ça. Et puis, t'as Cendrillon la belle qui débarque, genre la princesse du héros, celle pour qui il se défendra bec et ongles. Sauf que le pas gentil Maltazard ( parce que sans déconner, le mec, en vrai, à exactement la même silhouette que le méchant d' "Arthur et les Minimoys" ) débarque tout droit de l'enfer ( des nanars! ), et qu'il n'est pas seul. Mais ça, il ne le sait pas!

 

Se tapent donc l'incruste Blackheart, le monsieur qui tuait en touchant, et ses trois potes, là, des bons gros loosers comme en trouve pas de par chez nous. Y'à monsieur propre qui le suit de très près, le genre rasé de près sur le crâne avec une boucle d'oreille bien dégueulasse ( je me souviens plus de la boucle d'oreille, mais bon, on va faire comme si ! ). Sauf que le problème, avec Monsieur Propre, c'est qu'il est un peu schizophrène. Non, pas qu'un peu en fait.

 

Le gars prêche la propreté ( et non la pauvreté ), et se change en terre. Classe comme paradoxe, non? Et puis, ses deux grands amis d'enfance débarquent, l'air véner pas déter. C'est l'aspirateur et le saut d'eau. Sans déconner, quand t'as un mec qui a exactement la même gueule que Monsieur Propre, t'évite de filer le pouvoir du vent et de l'eau à ses congénères. C'est juste de mauvais goût... Ou tout simplement ridicule!

 

Et quand on voit la rapidité avec laquelle le Ghost Rider s'en débarrasse, on comprend qu'il est nait pour faire le ménage... Popopo!!! Magnifique, ce paragraphe! Juste, MA-GNI-FI-QUE. Désolé, j'apprécie ce que je fais! Le problème, c'est que les combats contre les "gros" badguys sont tellement rapides et bâclés qu'on se demande si, on final, le tout ne tombe pas à l'eau. Ou je pourrai plus rapidement dire qu'ils ont l'effet de pétards mouillés. En gros, c'est nada, niet, rien!

 

En fait, le problème avec ce film, c'est que même si je lui trouve tous les défauts du monde que le créateur du cinéma a pu lui attribuer, je l'apprécie tout de même. C'est surtout, je pense, parce qu'il possède ce côté joyeusement débile. Et le pire, dans tout cela, c'est qu'il l'assume à mort, à donf je te dis!

 

C'est juste abusé, on en est presque dans de l'auto-dérision. Mais malheureusement, on se situe trop dans l'involontaire parodie pour que le tout puisse nous paraître crédible. Il accumule avec une hargne et une force telles les pires clichés que j'en suis venu à me demander comment les scénaristes trouvaient la force d'assumer un tel rythme, et de ne jamais faillir. T'as pas une seconde sans lieux communs, cherche pas!

 

Pour comprendre le niveau du truc, t'as qu'à voir la scène de l'interview vers le début. Elle, honnêtement, elle est tellement magique et intense que j'en ai versé ma petite larme. Enfin intense, intensément bête oui! "Ghost Rider", c'est un bon gros nanar comme on n'a plus le courage d'en faire. Chacune des apparitions de Cage est un gros délire à se taper entre potes.

 

Le pauvre, ne sachant pas ce qu'il vient foutre ici, à constamment le regard d'un chien battu, l'attitude d'un bulldog et le charisme d'un chiwawa. Aux côtés de Monsieur Propre, de son aspirateur et de son saut d'eau, on a une belle brochette de vainqueurs!

 

Ps : La fin est tellement plagiée de "Blade" que, par pitié pour ce pauvre "Ghost Rider" que j'ai sévèrement massacré, je n'ai pas osé vous en parler. Moi, je ne frappe pas les handicapés.

 

08/20

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Par Florent Pelletier

 

 

 

Parce que Marvel, c'est aussi une phase de bides #6 --> Ghost Rider ( 2007 ), éternel cancre de Johnny Blaze...

Commenter cet article

Mina 25/10/2014 18:53

Encore merci Florent de me redonner le sourire, étant tjrs bloquée dans mon lit avec un satané rhume, ton humour fait une nvelle fois mouche ^^ que dire belle, belle daubasse et cela me fait mal de critiquer l'un de mes acteurs préférés, un immense comédien mais bon l'on connaît son histoire, pas besoin d'en rajouter plus, j'espère qu'avec son grand retour dans Joe, le vent va à nouveau tourner dans le bon sens pour lui mais au vu de la polémique sur son dernier (je ne sais pas si tu as entendu ou vu l'info sur Allociné : l'appel au boycotte) film (qui se présentait bien) remanié par les studios hollywoodiens (ces sales financiers qui ne comprennent rien au 7ème Art), je ne sais vraiment mais c'est très courageux de sa part (ainsi que du scénariste et producteur, Nicolas Winding Refn) de demander au public de ne pas aller voir ce long-métrage amputé de tout le travail du réal (comme bcp bcp d'autres films américains), il faudrait que plus de comédiens, réals agissent de la sorte. En tout cas merci et re merci pour ta fidélité sur notre blog, 007bond t'a laissé un petit message, il est entrain de péter un câble avec plusieurs dossiers sur des long-métrages, des courts-métrages plutôt complexes : il prépare sa thèse et de mon avis, il l'a pas choisi un thème facile bref. Bon dimanche et quel plaisir de te lire et de retrouver un peu la forme :))) au fait, très belle photo de Cage, si tu vois de laquelle je parle, il aurait fait un impressionnant super-héros avec une telle plastique ^^

Mina 25/10/2014 18:58

Pour mon co-blogueur, j'ai fait une petite erreur, il prépare son mémoire, et après il y aura la thèse, dur, dur ;)

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents