Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Culture Geek

Culture Geek

Bible du cinéma en construction, le site Culture Geek a pour but d'analyser et de critiquer tous les films sortis à ce jour, avec quelques écarts vers d'autres médias, des comics à la musique, en passant par les séries télé et la littérature. Bonne lecture, bonnes recherches, en espérant vous compter un jour parmi mes plus fidèles abonnés. Le blog des passionnés ou des simples lecteurs. Un blog fait pour tout le monde.


Les Grands Films d'Action #41 / La 201° Critique : Slevin ( 2006 ), ou Willis pote de Freeman...

Publié par pellflorent sur 12 Septembre 2014, 17:36pm

Catégories : #Critiques Cinéma, #Comédie - Drame, #Action - Aventures, #Thriller - Policier, #Les Grands du Cinéma d'Action

Re!!! Voila ma 201° critique, que j'ai pris du temps à vous écrire. Comme je l'avais dit, on se retrouve encore une fois à l'occasion de cette nouvelle série, et j'espère que, dans encore cent critiques ( oui, c'est énorme !! ^^ ), vous serez toujours avec moi, à mes côtés, à lire mes critiques et à, je l'espère, les apprécier. Allez, à très vite!

 

 

 

 

 

 

Allez savoir pourquoi, j'ai toujours cru que "Slevin" était un direct to video japonais. Ou chinois. Enfin asiat, quoi! Peut-être est-ce dû à son affiche faîte de bien joyeuses couleurs, et à la seule actrice en gros plan qui regarde le pauvre badaud qui l'observe, elle même asiatique. Mais bon, chose étant que je n'ai jamais voulu le voir. Sauf que bénédiction, j'en ai eu l'occasion! Et franchement, qu'est-ce que je suis bête! Pourquoi est-ce que j'ai attendu si longtemps? Il est génial! Mais vraiment, je n'exagère pas ( faudra que j'arrête de le répéter ça, depuis le temps, vous savez très bien que je n'exagère pas ), c'est un excellent film, et franchement, je ne pouvais pas moins lui mettre. Bref, un très bon film!

 

Dès le début, tu captes que tu vas voir quelque chose de franchement particulier, sans vraiment être atypique ( on n'est pas dans "2001" ), et honnêtement, tu ne pourras jamais t'attendre à pareil résultat. C'est simple, ce film, en plus de respecter toutes les attentes des gens, il dépasse le but même qu'il s'était fixé, faire un film intelligent, dépaysant et brillamment mené. Mise en scène et rebondissements s'allieront en une seule cause pour, au final, nous foutre une grosse latte dans la gueule, doublée d'une explosion de twists et de révélations ( normal, ce sont des rebondissements ).

 

Bien sûr, les dialogues sont excellents, et fourmillent de détails et de ce que j'appellerai de la technique. Pas besoin de t'expliquer, je pense, la signification de dialogues techniques? Franchement, ils sont vraiment très drôles, plein de notes d'humour bienvenues et bien écrites, qui font qu'on ne s'ennuie jamais, et que le ton change constamment. Les diverses répliques ne sont pas là pour nous laisser en reste, et sont d'une grande finesse. Elles nous fusent violemment dans la gueule, et font constamment mouche, en plus d'être amusantes, mais ça, je l'ai déja dit, donc tu le sais surement!

 

Bon, je n'arrête pas de louer son écriture, mais elle est vraiment excellente, donc je suis obligé de le faire. Le casting, quand à lui, est littéralement au sommet. C'est simple, il est tellement varié qu'on aura autant de Ben Kingsley, de Bruce Willis, de Josh Hartnett, de Morgan Freeman, de Lucy ( oui, comme Besson ) Liu ( non, pas comme elle ), de Stanley Tucci, de Robert Forster, et de je ne sais plus trop qui. Enfin, je crois que c'est tout, non? Quoi que ça suffit, en fait! Que du beau monde, presqu'un hall of fame de différentes stars toutes années confondues.

 

Bon, allez, je vais revenir sur le scénar après cette petite pause. J'espère que je ne te soûle pas, mais je suis obligé d'en parler pleinement, pour que tu aies mon ressentit dans toute son intégralité. Il est vraiment excellent, avec tellement de quiproquos qu'il pourrait faire penser à une comédie. Une sacrée écriture, tu l'aura compris.

 

La réalisation est vraiment d'excellente facture, elle aussi, proche des meilleures que j'ai pu voir dans le genre. Il y a notamment d'excellents effets ( la scène de l'annonce du meurtre, le montage entre Hartnett, Freeman et Willis est très bon ( tu comprendras de quoi je veux parler, je pense, quand tu l'auras vu )). D'ailleurs, puisque j'y pense, l'introduction est étrangement différente du reste du film.

 

Bizarrement, ce début est très pessimiste, tout à fait dépressif, presque mélancolique, tellement qu'on se demandera vite fait dans quoi on est tombé, alors que tout le reste est joyeusement drôle et complètement décomplexé. La voisine du héros, par exemple, nous conforte dans cette idée de film joyeux, tellement elle est drôle et forte d'un second degrés réjouissant. Elle apporte énormément au film, un peu comme tous les autres acteurs quoi!

 

Les références à James Bond sont, quand à elle, aussi nombreuses que bien placées, et les deux gardes du corps afro-américains sont extrêmement drôles, presque attachants, alors que clairement, ce sont eux les bad guys. Maintenant, on va parler du twist final, parce que comme pour "World's end", je ne pouvais pas passer par dessus. Il est littéralement génial, parfait, inattendu et t'arrive dessus comme aucun autre avant lui. Bon, là j'exagère un peu, mais c'est pour te faire comprendre à quel point c'est impressionnant.

 

C'est simple, les vingt dernières minutes seront intégralement consacrées à des twists plus tarés les uns que les autres, et qui te feront à tel point halluciner que t'en restera bouche bée. En tout cas, c'est ce qui m'est arrivé, et je peux te promettre que tu ne pourras jamais t'y attendre ( à part si tu t'appelles Sherlock, mais tu ne t'appelles pas Sherlock, hein? ). C'est aussi simple que basique, tout à une quelconque importance dans l'histoire ou dans la vie des personnages principaux, et certains éléments présentés lors des révélations seront complètement impensables.

 

C'est un peu le genre de film qui te fait te questionner sur l'oeuvre toute entière, et te pousse à devenir parano pour ne plus jamais être surpris. Honnêtement, tous ces rebondissements m'ont encore plus donné envie de revoir, tant je voulais observer tous les indices donnés du début à la fin. Non, franchement, pour écrire un tel truc, moi, je le dis, il faut du génie! Comment veux-tu qu'une personne normale t'invente pareille intrigue, et te sorte autant de révélations en autant de temps ( vingt minutes, crois moi, c'est énorme! )? Impensable et excellent, je te le conseille sans même sourciller. Aussi drôle qu'inattendu.

 

17.75/20

 

 

Par Florent Pelletier

Les Grands Films d'Action #41 / La 201° Critique : Slevin ( 2006 ), ou Willis pote de Freeman...

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents