Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Culture Geek

Culture Geek

Bible du cinéma en construction, le site Culture Geek a pour but d'analyser et de critiquer tous les films sortis à ce jour, avec quelques écarts vers d'autres médias, des comics à la musique, en passant par les séries télé et la littérature. Bonne lecture, bonnes recherches, en espérant vous compter un jour parmi mes plus fidèles abonnés. Le blog des passionnés ou des simples lecteurs. Un blog fait pour tout le monde.


Les Grands Films d'Action #37 / Rétrospective Luc Besson #2 : Léon ( 1994 )

Publié par pellflorent sur 27 Août 2014, 14:32pm

Catégories : #Critiques Cinéma, #Drame, #Action - Aventures, #Thriller - Policier, #Rétrospectives, #Les Grands du Cinéma d'Action

 

 

 

 

"Leon" est un grand film. Peut être même le meilleur de la filmographie de Luc Besson. Enfin, de l'ancienne, celle d'avant les années 2000, mais j'y reviendrai plus tard avec d'autres critiques et dans une sorte de rétrospective. Surement le plus important de toute sa filmographie après "Le Grand Bleu" et aux côtés du "Cinquième Elément" et de "Nikita". Parce que ce film, il est magnifique. Réellement, je n'exagère pas et pèse bien mes mots, ne vous inquiétez pas.

 

Alors, je ne sais pas si vous l'avez vu, mais franchement, qu'est-ce qu'il envoie du lourd, ce film! Je ne m'attendais vraiment pas à ça, pensant tomber sur un autre film d'action à la "Nikita", qui est, il faut l'avouer, vraiment très bon. Sauf que non, bien sur, je me trompais. Non content d'avoir épaté tout le monde avec son "Grand Bleu", que je n'ai pas encore vu, sa durée m'ayant longtemps pétrifié, et d'avoir installé son style aux yeux du grand public avec sa "Nikita", le mec envoie tout valser et nous envoie un nouveau coup de poing en pleine gueule.

 

Sans déconner, "Léon" est littéralement un film coup de poing ( tout du moins dans le sens où je l'entends ). Bluffant, entrainant, violent et déprimant, toutes les sensations y sont pour en faire un divertissement inoubliable et unique, terriblement triste et incontestablement magnifique. Parce que Besson, à cette époque, avait tout compris sur le cinéma et comment fournir du plaisir aux spectateurs.

 

Loin de "Malavita" ( je ne parlerai pas de "Lucy" pour l'instant ), plus près de John Woo que d'un Yes Man, il nous livre une sorte d'oeuvre de toute une vie, son chef-d'oeuvre à lui, personnel et novateur, comme l'était "Nikita" en son temps. Fort d'une mise en scène impressionnante de maîtrise et de beauté, monsieur Besson nous offre ce qui pourrait être considéré comme le meilleur film d'action français de tous les temps ( ceux déja passés, j'entends ).

 

Et justement, pendant les 1h45 du tout, je ne me suis jamais dit : "Arrrgh, ça sent le french ciné, toutes ces conneries!!". Au contraire, je me croyais carrément devant l'un des meilleurs métrages américains du moment, avec les explosions, les morts et les effets spectaculaires qui vont avec. Et c'est principalement "Léon" qui m'a le plus fait me dire que Besson était notre John Woo français, un réalisateur novateur et constamment en avance sur son temps qui, sans jamais se répéter, nous proposait une expérience nouvelle à chaque film, loin des clichés et autres stéréotypes récurrents dans le cinéma moderne.

 

Certains trouveront surement ce que je dis complètement abusé ou ne serait-ce que faux, mais pour moi, Besson, avant, c'était du cinéma d'auteur, même quand il nous sortait des métrages d'action ou de science-fiction, innovant à chaque fois un peu plus qu'avant, passant d'un personnage charismatique et sans peurs ( Léon ) à un autre bien plus banal et héroïque ( Bruce Willis dans "Le Cinquième élément", qui constitue encore l'un des meilleurs films de Mister McClane ).

 

Beaucoup n'apprécient surement pas ce réalisateur, mais force est de constater que quand vous vous mattez un de ses films faits dans les années 90, vous ne pouvez plus nier qu'il avait un talent fou. Et justement, ce mec, il fait partie du trio des génies gâchés. Mais j'en reparlerai en d'autres temps. Et si Léon est si unique et attachant, c'est surtout du fait de son interprète.

 

En effet, Jean Reno trouve le rôle de sa vie, loin devant Godefroy de Monmirail, apportant son charisme et sa personnalité à un rôle déja bien consistant. Il fait d'un tueur professionnel, plus précisément un nettoyeur, un homme touchant, fort d'une humanité qu'on ne lui aurait jamais attribuée. Sauf que bien sur, pour que Léon "brille", il ne doit pas être seul. Et c'est à une toute jeune Nathalie Portman qu'incombe la lourde tâche d'interpréter sa fille "spirituelle", nous livrant l'une des plus belles histoires "père/fille" que j'ai pu voir. Elle est vraiment bonne pour le rôle, s'avérant à la fois drôle et touchante, parfaite pour prendre la relève.

 

Mais celui qui ressort le plus, encooore une fois, c'est bien entendu Gary Oldman. Alors lui, je l'ai vu pour la première fois dans la trilogie "Batman" de Nolan, et je viens tout juste de le redécouvrir dans "Le Cinquième élément". Et quel acteur, sans déconner! Doué, impliqué, génial, carrément habité, le voir jouer le gros psychopathe, c'est un peu comme de voir Heath Ledger interpréter le Joker : c'est un vrai régal ! Et c'est un peu un Heath Ledger avant l'âge.

 

Il est fou, et nous offre un personnage fascinant et vraiment attachant, chose rare pour un bad guy. Je voulais carrément qu'il survive, bien plus que Léon, en fin de compte. Il n'a pas à rougir de la comparaison avec sa prestation dans "Le Cinquième élément", se montrant un poil différent mais toujours aussi déglingué dans sa tête. Et comme à son habitude, c'est L'acteur du film.

 

En tant que référence, il est vraiment amusant d'apercevoir, à de nombreuses reprises, la série télé ( le dessin animé ) "Transformers", dont Portman est dingue. Et puis, "Léon", c'est aussi l'enchainement de scènes toutes plus cultes les unes que les autres. Le meurtre de la famille est horrible, violent et brutal, il te colle littéralement au siège. La séquence du parc est aussi surprenante que drôle et bien filmée, autant que celle des imitations, la meilleure du film, simplement énorme et délirante.

 

Et ce sont ces petits instants de déconade bien placés qui font que le film ne se prend pas totalement au sérieux et rend les personnages vraiment attachants. Et puis la fin... Non mais la fin!!! Qu'est-ce qu'elle est belle! Unique. Filmée magistralement, avec la caméra qui mime la mort, originale, d'une finesse rarement égalée et jusque là jamais vue, suivant une scène d'attaque angoissante, nerveuse et maîtrisée à la perfection, elle est émouvante et terriblement triste. Du jamais vu. Un authentique chef-d'oeuvre.

 

19/20

 

 

Par Florent Pelletier

Les Grands Films d'Action #37 / Rétrospective Luc Besson #2 : Léon ( 1994 )

Commenter cet article

Mina 30/08/2014 01:51

Sans nul doute, le chef-d'oeuvre de Besson et comme tu l'as justement précisé le meilleur rôle de Jean Reno. Quant à Gary Oldman, je l'ai découvert pour la première fois dans le Dracula de Coppola (mon film préféré) dans ma prime jeunesse et depuis, j'ai vu la totalité (je pense) de ces films. Si toi, tu lui trouves une certaine ressemblance dans son jeu au regret Heath Ledger, pour avoir vu la majeure partie de sa filmographie, en vieille quarantenaire que je suis ^^, il est à mes yeux, le grand frère spirituel de Christian Bale - que celui-ci, au travers d'une interview dit s'en être inspiré et si tu n'as pas encore vu "Romeo is bleeding" (une histoire de barje, totalement violente et touchante à la fois) et "Les anges de la nuit", "Sid and Nancy", tu verras que son petit frère de cinéma (comme je l'appelle) en est un digne successeur. Ils utilisent la même méthode de travail, en s'impliquant totalement dans un personnage à l'image de son dracula, prestation impressionnante (où Oldman a effrayé la plupart des actrices sur le tournage face à sa trop forte implication, d'ailleurs, j'en ai parlé dans mon billet sur Bram Stoker. Je ne me lasse pas de revoir ce "Léon" avec une jeune natalie portman, déjà talentueuse :)

pellflorent 31/08/2014 15:28

Quarantenaire, déja? ^^ C'est pas si vieux haha! Moi, j'ai de la marge ^^ Dans "Dracula", il est carrément Magistral, ce gars, c'est impressionnant. Merci pour tous ces films, je ne les connais pas, il faut vraiment que je les vois, surtout avec de si grands acteurs ! Il n'y a pas que les actrices qu'Oldman a effrayé avec sa prestation ^^ Je ne l'ai pas encore lu, j'y vais de ce pas! C'est sûr, un film dont on ne se lasse pas. Un grand film.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents