Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Culture Geek

Culture Geek

Bible du cinéma en construction, le site Culture Geek a pour but d'analyser et de critiquer tous les films sortis à ce jour, avec quelques écarts vers d'autres médias, des comics à la musique, en passant par les séries télé et la littérature. Bonne lecture, bonnes recherches, en espérant vous compter un jour parmi mes plus fidèles abonnés. Le blog des passionnés ou des simples lecteurs. Un blog fait pour tout le monde.


X-Men l'affrontement final, quand Wolverine passe à table...

Publié par pellflorent sur 9 Juillet 2014, 07:59am

Catégories : #Super Héros - Comics, #Critiques Cinéma, #Action - Aventures, #Science Fiction - Fantastique

 

 

 

 

X-Men c'est la base, le film de super-héros Marvel par excellence, l'un des plus célèbres et surement le meilleur. Le public des mutants s'est consolidé avec la sortie du second, et a gagné en ampleur et en nombre. Sauf que le soucis, c'est que Singer avait prévu de ne faire que deux films. Et ses deux films, quoi qu'on en dise, ils ont marqué le cinéma. Alors son départ, t'imagine bien que pour la production, c'était mauvais ( enfin, c'était plus mauvais pour le pognon que pour eux ).

 

Et à ce problème il fallait trouver une solution ( parce qu'il n'a pas de problème sans solution, et vice-versa, un peu comme le fait qu'il y ait toujours une cause à une action ). Et qui de mieux qu'un "Yes man" pour reprendre le flambeau d'un excellent réalisateur? Un "Yes man" du nom de Brett Ratner, prêt à tout pour se faire un peu de pognon, et être connu des services de production.

 

Sauf que le mec, le pauvre, il devait aussi se trimballer un scénario en plastique et une équipe qui ne voulait que l'argent et rien d'autre. Et là, mec, quand tu veux faire un film un minimum passable, tu galères un max, tu patauges dans la boue quoi, sauf que là, la boue, c'est du ciment en train de sécher, et pour t'en extirper, c'est un peu galère quand même, presque impossible, alors, j'tiens au passage à dire chapeau à ce pauvre mec qui nous a pondu pareil film, à ce "Yes man" que je n'estimais pas pour un sou, et qui m'a bien plus surpris que ce que je n'aurai jamais espéré.

 

Et ce mec là, ce Brett Ratner taillé en pièces pour son "Dragon rouge" et découpé en rondelles pour cet "X-Men", que je n'avais pas tant détesté que ça, il nous a presque livré un travail honorable. Parce qu'il faut voir tous les potins que le film accumulait! Entre un Wolverine, avec un soudain sursaut d'esprit d'équipe, qui vociférait des discours à deux balles sur la liberté et le courage ( tous plus niais, inutiles et ridicules les uns que les autres, le monologue de Wolvy n'ayant rien à foutre là ) et un nombre incalculable de clichés tous plus tarés et étouffants les uns que les autres, ainsi que des personnages qui faisaient carton pâte ( et restaient deux minutes à l'écran ), le film avait tout pour devenir un film mort-né ( comme le remake de "Robocop", qui a connu l'exact inverse, et a ressuscité de ses cendres à la mode Phoenix, référence à vous savez qui ).

 

Sauf que le truc, c'est que contrairement à ce que beaucoup prétendaient et prétendent encore ( ce troisième "X-Men" s'est fait arracher les bras par le monde entier ), ce film ne possède pas que des défauts, loin de là. Bon, bien sur qu'il est ralentis par des problèmes et des détails qui ne vont pas ( comme le rajeunissement du professeur Xavier, par exemple, qui fait beaucoup trop CGI, scène complètement écartée et balayée des mémoires depuis "First Class"; celui de Magnéto est par contre largement meilleur ), mais je vais plutôt me consacrer, au début de mon analyse, sur ses points forts.

 

Bon, en premier, quand tu vois le film, c'est sur que tu ne pourras remarquer qu'une seule et unique chose : il a un putain d'humour! C'est kitsch et parfois complètement débile, mais qu'est-ce que ça me fait triper! Ouais, je suis bien conscient que le coup du cigare allumé grâce à un véhicule en flammes ne sera pas du goût de tout le monde, mais ça colle parfaitement avec le personnage, et perso, je ne demande que ça quand je veux voir du Wolverine.

 

Exactement la même remarque pour les répliques que se balancent le Fauve et papy Wolvy, véritables piques de glace envoyés en pleine face par l'intermédiaire d'Iceberg, toutes plus drôles et acharnées les unes que les autres ( j'ai adoré le " Il m'a appelé mon petit" de Wolverine, ou mon garçon, je sais plus trop ).

 

Qui dit "X-Men" dit aussi scènes marquantes, et là, il y en a deux que j'ai particulièrement retenues : celle du pont pour aller sur Alcatraz et, peut-être la plus importante de toutes, celle de l'affrontement dans la maison des parents de Jean. J'ai une petite préférence pour cette dernière, que je trouve étrangement bien tournée et d'une force remarquablement puissante.

 

Incontestablement, cet "X-Men", c'est le plus spectaculaire, et surtout, c'est le plus divertissant. Sauf qu'il perd beaucoup de son message politique pour les artifices des effets-spéciaux et des explosions. Et ce qu'il perd en finesse, il le gagne en bourrinerie. Ici, plus de sens de la mesure, non, il a été remplacé par la démesure la plus totale et la plus spectaculaire ( à rendre jaloux les deux derniers "Transporteur" ). A la fois bon et mauvais, comme point, mais surtout mauvais.

 

Profusion inépuisable de nouveaux mutants ( tous plus lisses les uns que les autres ), morts par centaines et personnalités non développées font que l'on n'a rien à carrer d'aucun d'entre eux. Même Mystique ( qui ne reste pas vingt minutes dans le film ) et Pyro n'ont plus rien d'intéressant et d'énigmatique.

 

C'est d'autant plus surprenant et bête pour Mystique quand on sait que c'est quand même elle la bad woman de la saga, c'est un peu la Catwoman des "X-Men" pour Wolverine, et de là à bâcler son personnage jusqu'à le rendre fade et lisse, je dirai qu'il y eu un grand pas de franchit entre le second épisode et celui ci. La pauvre femme, elle est réduite à ne servir qu'à amener une ou deux scènes d'action. Que de tristesse...

 

Pyro n'est plus qu'une marionnette, le Fléau est un personnage inintéressant et complètement stupide, et Jubilee est sous exploitée! Merde mais c'est Jubilee quoi, apprenez à bien utiliser vos personnages! Ah oui, et éternelles questions : "Où est passé Diablo?" "Pourquoi n'est-il plus là?" "Que lui est-il arrivé?" "S'est-il passé quelque chose de grave avec lui?" "Est-il mort?" "A-t-il quitté le groupe?" "Si oui, pourquoi?" Eh bien, tu es naïf mon pauvre Florent, tu pensais vraiment qu'ils y répondraient? Pauvre de toi... Réponse définitive des producteurs ç toutes interrogations : "Alors là..."

 

Ah oui, et palme des personnages inutiles, Cyclope est le plus mauvais de tous! Il reste cinq minutes à l'écran, et n'existe apparemment que pour amener le Phoenix. Famke Janssen est d'ailleurs, avec Wolverine, la meilleure actrice du film. Et là, toi, tu dois te demander pourquoi est-ce que je le critique autant si j'avais dit qu'il n'était pas catastrophique?

 

Tout simplement parce qu'il fallait que je parle de ses points faibles, et qu'il en possède bien plus que de points forts. Mais bon, à part tout ça, j'ai bien aimé ce film qui, malgré tous ses défauts, m'a fait passer un très bon moment devant mon écran. Pour cela, je lui mettrai quand même plus que la moyenne.

 

13/20

 

 

Par Florent Pelletier

X-Men l'affrontement final, quand Wolverine passe à table...

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents