Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Culture Geek

Culture Geek

Bible du cinéma en construction, le site Culture Geek a pour but d'analyser et de critiquer tous les films sortis à ce jour, avec quelques écarts vers d'autres médias, des comics à la musique, en passant par les séries télé et la littérature. Bonne lecture, bonnes recherches, en espérant vous compter un jour parmi mes plus fidèles abonnés. Le blog des passionnés ou des simples lecteurs. Un blog fait pour tout le monde.


Supercondriaque ( 2014 ), le malade le plus malade n'est pas malade

Publié par pellflorent sur 29 Juillet 2014, 17:57pm

Catégories : #Critiques Cinéma, #Comédie - Drame

 

 

 

 

Je crois que j'étais destiné à ne pas voir ce film. Non pas que je crois au destin, mais tout semblait s'emballer pour que je ne le visionne jamais. Déja, pour moi, il partait mal, très mal, avec un Dany Boon aux commandes et en tant qu'acteur. Mais bon, Kad Merad a dit qu'il allait y participer, et vu tout ce qu'il avait apporté aux "ch'tis", je me suis dit qu'il pouvait au final nous pondre un bon résultat.

 

Et puis, catastrophe, la promo a commencé à se lancer dans la France toute entière, à s'infiltrer aux arrêts de bus, à se faufiler sur les pages du net, à montrer sa sale gueule un peu de partout où l'argent pouvait se récolter. Même sur Allociné, la promo était carrément abusive, je déconne pas. Et donc, dégoûté par cet atroce battage médiatique, j'avais encore moins envie de voir le film que lorsque Kad Merad n'y avait pas encore été annoncé.

 

Et y'a quelques, alors que j'allais voir le dernier "Robocop", a attendre, premier dans la file, que les portes ouvrent, j'ai vu arriver un groupe de six mecs à peu près. Environ quatre vigiles, une femme en tête, à côté d'un mec avec une barbe et le crâne à demi rasé. Et là, ça a été un choc. J'avais Kad Merad sous les yeux! Et le gars, sympa, nous a lancé une vanne, nous disant que son film, c'était là bas, dans l'autre salle, la première, pas celle dans laquelle on allait. Il donnait une avant première de ce "Supercondriaque" aux "Trois palmes" à Marseille ( les marseillais connaissent, c'est surement le plus grand ciné de la ville ) et se trouvait être en retard. Pas comme Boon, que je n'avais pas aperçu à ses côtés.

 

Et donc, je me suis dit qu'il fallait laisser sa chance au produit, et qu'on ne pouvait critiquer sans même avoir vu. Et donc, je l'ai vu. Je n'ai pas payé, mais je l'ai vu, profitant d'une quelconque occasion. Et donc, j'en reviens, de cette expérience, et que dire? Pas qu'il est décevant, parce qu'il ne l'est clairement pas ( pour être déçu, il faut déja espérer un minimum ), mais franchement, il est réduit à ça, notre cinéma français? Il est réduit à jouer la coqueluche devant les ricains, à ne présenter que des comédies populaires sans réelle imagination, qui jouent sur des gags de répétition ayant depuis trop longtemps dépassé leur date de fraicheur?

 

Alors oui, je veux bien que certaines situations de cette comédie soient un minimum drôles, mais on n'est clairement pas au niveau d'un "Diner de cons", ou d'un plus comparable "Jo", carrément hilarant en comparaison à celui ci. Et s'il souffre d'un humour qui ne fait pas toujours mouche, ce "Supercondriaque", c'est principalement parce que beaucoup de scènes ( la plupart de celles qui sont amusantes, en fait ) n'ont été faîtes que pour une seule et unique chose, les bandes-annonces.

 

On se souviendra tous de Kad Merad frappant Boon dans un bar, de la scène de la salle d'attente, ou bien de la tentative d'humour avec la réaction de stress de Merad face à sa patiente. Le problème, c'est que ces scènes ne sont amusantes que Dans les bandes-annonces, et pas dans le film. Un soucis, dîtes-vous? Pire, c'est carrément un problème. Parce que justement, elles ont été écrites comme pour coller au tempo de la musique de la BA, et ne rendent, au final, presque rien sur grand écran. C'est bête et débile, mais c'est comme ça.

 

Par contre, bonne fois oblige, ce film possède une très bonne répartie, celle ci étant beaucoup plus amusante que les trop nombreux gags à répétition. Boon a du talent à ce niveau, c'est indéniable, et bien que je ne l'apprécie guère, je dois bien lui concéder cette qualité ci. Il enchaîne les répliques ( peut-être cultes dans vingt ans, qui sait? ) qui font, quand à elles, mouche, notamment celle avec le monologue des "lui, elle, moi", carrément hilarant et délirant. Bon, ce n'est pas non plus novateur, mais c'est suffisamment efficace pour que l'effet soit réussi.

 

Mais parmi tout ça, il y a quelqu'un dont on n'a pas parlé : Dany Boon. Non, je sais que depuis tout à l'heure j'en parle, mais je voulais plutôt dire en tant qu'acteur. Bref. Et donc, sa prestation, comment qu'elle est? Elle est pas mal! Bon, bien évidemment qu'il nous ressort toujours la même daube, avec une pléthore de grimaces toutes plus ridicules les unes que les autres ( pour un mec normal ), mais il le fait avec talent, sans jamais s'enfoncer trop profondément dans le lourdingue.

 

C'est pas fin non plus, mais ce n'est pas trop lourd quand même. Ses imitations de Stallone et de Rambo ( oui, c'est le même mec, je sais ) sont assez amusante. Dany Boon est un clown, un pitre, qui ne sait pas se raisonner. Résultat? Il en fait souvent trop, et perd sa crédibilité d'acteur, pour tomber dans le burlesque bien gras. Parfois, je me demande s'il n'aurait pas été meilleur dans un cirque.

 

Par contre, l'intro, qu'est-ce qu'elle est mauvaise! Le coup du nouvel an, c'était lourd, avec un atroce côté nanardesque! Un gâchis total, comme entrée dans la matière. Heureusement, l'humour s'améliore par la suite. Merad, lui, est toujours aussi bon, et apporte bien évidemment un plus. Étrangement, je trouve que c'est d'avantage autour de lui que tourne le film, tant au niveau des gags que de l'histoire, plutôt que du clown.

 

S'il y a bien une qualité que je dois reconnaître à ce "Supercondriaque", et que je n'attendais pas du tout, c'est au niveau de son scénario. Il est étrangement bon, plutôt bien pensé et partant dans un délire des plus assumés et amusants. Après la première heure, tout part n'importe comment et dans n'importe quel sens, à tel point que j'en suis venu à me demander ce qu'il lui avait pris de s'éloigner autant du propos d'origine. Bon, au moins, il se démarque un poil de la concurrence, au risque d'en perdre certains, car c'est certain, tous n'apprécieront pas cette nouvelle direction. Mais bon, on ne peut pas plaire à tout le monde non plus...

 

13/20

 

Par Florent Pelletier

Supercondriaque ( 2014 ), le malade le plus malade n'est pas malade

Commenter cet article

mina 11/08/2014 23:38

Tu as parfaitement raison,Il aurait du jouer dans un cirque ! et je ne me déplace plus au cinéma pour voir ce "Cinéma là"; depuis toute petite, j'ai baigné (grâce à ma mère cinéphile) dans les plus grandes oeuvres classiques du cinéma français et que dire, nous possédions l'un des plus beaux et résultat : de la daube, de mauvais scénars, de mauvais acteurs (ices), de mauvais réalisateurs, je suis très dure mais c'est la triste vérité déjà que le cinéma américain (lui-aussi) délivre souvent de bons gros nanars (blockbusters et comédies insipides), il reste encore quelques irréductibles et d'excellentes surprises sur la piste internationale. mais, depuis quelques années, je choisis judicieusement les films que je désire aller voir et le cinéma français ne fait plus parti de mes priorités; je trouve que le cinéma européen, quant à lui, délivre de sublimes oeuvres. Passe de très bonnes vacances Florent, à très vite et bonne fin de soirée :)

Cine7Inne (Alex*56*) 14/08/2014 01:04

Salut Florent, effectivement on a le même avis sur le film, et sur Boon en général ! Il est quand même bien pénible, sa palette d'acteur est pas super fournit je trouve. Et moi non plus je ne me déplace plus pour se genre de films, excepté Qu'est-ce qu'on a fait au bon Dieu? dont j'avais eu des retours possitifs et que j'avais bien aimé. Après c'est sympa de voir un acteur comme Kad Merad qui peut donner envie de voir un film par sa gentillesse et sa proximité ! Certains devraient s'en inspirés. A très vite sur la blogosphère.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents