Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Culture Geek

Culture Geek

Bible du cinéma en construction, le site Culture Geek a pour but d'analyser et de critiquer tous les films sortis à ce jour, avec quelques écarts vers d'autres médias, des comics à la musique, en passant par les séries télé et la littérature. Bonne lecture, bonnes recherches, en espérant vous compter un jour parmi mes plus fidèles abonnés. Le blog des passionnés ou des simples lecteurs. Un blog fait pour tout le monde.


Zombies et infectés #14 / Sélection Coups de Coeur --> Land of the Dead ( 2005 ), Zombies ou Humains?

Publié par pellflorent sur 7 Juillet 2014, 09:21am

Catégories : #Critiques Cinéma, #Epouvante - Horreur, #Action - Aventures, #Drame, #Vampires - Zombies - Loups-Garous - Le Monstre de Frankenstein - ... : Le Règne de la Terreur Monstreuse?, #Sélection Coups de Coeur

 

 

 

 

Non, ne criez pas, ne fuyez pas, restez là, je vais vous expliquer le pourquoi du comment de ma note! Alors oui, je sais bien qu'attribuer pareille note à un tel film, cela peut paraître excessif, voir même un peu abusé, mais je l'ai tellement apprécié et aimé que je ne pouvais lui attribuer moins. Alors oui, il n'est certes pas exempt de tous défauts, mais il est tellement original dans le genre et à un tel point travaillé et réfléchit que je n'ai pu que l'adorer!

 

Non mais sans déconner, on tient bel et bien là un must du genre, l'un de ces long-métrages qui ont marqué le genre et qu'on ne peut oublier même plusieurs mois après. Bon, je ne le trouve pas aussi bon qu'un "Equilibrium", parce que franchement, je ne vois pas quel film j'y préfère, à par peut-être "Le Prestige" de Christopher Nolan, mais je crois bien que "Land of the Dead" se trouve au sommet du style des oeuvres gores et horrifiques!

 

Si vous cherchez du sang, de la violence, des morts en pagailles, des cadavres démembrés, des zombies qui mangent des boyaux et se nourrissent de chair et de muscles, vous trouverez ici pleinement votre compte! Alors oui, c'est vrai qu'il est très gore, et pourra en rebuter certains, mais cette violence omniprésente tranche étrangement avec la finesse du tout qui, je tiens à le préciser, est beaucoup plus importante et présente que certains cherchent à le faire croire!

 

Non mais sérieusement, il vous suffira de n'observer que la séquence d'introduction avec tous les zombies et vous comprendrez ce que je veux dire! Je n'ai jamais vu, dans le genre des films de morts-vivants, une introduction, ou ne serait-ce qu'une scène, aussi magistrale et poétique. Non mais sans déconner, il y règne une atmosphère poétique et dramatique tellement belle et intense qu'on ne pourra qu'être surpris!

 

Sérieusement, lorsqu'un long-métrage commence comme cela, on ne peut qu'être confiant pour ce qui va suivre! En effet, Romero pose les bases dès le début de ce que va être son film, et nous montre à quel point il est encore possible d'innover dans ce registre un peu trop surfait. Ainsi, il démontrera une nouvelle fois qu'il est le maître de ce style de films qu'il a lui même presque entièrement créé!

 

Bon, il nous assure également qu'il en est l'un des meilleurs réalisateurs par la mise en scène très travaillée et vraiment maîtrisée, mais c'est une toute autre histoire, et nous y reviendrons plus tard! Je l'ai déja dit, mais cette introduction nous montrera à quel point Romero innove une fois de plus : il nous montrera des morts-vivants humanisés et sentimentaux, qui, l'air triste, évolueront avec peine dans ce monde ravagé, qu'ils ont eux même détruit, et imiteront ceux qu'ils faisaient dans leur vie précédente.

 

En effet, vous l'aurez compris, le roman "Warm Bodies" et son adaptation cinématographique s'en sont grandement inspiré! Et que personne ne vienne me sortir que Romero ne l'a pas inventé, parce que ce serait mentir! Et c'est d'ailleurs pour cette originalité et l'excellent film qu'il est que je considère "Land of the dead" comme le dernier réel long-métrage du maître des zombies sur ces créatures qu'il a réinventées! Non parce que "Diary of the dead" n'est pas un bon métrage, il faut arrêter! Et que personne ne me parle de "Survival of the dead", s'il vous plait...

 

 

Les acteurs sont d'ailleurs excellents, notamment Donnis Hooper, John Leguizamo ou encore Simon Baker, le Mentalist, parfait pour le rôle. On n'aurait pu choisir mieux! Le maquillage des zombies est d'ailleurs réellement très soigné, à un tel point qu'on croirait qu'ils sont vrais! Objectif atteint.

 

Malheureusement, il contient des jumpscares complètement ratés ou parfois un chouilla efficace, qui ne font jamais peur et ne nous font jamais sursauté. Ceux qui connaissent mes critiques savent que je ne supporte pas ces agressions visuelles et auditives, et donc, je n'en parlerai pas, puisque je l'ai déja fait!

 

 

Les effets spéciaux sont tantôt bons tantôt vieillissants, et l'histoire est aussi bonne que sa progression, très bien imaginée et écrite! Aucun personnage principal n'est pas bien développé, et on se surprendra à s'attacher à la plupart d'entre eux! Étrange fait, on s'attachera notamment plus aux zombies qu'aux humains! Oui, je ne plaisante pas, les morts sont attachants, notamment celui interprété par un très bon Eugene Clark.

 

Parce que, contrairement aux autres films du genre, les humains ne sont plus les victimes des zombies, c'est même entièrement l'inverse. Ils massacrent les morts-vivants sans même les craindre, et s'amusent presque à les dégommer. Autre intéressante et plutôt inédite, le monde s'est fait aux zombies et à l'apocalypse, et ils n'y prêtent presque plus aucune attention, se préoccupant plus de leur monde vital, qu'ils ont construit après le drame.

 

"Land of the dead" est donc un film que j'ai trouvé génial, aussi fouillé que travaillé, aussi original que génial, dramatique que jouissif. Je le recommande à tous, tant aux fans du genre qu'à ceux qui ne l'apprécient guère en général! Vous ne le regretterez pas!

 

18/20

 

 

Par Florent Pelletier

 

 

Vous pourriez également aimer :

Vous pourriez également aimer :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents