Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Culture Geek

Culture Geek

Bible du cinéma en construction, le site Culture Geek a pour but d'analyser et de critiquer tous les films sortis à ce jour, avec quelques écarts vers d'autres médias, des comics à la musique, en passant par les séries télé et la littérature. Bonne lecture, bonnes recherches, en espérant vous compter un jour parmi mes plus fidèles abonnés. Le blog des passionnés ou des simples lecteurs. Un blog fait pour tout le monde.


Les Grands Films d'Action #34 --> En territoire ennemi, loin du bon cinéma

Publié par pellflorent sur 19 Juillet 2014, 16:20pm

Catégories : #Critiques Cinéma, #Action - Aventures, #Espionnage - Guerre, #Drame, #Les Grands du Cinéma d'Action

 

 

 

 

En premier, je devais faire la critique du "Loup de Wall Street". Mais bon, je viens tout juste de voir ce film là, ce "Behind Enemy Lines", et comme je suis à chaud pour une nouvelle critique, je vais un poil modifier mon agenda. Bon alors, tout à l'heure, y'a peut-être deux heures, surement un peu plus, j'avais rien à faire, mais vraiment rien du tout quoi, tellement que je restais allongé sur le canapé à réfléchir. Et puis, je me suis souvenu que j'avais ce film sur l'ordi, ce pur produit américain, bien made in militaria, bourré de testostérone et d'explosions.

 

Au début, j'avais oublié le titre, et au bout de quelques secondes de recherche acharnée, je m'en suis souvenu, c'était une drôle de petite série b sans prétention, "En territoire ennemi", un titre en toute modestie qui nous en disait beaucoup sur le thème principal du film, et sur le public qu'il voulait viser. Et là, je me suis dit : "merde, mais ça à l'air cool ce truc!". Et là, je l'ai foutu dans mon lecteur Blu-Ray. Il a commencé, mon cerveau s'est automatiquement mis en mode veille, et mes yeux se sont grand ouvert.

 

Pourquoi est-ce que j'ai une foutu pub pour l'aéronavale sous les yeux??? C'est un putain de film d'action que je voulais, pas une campagne de publicité pour les militaires! Et là, étonné, je me demande si je regarde le bon film, si ce n'est pas un fake. Non non, c'est le bon, y'a pas de doute là dessus, c'est le vrai, à l'exception près qu'il a été métamorphosé entre mes souvenirs et ce jour ci en un documentaire de propagande sur les forces aériennes de ces bons vieux ricains, parcque faut pas déconner, ces mecs, c'est des héros quoi, le genre de gars qui vous balayent trois milles zombies au petit déjeuner, trois cents quarante loups garous entre midi et deux, deux mille cinq cent E.T. pour le goûter et enfin 3453 vampires une fois la nuit tombée parcque c'est le soir quoi, faut un peu se reposer, faut arrêter de trop s'épuiser.

 

Enfin, tout ça, ils le font dans les films, les bouquins et... les comics, pas dans la vraie vie. Mais bon, on va passer. Et puis, alors que la séquence documentaire vient tout juste de se terminer ( enfin non, elle vient juste de diminuer d'un cran dans la lourdeur ), arrive, tout sourire aux lèvres, l'acteur principal du film, AKA Owen Wilson, le casque sous le bras, blond comme un Aryen, l'air plus cliché que la majeure partie des stéréotypes de ce film.

 

Et là, le mec commence à parler. Résultat? Catastrophique. Pas de réel jeu d'acteur, aucune émotion dans son interprétation, un charisme de moule ( du level de Ryan Reynolds ), un atroce sourire constamment gravé sur le visage ( même quand il verra son pote se faire descendre dans la suite du film ), et une coiffure impeccable qui rend le résultat complètement faux et réchauffé. Sauf que le problème, c'est que les dialogues qui arrivent sonnent aussi faux que son look et son aspect global.

 

D'une bêtise et d'un stéréotype parfois désarmants, ils ne sont clairement pas le point fort du film. Je dirai même plus, il font partie de ses défauts les plus récurrents. Et là, dès le début, tu sens la bonne grosse daube américaine qu'on nous ressort à chaque série b d'action made in Hollywood ( enfin, en Amérique surtout ). D'un côté, cette remarque est totalement vraie et justifiable. Enfin, elle l'est principalement, puisqu'on ne peut pas réellement dire que c'est un film qui n'essaie ( et j'insiste sur le verbe "essayer" ) pas de trouver un minimum de bonnes idées.

 

Sauf que le soucis, c'est que le côté patriotique du truc est beaucoup trop présent et important dans l'histoire pour qu'on prenne une seule fois la chose au sérieux. Alors toi, dans tout ça, t'es là, devant le film, sans trop savoir quoi faire, sans avoir ni le courage de te lever pour arrêter le carnage cinématographique ( j'exagère un peu ) ni l'envie de continuer plus loin dans son "histoire" ( qui rappelle énormément celle de "First Blood", le premier Rambo ), et tu restes assis comme un con, à patienter jusqu'à la prochaine fusillade, à espérer que le temps ne sera pas trop long avant le final explosif, et surtout, que la fin arrive le plus vite possible.

 

Parce qu'il faut dire ce qui est, ce film, c'est un film bourrin. Mais complètement hein, lui, il fait pas genre "philosophie" avant de buter tout ce qui bouge, il fonce dans le tas et il pose les questions après ( sans trop réfléchir, parce qu'il ne faudrait pas qu'il se chope un échauffement du cerveau, le pauvre ). Et le principal problème, c'est qu'il ne l'assume même pas. Ayez les couilles de nous vendre un divertissement assumé, bon sang, pas encore l'une de ces productions débiles qui ressemble à un millier d'autres encore plus stupides!

 

Non parce qu'il faut pas déconner, le spectateur, il est peut-être con deux minutes, mais pas pendant 1h46! alors vos dialogues à deux balles, vous les rangez bien profondément dans votre paquetage et à l'avenir, au lieu de vous cacher derrière votre petit stylo, vous nous en pondez d'autres qui soint assumés comme ceux d'un "Expendables" ou d'un Schwarzy, divertissements fiers de leur bêtise monumentale, et qui en rient en plus!

 

Mais bon, à par ce petit dérapage, je dois bien avouer que les scènes d'action sont assez bien faîtes, et rendent vraisemblablement très bien. Elles sont efficaces, mais il y a un truc sur lequel j'ai tilté. C'est lors de la séquence dans rue piégée. Pourquoi poser un système identique à celui d'une mine ( tu marches sur un fil de barbelé et une bombe explose ) si c'est pour placer les explosifs à une distance suffisante pour que le mec qui aurait du être piégé n'ait presque pas une égratignure? Hmm? Faiblesse scénaristique inexplicable? Très bien.

 

Autre point vraiment important, puisque ça ne suffit apparemment pas, les acteurs sont divinement mal gérés. Là, c'est du lourd, ça va du meilleur au plus mauvais, du personnage principal aux figurants. Outre le fait que Wilson ne sache pas jouer correctement pendant cinq minutes, il y a un fait vraiment troublant : pourquoi n'avoir offert aucun relief ( et aucune possibilité d'évolution ) a un personnage dont l'acteur l'interprétant n'était autre que le grand Gene Hackman? C'est comme de foutre Marlon Brando dans "Apocalypse Now" et de lui retirer toute possibilité de parler.

 

Ah oui, et les figurants censés jouer les soldats de l'armée ennemie, qu'est-ce qu'ils sont mauvais! Sans déconner, ils m'ont bien fait marrer ces mecs! Des pros de la nullité assumée ( cette fois ci ). Ah non mais eux, c'est des balaises, des durs de dur, des mecs hors compétition dans le concours des abrutis, le genre qui éclatent de rire en tirant en l'air tout en mattant bien la caméra alors, que visiblement, ils ne devraient pas le faire ( parce que les soldats ne sont pas censés être au courant qu'on les filme, mais surtout, faut pas leur dire ). Quelle mauvaise gestion...

 

Acteurs pas au top, dialogues pourraves, incohérences scénaristiques et bêtise des stéréotypes m'ont totalement fait décrocher. Mais bon, j'ai bien apprécié les combats, l'action et la mise en scène efficace qui, par contre, est parfois complètement illisible à force de mouvements incontrôlés ( surtout qu'ils ne sont pas toujours justifiés ). Pour ces points positifs, je vais essayer de me montrer sympa. En somme, un bon divertissement.

 

9.75/20

 

 

 

 

Par Florent Pelletier

Les Grands Films d'Action #34 --> En territoire ennemi, loin du bon cinéma
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents