Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Culture Geek

Culture Geek

Bible du cinéma en construction, le site Culture Geek a pour but d'analyser et de critiquer tous les films sortis à ce jour, avec quelques écarts vers d'autres médias, des comics à la musique, en passant par les séries télé et la littérature. Bonne lecture, bonnes recherches, en espérant vous compter un jour parmi mes plus fidèles abonnés. Le blog des passionnés ou des simples lecteurs. Un blog fait pour tout le monde.


Rétrospective sur les Animés DC Comics #1 / La Course aux DTV #33 --> Batman : Under the Red Hood ( 2010 ), ma première critique d'un dessin-animé Batman...

Publié par pellflorent sur 8 Juillet 2014, 16:56pm

Catégories : #Critiques Cinéma, #Super Héros - Comics, #Science Fiction - Fantastique, #Action - Aventures, #Animation - Arts Martiaux, #Rétrospectives, #La Course aux Téléfilms

 

 

 

 

 

Le "Batman" et moi, c'est une longue histoire. Pas le genre qui se termine en une heure et demi ou en un mois, non, plutôt une passion pour le personnage ( dans le comics comme au cinéma ), une envie de voir à peu près tout ce qui existe sur lui, un peu comme les fans de Wolverine qui ne peuvent pas rater la moindre sortie au cinéma du mutant badass. Et depuis que les films sont sortis, bien sur, je les ai tous vus, passant par celui de 66 jusqu'au dernier de 2012 ( ah Nolan, inoubliable réalisateur ). Depuis, je ne trouve plus rien d'inédit.

 

Enfin, c'était avant que je pense aux dessins animés. Sauf que le soucis, c'est que je ne suis guère friand de films d'animation ( cf "Kung Fu Panda" ). Alors, entre deux moments d'appréhension, je me suis jeté dans le film "Batman : Under the Red Hood", espérant qu'il ne soit pas décevant. Et dès le début, on sent l'influence des comics, et le respect de l'oeuvre d'origine. Naturellement, moi, en fan de la chauve-souris, bien entendu, je connais un tant soit peu son histoire dans la BD, et je suis au courant des grands évènements de sa "vie", passant de la mort de Robin à la révélation de son fils ( Grant Morrison, quand tu nous tiens... ). Et là, tu vois, je suis aux anges!

 

Les mecs se sont inspirés de la mini saga "Un deuil dans la famille" pour commencer leur film et en tant que fil conducteur de leur histoire, chose jamais faîte à ce jour au cinéma, parce que faut pas déconner, le personnage de Robin est par définition plombeur de film ( y'a qu'à voir le dernier en date dans les deux Schumacher ). Et là, à partir de ce moment, je me dis que ce qui va suivre va être du bon. Soyons fous, du très bon, même.

 

Le générique d'intro arrive, au début fait d'un look rappelant étrangement le jeu vidéo "Arkham Asylum" ( si vous ne l'avez jamais essayé, laissez vous tenter ), puis prenant ses propres bases et partant dans un aspect plus "Gothamien".

 

Et là, je fais une constatation au fil que le temps passe : ils utilisent tout ce qui a fait le succès de Batman et l'a rendu unique : ses bad guys charismatiques ( Ra's al Guhl, important pour l'histoire, le Sphinx, qui vient juste nous faire un méchant petit coucou avant de se faire zlataner la gueule par Robin, Black Mask, amusant de cruauté, quand il fracasse ses gardes on dirait Mickey Rourke dans "Les Immortels", le Red Hood, à l'identité mystérieuse, d'où le titre du film, d'ailleurs, et enfin le Joker, fou et charismatique à souhait; manquait plus que Pile ou Face et Catwoman et le casting aurait été parfait, avec un soupçon de Bane en plus ), ses alliés ( Nightwing, premier Robin, le Robin de Jason Todd, et Alfred, sans qui Batman ne serait rien ), sa Bat-mobile ( celle de Burton ) ses gargouilles, son aspect sombre, ses combats et je ne sais plus trop quoi. Que du beau monde quoi!

 

C'est d'ailleurs surtout le Joker qui ressort de toute cette foule de personnages, inimitable taré psychopathe. Et je ne pouvais passer à côté d'une phrase qu'il a dîtes dans le film, avec une ironie magnifiquement bien placée, phrase qui n'aurait pas dépareillé dans "The Dark Knight", à propos d'un personnage défunt dont je ne vous parlerai pas : "Tel un poète qui compose les vers, maintenant, ce sont les vers qui le décomposent". C'est culte, méchant, ironique, cynique et mauvais, mais c'est de l'humour noir, et c'est terriblement efficace! Une réplique inoubliable et improbable dans un dessin animé.

 

Et c'est ça qui m'en amène à une conclusion : ce n'est pas un dessin animé pour les enfants. Alors oui, c'est vrai que les dessins sont très bien faits et que c'est Batman bon sang, mais bon, quand tu vois la violence du truc ( dès le début, dès la première scène avec le passage à tabac le plus violent que j'ai pu voir dans un dessin animé ), tu te dis que c'est pour ceux âgés d'au moins douze ans. Bon, on n'est pas dans le genre "couteau du Joker" de "The Dark Knight", mais ça envoi quand même.

 

Le film continue, je me régale, la musique me plait, notamment inspirée de certains thèmes du second Batman de Nolan, elle ajoute énormément à l'oeuvre, et, cerise sur le gâteau, les combats viennent couronner le tout ( notamment celui entre Batman et Red Hood ) et donnent un côté explosif au film. Mais c'est surtout dans le scénario que j'ai remarqué le plus de détails intéressants.

 

Déja, c'est inspiré du comics, et c'est bien fait, dès lors, on n'a pas à s'en plaindre. C'est surtout que tout est bien amené, et que le fan-service est justifié, chose trop souvent rare. Et le scénario conduira inévitablement à la fin ( logique quoi ), tragique et inattendue, aussi bien pensée qu'imprévue. La meilleure scène du tout.

 

Ah oui, j'allais oublier, entre trois sauts dans les airs du Red Hood et deux répliques de Batman, chose encore plus inattendue que la fin, viendra une référence au Terminator : "Belle soirée pour une poursuite ( à l'origine pour une balade )". Voila, j'ai vraiment aimé ce petit dessin animé, avec certains évènements inattendus, et un humour plutôt présent. Une excellente surprise, en plus d'un film étrangement mature. Du très bon.

 

16/20

 

 

Par Florent Pelletier

Rétrospective sur les Animés DC Comics #1 / La Course aux DTV #33 --> Batman : Under the Red Hood ( 2010 ), ma première critique d'un dessin-animé Batman...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents