Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Culture Geek

Culture Geek

Bible du cinéma en construction, le site Culture Geek a pour but d'analyser et de critiquer tous les films sortis à ce jour, avec quelques écarts vers d'autres médias, des comics à la musique, en passant par les séries télé et la littérature. Bonne lecture, bonnes recherches, en espérant vous compter un jour parmi mes plus fidèles abonnés. Le blog des passionnés ou des simples lecteurs. Un blog fait pour tout le monde.


Sélection Coups de Coeur --> L'abominable vérité

Publié par pellflorent sur 12 Juin 2014, 17:19pm

Catégories : #Comédie - Drame, #Critiques Cinéma, #Sélection Coups de Coeur

 

 

 

Non, ne partez pas. Je sais que ma note peut vous paraître complètement exagérée, mais comme je l'ai déja dit dans ma critique sur "La Vérité si je mens ! 2", lorsque j'ai un coup de coeur comme celui ci, je ne peux qu'asséner au film une note qui paraitra, pour certains, complètement absurde et injustifiée. C'est pourquoi je vais tâcher de la justifier et de vous prouver que ce long-métrage est extrêmement génial. Bon, ce n'est pas du grand cinéma, mais ça n'en est pas du mauvais non plus.

 

C'est une comédie romantique, point barre, et cela, Robert Luketic, le réalisateur, le savait parfaitement en la faisant. C'est pourquoi il nous a livré un résultat honnête et énorme, qui flirte avec les meilleures comédies du genre et apporte enfin du renouveau sur fond d'intrigue et de répliques trash et complètement assumées. Parce que justement, la première impression que donne ce film, c'est qu'il est complètement fier de ce qu'il propose, en plus de nous servir un non-conformisme des plus rafraichissants.

 

Parce qu'on ne va pas se le cacher, "L'abominable vérité" est une comédie tout simplement hilarante. Bien qu'elle se prenne quelques fois au sérieux, la bonne humeur du tout et son côté trash se révèleront très réjouissants. Non parce que j'ai tellement rit, mais à un tel point que je n'en pouvais plus! Il vous suffira de voir cet assemblage de scène délirantes et futurement cultes pour comprendre ce que je veux dire par là, à la manière de celle du téléphone ou du resto, toutes deux géniales.

 

Bon, même si celle du baseball pourra paraître un minimum lourde, car on y ressentira malheureusement l'humour américain, elle se révèlera efficace et amusera, mais d'une façon certes moins que celle de toutes les autres. Mais bon, passons. Dès le début, lors du générique, les règles seront posées. Comment, me direz-vous? Par un détail, que peu de personnes, je pense, ont relevé, ou ne serait-ce que remarquer.

 

Lorsque les noms des deux acteurs principaux sont annoncés, il y a un coeur pour chacun d'eux. Pour la femme, Katherine Heigl, qui cherche l'amour parfait, il se situe dans la tête, symbole qu'elle aime principalement par "amour spirituel", et non par amour physique. Pour Butler, c'est une toute autre chose. Lui, il se situe bien en bas, à l'entre-jambe, preuve qu'il est tout le contraire de l'autre personnage, beaucoup plus physique qu'intellectuel, sans pour autant qu'il ne soit bête. C'est amusant, en moins de cinq secondes, ils nous ont déja résumé la personnalité de nos deux héros, qui sont aussi opposés qu'attachants! Même l'affiche du film démontre ce que je viens de remarquer!

 

Et d'ailleurs, puisque j'y pense, le couple involontaire qu'ils forment à l'écran ( involontaire car pas officiel du tout, ils ne sont pas ensemble mais beaucoup d'éléments montrent qu'ils s'aiment sans même le savoir ) fonctionne à merveille! Ils vont tous deux très bien ensemble, tant Butler qu'Heigl, l'opposition même, l'un étant brun l'autre blonde, le premier blasé la dernière rêveuse. Ils s'envoient de ces répliques cinglantes, c'est vraiment génial!

 

Je n'irai pas jusqu'à dire qu'il y a une réelle alchimie entre les eux, car ce serait peut-être pousser le bouchon un peu trop loin ( une alchimie, pour moi, c'est le duo Douglas-Stone de "Basic Instinct", pour les quelques uns qui ne sauraient pas de quel film je veux parler ), mais il y une réelle complicité entre eux, ça, c'est sur, on ne peut pas dire le contraire. Ils ont, autant l'un que l'autre, l'air de vraiment s'amuser dans la peau de ces personnages très bien approfondis et drôles comme aucun.

 

Certaines scènes sont tellement drôles et hilarantes que je me suis demandé comment les mecs avaient pu tenir le coup à les tourner! Cela devait être tellement complexe... Comme d'habitude, Butler est génial, et Katherine Heigl ne démord pas dans ses efforts de le dépasser! Si vous voulez, pour moi, "the Ugly Truth", c'est une sorte d' "American Pie" en plus mature et adulte, qui, sans posséder de Stifler, a son propre obsédé hilarant, Mike Alexander.

 

Personnellement, je préfère ce film à n'importe lequel des vrais "American Pie" ( parce que oui, les hors-séries sont tout juste catastrophiques et honteux, à se demander comment ils ont pu pondre de pareilles daubes ) . Beaucoup plus drôle ( encore une fois à mon goût, je comprends que cela puisse ne pas être le cas pour vous ), réfléchit et aboutit que n'importe lequel d'entre eux, je le préfère sans même hésiter!

 

"L'abominable vérité" envoie valser la plupart des clichés du genre grâce à son non-conformisme et son côté joyeusement trash, comme j'en ai déja parlé. Pourquoi seulement la plupart? Parce que, malheureusement, il s'y trouve quand même l'insupportable passage de l'amour perdu et de l'exaspérante tristesse des deux personnages principaux. A par cela, c'est du tout bon! Exit les sentiments niais et la façon de parler poétique et soutenue. Certains le trouveront vulgaire, moi pas excessivement, car c'est le style.

 

Et le pire c'est que, bien qu'il généralisera un peu trop selon l'avis des spectateurs, beaucoup de choses qu'il dire sur les hommes sont vraies et justifiées! Les mecs scénaristes et autres dialoguistes ont tout compris des hommes, et nous amusent en nous partageant leur savoir et leur expérience.

 

Donc, je pense qu'on peut le dire sans même hésiter ou balbutier, ce film est véridiquement honnête. Vous l'aurez compris aux vues de cette longue critique, j'ai adoré cet "Abominable vérité". Bien sur qu'il est cliché et qu'il généralise souvent, mais c'était le but et le sujet du  film peu commun, très drôle, et qui révèle beaucoup de choses sur les hommes et les femmes, en plus d'un côté trash complètement taré et follement assumé. Et cela, c'est bel et bien l'abominable vérité.

 

17.5/20

 

Par Florent Pelletier

 

Vous pourriez également aimer :

Vous pourriez également aimer :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents