Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Culture Geek

Culture Geek

Bible du cinéma en construction, le site Culture Geek a pour but d'analyser et de critiquer tous les films sortis à ce jour, avec quelques écarts vers d'autres médias, des comics à la musique, en passant par les séries télé et la littérature. Bonne lecture, bonnes recherches, en espérant vous compter un jour parmi mes plus fidèles abonnés. Le blog des passionnés ou des simples lecteurs. Un blog fait pour tout le monde.


Le Vampire au cinéma --> Evolution, Déchéance et Renaissance... #9 : 30 jours de nuit

Publié par pellflorent sur 1 Mai 2014, 15:26pm

Catégories : #Epouvante - Horreur, #Critiques Cinéma, #Vampires - Zombies - Loups-Garous - Le Monstre de Frankenstein - ... : Le Règne de la Terreur Monstreuse?

 

 

 

"30 jours de nuit" est clairement un bon film, cela, je pense qu'on ne pourra pas dire le contraire. Encore que si la violence vous effraie au plus au point... Il n'y a pas à dire, pour un long-métrage du genre vampirique, il tient réellement la route, nous offrant une situation certes stéréotypée et revue mais dans un lieu assez original et dépaysant pour en faire un divertissement de qualité, ainsi qu'un huis clos terrifiant et particulièrement sanglant.

 

Mais malheureusement, "30 jours de nuit" n'est pas exempt de tout défaut. Trop s'y trouvent, et nous gâchent beaucoup trop l'expérience. En premier lieu, on pourrait compter la violence trop présente et poussée, à certains moments tellement appuyée qu'elle frôle presque le sadisme. Alors oui, je sais que cela dépend du point de vue du spectateur et de son émotivité, mais quand même!

 

Il est également vrai que les films du genre sont en général violents, mais comme la plupart sont soit d'authentiques nanars écervelés, soit de superbes films qui en font tellement que cela perd tout son sens et ne nous choque plus ( "Blade 2" en est l'exemple parfait : sanglant mais jouissif, un vrai défouloir ), ce n'est, d'habitude, pas marquant.

 

Sauf que là, l'action vous tapera réellement sur les nerfs, et les meurtres seront tellement lents et violents que vous ne pourrez rester de marbre, ou éprouver un quelconque plaisir de défoulement, comme parvenait à le faire les deux premiers "Blade", pour les reciter, qui, bien que très sanglants, se transformaient au final en films d'action pas prise de tête. Là, rien n'est exagéré, les personnages réagissent comme des humains, et l'ambiance est pesante, un peu trop, même.

 

On est beaucoup plus dans l'horreur que d'habitude, et cela se fait ressentir après qu'on l'ai vu! Nombre de passages et de scènes vous resteront, tout du moins un court laps de temps, dans la mémoire. Le tout sera d'ailleurs accentué par des hurlements incessants et agaçants, parfois tellement stridents que vous baisserez le son, tant cela sera inutile et malvenu. Non mais sérieusement, faîtes les taire vos personnages, qu'ils aient la décence de mourir en silence! Non, je plaisante sur cette dernière phrase.

 

C'est surtout qu'en fait les hurlements ne cesseront de vous agresser les tympans toutes les cinq minutes. Au début, on pourra trouver cela bien, car oui, il faut bien le dire, la première fois, ils mettent dans le bain du film et nous montrent l'horreur de la chose, mais arrivés à une scène de plusieurs minutes où la pauvre femme se trouvera entourée par les vampires à crier à plein poumon, et vous en aurez vite marre! C'est d'ailleurs cette séquence là qui m'a convaincu que "30 jours de nuit" est en soit plutôt sadique, autant que le sont les vampires.

 

Alors là, par contre, les vampires, c'est sur qu'ils assurent! Ils ont de vraies gueules, sont menaçants et vous font peur. Non mais vous avez vu les visages de ces types? Ils ont vraiment l'air monstrueux! Et quand on sort d'une décennie massacrée par la saga "Twilight", moi je peux vous le dire et vous le redire, c'est un véritable bain de fraicheur!

 

Ah, par contre, il est plutôt amusant de constater que c'est Danny Huston qui gère la meute de vampires ( car oui, c'est bel et bien une meute de prédateurs ). Mais oui, Danny Huston, le colonel Stryker de "X-Men Origins : Wolverine", lui qui paraissait alors tellement inoffensif, et qui se révèle ici tellement dangereux! Bon, je dois bien vous concéder qu'il est celui qui parait le moins terrifiant, mais quand même, il a une présence et gère bien son rôle!

 

Le reste du casting s'en sort également plutôt bien, avec un Josh Hartnett toujours aussi efficace et beau gosse dans son rôle et un Ben Foster encore plus engagé que dans "3h10 pour Yuma". Il est une nouvelle fois impeccable, et nous livre une prestation soignée pour un personnage complètement fou. Vraiment l'acteur qui m'a le plus marqué de tout le film!

 

Niveau horreur, et je trouve que c'est un défaut, "30 jours de nuit" ne se foule pas. Il reposera principalement sur une violence exacerbée, comme je l'ai déja dit, et des jumpscares pas toujours finauds mais faisant presque toujours mouche. Ils sont efficaces, mais comme je l'ai dit dans une précédente critique sur "Silent Hill", ce n'est pas ça, de l'horreur. Autre défaut, le scénario est dans le fond assez limité. On assistera à une sorte de huis clos à la "The Thing", chose plutôt originale pour le genre, mais le long-métrage en restera là, à nous proposer une intrigue simpliste qui ne cherche pas à aller plus loin que son sujet. Un manque de prise de risque pour une idée de base assez mal traitée.

 

Et c'est également cela le problème de ce film : comme je viens de le démontrer, il sacrifie le scénario à l'efficacité et à la violence. Cela plaira à certains, mais je l'aurais préféré autrement. La réalisation, quand à elle, es plutôt surprenante. En effet, quelques fois, dans de nombreuses scènes de combats au corps à corps, la mise en scène sera tellement brouillonne qu'il sera complexe d'arriver à comprendre tout ce qui se passe sous nos yeux.

 

Sauf que, fait plutôt étonnant, il s'en trouvera d'autres pour nous montrer des images très belles, avec des ralentis esthétisés efficaces et bienvenus, qui nous offrent des plans de caméra avec des flammes en fond vraiment très artistiques. La bande-son est quand à elle géniale et le son rock qu'elle dégage parfois ajoute énormément au tout, lui lançant quelques beaux morceaux de musique bien stressant pour agrémenter un film déja très prenant!

 

Outre une fin magnifique directement tirée de celle de "Blade 2" ( tiens, encore? ), on tient là un bon petit film de vampires qui divertit mais peut rebuter, qui se contente du minimum alors qu'il aurait pu nous livrer bien plus. Pas un gâchis non plus, mais un déception minime. Les amateurs adoreront, les autres apprécieront surement mais ne le reverront sans doute jamais.

 

14/20

 

 

Par Florent Pelletier

 

 

Le Vampire au cinéma --> Evolution, Déchéance et Renaissance... #9 : 30 jours de nuit
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents