Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Culture Geek

Culture Geek

Bible du cinéma en construction, le site Culture Geek a pour but d'analyser et de critiquer tous les films sortis à ce jour, avec quelques écarts vers d'autres médias, des comics à la musique, en passant par les séries télé et la littérature. Bonne lecture, bonnes recherches, en espérant vous compter un jour parmi mes plus fidèles abonnés. Le blog des passionnés ou des simples lecteurs. Un blog fait pour tout le monde.


Les Grands Films d'Action #27 --> Sniper, tireur d'élite

Publié par pellflorent sur 30 Avril 2014, 17:32pm

Catégories : #Action - Aventures, #Critiques Cinéma, #Espionnage - Guerre, #Les Grands du Cinéma d'Action

 

 

 

"Sniper, tireur d'élite" est vraiment un très bon film de guerre et d'action. Solidement bâtit, avec un casting musclé et un scénario banal sans être trop mauvais, on tient là un long-métrage très divertissant et sans prétention, qui nous offre 1h40 de pur plaisir! De l'action, des explosions et des balles qui fusent, que demander de plus? Vous pensez que j'ai tout dit du film? Rassurez-vous, je n'ai pas fini!

 

Les deux personnages principaux sont vraiment très bien approfondis, à tel point qu'ils en deviennent attachants.

 

Attention aux spoilers !!!

 

On connait leur personnalité et leurs attachements, jusqu'à presque les comprendre lorsqu'ils s'entretuent. Au pardon, je viens de faire un spoiler alors que ma critique débute à peine. Pardonnez moi!

 

Fin des spoilers !!!

 

Les deux acteurs principaux, d'anciennes gloires du cinéma aujourd'hui mortes dans l'esprit de la plupart des gens et des spectateurs, à savoir Tom Berenger, qui a tourné dans "Platoon" ou plus récemment dans "Inception", bien que je suis sur que personne ne l'avait remarqué ( c'était le vieux conseiller de Cillian Murphy ), et Billy Zane, révélé aux yeux de tout le monde par le génial "Tombstone" et le très célèbre "Titanic" mais trop vite oublié avec, entre autres, de multiples direct to video catastrophiques qu'il a commencé à tourner dès les années 2005, propulsant lui même sa carrière cinématographique dans les tréfonds du mauvais.

 

Ils sont vraiment l'opposé l'un de l'autre, tant sur le physique, la carrure quoi, que sur la personnalité et la manière d'interpréter leur rôle. Zane sera plus impétueux et imprudent, déclenchant parfois des accès d'énervement chez le spectateur, alors que Berenger ne pourra avancer sans faire attention et accorder sa confiance à son nouvel équipier, et ce depuis que celui qui combattait auparavant à ses côtés s'est fait tuer par un ennemi particulier, une sorte d'anti-Berenger, un mec qui sera son exact opposé, à la manière d'un Moriarty ou d'un Joker, pour ne citer qu'eux.

 

Le fait d'y inclure un tel bad guy, qui en plus de cela avance dans la pénombre, tout en demeurant entouré de mystères et de questions sur son identité et pourquoi il fait tout ça, ajoute un suspens et une tension presque palpable. La scène d'introduction est vraiment d'excellente facture, et la référence qui y sera faîte vers la fin sera réjouissante.

 

En quelques sortes, on pourra alors prétendre que la boucle est bouclée, donc que le film nous a apporté quelque chose, qu'il a servit à quelque chose, et qu'il n'aura pas été vain, à l'inverse de "Camping 2". Oui, je sais, je ne peux pas supporter cette prétendue suite. "Sniper" est vraiment un très bon film qui en prime possède suffisamment d'action afin qu'il ne pâtisse d'aucune lenteur ou de la moindre longueur. Et c'est cela qui fait la force de ce long-métrage : il n'est ni trop lent ni trop rapide, bien plus divertissant qu'intelligent, mais assez bien foutu pour tenir la route.

 

Bon, par contre, s'il y a bien quelque chose que je n'ai pas trop apprécié, c'est bel et bien ces ralentis de caméra horribles suivants la trajectoire des balles. Je les trouve kitsch, malvenus et plutôt mal faits. Ce n'est qu'un détail, mais quand même, sans cela, j'aurai vraiment beaucoup plus apprécié. Ce n'est ni un problème ni un défaut, seulement la petite bête qui fait qu'on ne peut pas lui mettre une note vraiment élevée.

 

Bon, bien sur, il y a quelques clichés, comme le héros qui déblatère et gueule son nom, sa compagnie et son matricule lorsqu'on le torture, gros stéréotype qui a vu le jour dans "Rambo 2 : la mission" et qui vient nous faire éclater de rire à chaque fois qu'on l'entends! Dans les années 80, cela passait plutôt bien. Mais maintenant que des dizaines et des dizaines de long-métrages l'ont répété, répété et répété sans cesse et sans nous accorder la moindre pause, nous sommes en droit de saturer! Mais bon, que voulez-vous, même "Pearl Harbor, bien plus récent et au budget au moins cinq fois supérieur, était encore plus remplit de lieux communs que ce "Sniper, tireur d'élite".

 

Ah oui, c'est vrai! Il a été réalisé par Michael Bay, suis-je bête! C'est tout à fait normal en fait... Le film assume clairement ses influences, n'hésitant pas à les assumer pleinement, notamment à celles de "Rambo", comme je l'ai déja dit. D'ailleurs, plus haut, j'ai parlé de Zane, mais j'ai oublié de préciser que l'évolution de son personnage est très bien pensée et mise en image.

 

Il passera d'un soldat tapant clairement sur les nerfs à un autre plus réfléchit et expérimenté, qui n'hésitera plus à accomplir des morceaux de bravoure, changeant clairement de son attitude jusque là lâche et stupide. Outre cela, la bande-son est vraiment excellente et offre une atmosphère spécifique à l'oeuvre, assez rythmée et plutôt exotique.

 

Ce "Sniper, tireur d'élite" est donc une très bonne surprise et une série b comme je les aime, qui se prend pour ce qu'elle est et n'essaie pas de se faire passer pour autre chose qu'un long-métrage voué à divertir et non à faire réfléchir.

 

15/20

 

Par Florent Pelletier

Les Grands Films d'Action #27 --> Sniper, tireur d'élite

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents