Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Culture Geek

Culture Geek

Bible du cinéma en construction, le site Culture Geek a pour but d'analyser et de critiquer tous les films sortis à ce jour, avec quelques écarts vers d'autres médias, des comics à la musique, en passant par les séries télé et la littérature. Bonne lecture, bonnes recherches, en espérant vous compter un jour parmi mes plus fidèles abonnés. Le blog des passionnés ou des simples lecteurs. Un blog fait pour tout le monde.


Les Grands Films d'Action #21 --> Shooter tireur d'élite

Publié par pellflorent sur 21 Avril 2014, 17:30pm

Catégories : #Action - Aventures, #Thriller - Policier, #Critiques Cinéma, #Les Grands du Cinéma d'Action

 

 

 

 

Antoine Fuqua est un très bon réalisateur. Pour l'instant, il n'a fait qu'une dizaine de films, ou peut-être un peu moins, mais huit sur neuf sont bons. Alors oui, il y en a quelques uns qui manquent de crédibilité et de logique, comme "Le Roi Arthur", par exemple, qui, à défaut de respecter la légende et l'histoire, se révèle au final être un excellent divertissement. Et c'est bel et bien ce que sont ses films, de pures moments de détente et de défouloir, sans pour autant qu'ils ne tombent dans le mauvais ( visionnez "La Chute de la Maison-Blanche", et vous comprendrez ce que je veux dire. ).

 

 

 

"Shooter tireur d'élite" ne déroge pas à la règle, et constitue un excellent film d'action doublé d'un thriller de qualité mâtiné de conspiration. Visiblement inspiré de l'assassinat de J. F. Kennedy, auquel sont faîtes quelques références, et politiquement incorrect, voila un film assez engagé et plutôt paradoxal. Pourquoi? J'y viens, ne vous inquiétez pas.

 

 

Tout d'abord, "Shooter" est une critique directe envers la société américaines et ses quelques hommes politiques trempés dans des magouilles et des affaires loin d'être reluisantes. D'autres références sont faîtes aux diverses guerres s'étant déroulées et de se déroulant encore aujourd'hui au Moyen-Orient, notamment à la guerre en Irak, si je me souviens bien. Des massacres sont montrés en photos, et, bien entendu, les bad guys de hauts rangs y sont impliqués.

 

 

On pourrait voir là une généralité, comme quoi tous les politiques seraient pourris et tout ça, avec la prison Guantánamo, à laquelle on trouve son équivalent au niveau torture, en peut-être un peu moins glauque et vicieux. Bon, je n'y ai jamais été, hein! Ce n'est que de l'imaginaire par rapport à ce que j'en ai entendu. Pour ce que je vous en ai dit, vous devez surement vous dire qu'il est assez engagé comme film. Et c'est là que ça coince.

 

 

En effet, "Shooter" est animé d'un patriotisme américain que je trouve lourd et plutôt mal amené. D'un côté, on nous dit que l'Amérique est à la base de faits et d'actes horribles et répugnants, alors que d'un autre, on nous la présente comme étant le pays du rêve, une patrie pour les soldats. Ainsi, on aura droit au "Je le fais pour mon pays parce que c'est le plus beau". Bon, ce sera peut-être un peu moins poussé, mais quand même, l'esprit sera le même!

 

 

Alors oui, au début, lorsque les bad guys convaincront notre héros de les aider en faisant appel à son patriotisme, cela passera plutôt bien. C'est surtout qu'après s'être fait démolir par ces mêmes mecs à qui il avait légèrement accordé sa confiance, il continuera à être animé par un patriotisme béat. Un mauvais choix d'écriture, je trouve.

 

 

Cela me donne surtout l'impression que "Shooter tireur d'élite" n'assume pas ses opinions et ses arguments, un peu comme s'il voulait se parer de la censure et de l'éclatage médiatique qu'on lui aurait collé s'il n'était pas allé dans le sens du poil, ou encore d'un échec commercial, échec commercial qu'il n'a pas évité en France ( un peu plus de 465 mille entrées chez nous, et non en Amérique, puisque je n'en connais pas les chiffres ) .

 

 

J'aurai quand même préféré qu'il aille plus loin dans ses idées, pour partir dans une oeuvre faîte à partir de la théorie du complot, se rendant très intéressant par la même occasion. Ainsi, on ne saura rien de l'opinion du réalisateur et du scénariste. Surement était-ce l'objectif. Si oui, il a été accomplit. Ce n'est que personnel, mais je trouve que lorsque l'on fait un film engagé, il faut partir à fond dans son trip, ne pas se retenir dans ses opinions, n'avoir peur de rien, pas même de la censure, comme je l'ai déja dit.

 

 

Bon, sinon, tout est plutôt bon. Le scénario est bien ficelé, on aura droit à de bons rebondissements et à des situations bien trouvées et plutôt originales, les acteurs sont de qualité et bien dirigés, les plans de caméra plutôt beaux, et les scènes d'action efficaces et explosives.

 

 

Malheureusement, on n'échappera pas à quelques clichés du genre et à certaines incohérences qu'il aurait été aisé de corriger. La mise en scène est nerveuse, l'introduction plutôt bonne, et la fin jouissive et totalement dans l'esprit d'un personnage de comics plutôt méconnu : Le Punisher. Ceux qui le connaitront comprendront de quoi je veux parler. Les autres, vous n'aurez qu'à savoir que tout y explose.

 

16/20

 

 

Par Florent Pelletier

                                                

Les Grands Films d'Action #21 --> Shooter tireur d'élite

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents