Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Culture Geek

Culture Geek

Bible du cinéma en construction, le site Culture Geek a pour but d'analyser et de critiquer tous les films sortis à ce jour, avec quelques écarts vers d'autres médias, des comics à la musique, en passant par les séries télé et la littérature. Bonne lecture, bonnes recherches, en espérant vous compter un jour parmi mes plus fidèles abonnés. Le blog des passionnés ou des simples lecteurs. Un blog fait pour tout le monde.


Planète hurlante

Publié par pellflorent sur 6 Avril 2014, 15:10pm

Catégories : #Epouvante - Horreur, #Science Fiction - Fantastique, #Thriller - Policier, #Critiques Cinéma, #Robots-Extraterrestres - Voyages spatiaux-Fin du Monde : Invasion Planète Terre ou Destruction Cinématographique?

Planète hurlante

 

 

Ce n'est un secret pour personne, s'il y a bien un auteur de science-fiction qui a réellement inspiré le cinéma américain, c'est bel et bien Philip K. Dick, monstrueux écrivain qui nous a donné droit à des films cultes tels que "Total Recall" ( la nouvelle se nommant "We Can Remember it for You Wholesale", étrangement traduit en français en "Souvenirs à vendre", pour d'obscures raisons que je ne saurai guère vous expliquer ), "Minority Report" ( "Rapport Minoritaire" ), "Blade Runner" ( "Les androïdes rêvent-ils de moutons électriques?", dont le titre nous fait aisément part de l'ambiguïté de l'oeuvre ), ou encore "Planète Hurlante", dont je vais vous parler aujourd'hui, métrage directement tiré de "Nouveau Modèle".

 

J'ai lu la plupart de ces récits et nouvelles, et je ne pourrai donc que vous les conseiller avec verve et brio ( oui, c'est une fin de phrase tirée de "300", je sais ). A présent que cette longue introduction est terminée, je vais me pencher sur le nouveau film dont je vais vous parler aujourd'hui, "Planète Hurlante", sombrement intitulé "Screamers" en version originale, littéralement "Hurleurs" en français. Si je devais relever un seul gros défaut à ce métrage, je pense que je dirai que ce serait le manque de moyens. Je m'explique.

 

Si ce "Planète Hurlante" avait été doté d'un budget aussi important que celui de l'atypique "L'armée des douze singes", par exemple, qui n'est pas faramineux mais qui lui permet de posséder de bons effets spéciaux, nul doute que ce métrage là aurait été qualifié de film de science-fiction culte et célèbre. Bon, il n'est pas aussi méconnu que "Les yeux de Laura Mars", ou tout du moins pour la nouvelle génération de cinéphiles, mais il ne l'est pas autant que "Starship Troopers", géniale oeuvre de Paul Verhoeven directement inspirée d'un roman de Robert A. Heinlein ( "Etoiles, garde à vous!" en version française ).

 

Mais je m'égare ( et je vous conseille ce roman précédemment cité )! Certains trouveront que cette critique n'avance pas dans son sujet, à savoir celui de parler de "Planète hurlante". Sauf que c'est ce que je fais, en le comparant à d'autres oeuvres cinématographiques et littéraires. Et pour les quelques mécontents qui pourraient trouver ces remarques littéraires hors-sujet et lassantes, je vais plus amplement me concentrer sur le film en lui même.

 

Bref, si ce manque de moyen est un défaut assez important dans ce "Planète Hurlante", c'est surtout parce qu'il l'empêche de posséder des effets spéciaux à la hauteur d'un "Terminator 2", de cinq ans son aîné, ou encore d'un Total Recall ( oui, Paul Verhoeven, encore ! ), qui est plus ancien de six ans, et qui possède des effets numériques bien plus beaux et crédibles que ceux du film dont vous lisez la critique en ce moment même! Ils ne sont pas mauvais, mais ne sont pas bons non plus.

 

Mais attention, ne me faîtes pas dire ce que je n'ai pas dit, les effets spéciaux ne sont pas dramatiquement mauvais, et ce n'est pas mauvaisement dramatique que d'en voir de tels dans un film de science-fiction, non, c'est surtout que pour visionner un tel métrage, il aurait quand même été plus approprié d'avoir un budget supérieur à onze millions de dollars ( car oui, c'est très peu ).

 

J'imagine le plaisir de voir des screamers avec la qualité des effets numériques des T-800 de "Terminator 2"! Mais bon, un remake, un jour, peut-être, pourra rectifier le tir! L'atmosphère glaçante d'horreur et de paranoïa oppressante distille ici une forte impression de malaise, quelques fois, surtout lorsque l'on voit les divers screamers dissimulés sous forme humaine, qui ne sont pas sans perturber le spectateur. Pour le coup, cela reste quand même très bien fait!

 

Aussi étrange que cela puisse paraître, j'ai trouvé cet univers assez proche de celui de "Starship Troopers" ( oui, encore ), tant sur les armes, que les décors ( d'ailleurs très ouverts et très beaux, malgré le manque de moyens flagrant ), les tenues des soldats et les vaisseaux ( oui, même si la ressemblance est un peu moins flagrante pour ces derniers, quand même !). La violence est peut être ici un peu moins présente et prononcée, mais elle a tout de même sa place, et ne paraît jamais gratuite.

 

Comme je l'ai dit plus haut, cette oeuvre est directement inspirée d'une nouvelle de Philip K. Dick, et il est donc normal qu'il soit très original. Car personnellement, jamais je n'avais vu d'oeuvre relatant de pareils évènements avant ce "Planète hurlante". Dans le fond, on retrouve notamment ce côté paranoïaque qui a fait toute sa renommée au génial "The Thing", dont j'ai déja fait la critique, si vous en voulez de plus amples détails.

 

Cette paranoïa là évite certains clichés, ou permet même d'en détourner certains bien trop récurrents à ce genre de films, celui de la science-fiction. Prenons l'exemple de "Aliens : Le retour". C'est ce métrage là qui a instauré ce lassant stéréotype de l'enfant perdu qui vous tape sur les nerfs tout du long. Là, grâce à une intelligence et une malignité qui ne sont pas des moindres, les scénaristes ont trouvé la bonne idée de ne pas polluer leur film avec une sous-histoire d'amitié "homme badass - enfant qui tape sur les nerfs", et cela voyez-vous, c'est tout à fait plaisant. Non parce que Newt dans "Aliens" était réellement lassante, au bout du compte.

 

Là n'est pas l'un des seuls points forts du film, non! Il y en a bien d'autres. La bande-son, par exemple, qui est tout simplement excellente. Ou encore les décors, très beaux et très profonds. Ou encore la réalisation, qui possède de très beaux plans de caméra, recherchés, efficaces et offrant une réelle profondeur de champ à ce que l'on a sous les yeux. La fin aussi est excellente, bien qu'un peu trop prévisible à mon goût.

 

Vous l'aurez compris, j'ai réellement apprécié "Planète hurlante", métrage qui respire la paranoïa et l'originalité, bien que plombé par un manque de moyens handicapant. C'est dommage, et c'est pourquoi un remake serait là le bienvenu. A condition qu'il refasse bien les choses, bien entendu!

 

16/20

 

Par Florent Pelletier

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents